Journal indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité ni actionnaire, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info
Photographe dans les Vosges ©Mathieu Génon/Reporterre

Parce qu’informer sur le péril écologique est une priorité.

Reporterre publie quotidiennement,
en accès libre et sans publicité.
Le journal ne vit que des dons de lecteurs comme vous.

1 donateurs soutiennent Reporterre

Objectif de 12 000 donateurs avant le 3 janvier 2022

Soutenir Reporterre

En bref — Climat

Intervention policière contre le camp climat parisien

A la suite du camp climat organisé place Sainte-Marthe à Paris ce week-end, des bâtiments possédés par des promoteurs immobiliers ont été occupés pour lutter contre la gentrification du quartier et échanger autour des enjeux écologiques. Mais lundi 28 septembre au soir, en pleine assemblée générale, une trentaine de policiers sont intervenus violemment en faisant usage de matraques et de gazeuses, selon des témoignages des présents. Les premiers à arriver appartenaient à la brigade anti criminalité (BAC), habillés en civil et sans brassard d’après les témoignages et les vidéos prises par les militants de Youth for Climate et de Désobéissance écolo Paris. « Nous étions simplement en train de discuter dans la rue, c’était complètement disproportionné », raconte un militant contacté par Reporterre.

Au cours de l’opération policière, cinq personnes ont été interpellées, elles ont ensuite été emmenées au commissariat du Xe arrondissement et placées en garde à vue vers 19h30. Mardi matin, elles n’étaient toujours pas sorties. Les militants appellent à se réunir place Sainte Marthe en solidarité avec les personnes arrêtées.

📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner
Fermer Précedent Suivant

legende