L’ASN a décelé des anomalies sur les générateurs de 18 réacteurs nucléaires

26 juin 2016

Mercredi 22 juin, Pierre-Franck Chevet, président de l’Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN), a indiqué à la commission des Affaires économiques de l’Assemblée nationale, qui l’auditionnait, la situation des anomalies découvertes à l’usine Areva du Creusot (Saône-et-Loire).

La mise en évidence de concentrations anormales de carbone dans le couvercle et la cuve de l’EPR en construction à Flamanville (Manche) a conduit l’ASN à demander à EDF et Areva une enquête sur l’usine du Creusot où cette pièce a été forgée. « Il a été mis en évidence d’autres anomalies qui touchent notamment certains générateurs de vapeurs pour lesquels nous avons la certitude qu’il y a des ségrégations (anormales de carbone) », explique Pierre-Franck Chevet.

Selon l’ASN, 17 réacteurs nucléaires comptent au moins un composant de générateur de vapeur susceptible d’être affecté par des ségrégations de carbone.

Une note d’information publiée par l’ASN le lendemain de l’audition, le jeudi 23 juin, confirme les propos de son président. « Certains fonds primaires de générateurs de vapeur pourraient présenter une zone de concentration importante en carbone pouvant conduire à des propriétés mécaniques plus faibles qu’attendues ». Ces générateurs équipent 18 réacteurs, notamment sur les centrales du Blayais, de Civaux et de Fessenheim.

L’autre problème est que l’anomalie sur la cuve de l’EPR, à l’origine de ces découvertes, n’a pas été identifié « par les contrôles internes d’Areva et d’EDF, mais parce qu’on nous avons insisté pour faire un certain nombre de contrôles », explique Pierre-Franck Chevet. « Lorsque des écarts (sur des pièces) était constatées, un dossier, appelé dossier barré, était ouvert où l’anomalie était traitée. Mais il n’allait ni chez le client ni chez l’autorité de contrôle. C’est une pratique industrielle inacceptable. Je ne parle même pas de réglementation nucléaire », juge le patron de l’ASN.

Les investigations sur les anomalies de certaines pièces vont se poursuivre, explique l’ASN. L’Autorité veut étendre les audits à deux autres usines : celle de Chalon/Saint-Marcel (Saône-et-Loire) et celle de Jeumont (Nord).

- Source : L’Usine nouvelle




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : Le réacteur n°2 de Fessenheim mis à l’arrêt par l’Autorité de sûreté nucléaire



18 avril 2019
Le dioxyde de titane, alias E171, sera interdit en janvier 2020
Lire sur reporterre.net
17 avril 2019
La société Arkolia confirme son projet de méga centrale solaire sur le Larzac
Lire sur reporterre.net
17 avril 2019
Un nouvel observatoire pour évaluer l’action des députés européens
Lire sur reporterre.net
17 avril 2019
Blocages à Londres : Extinction Rebellion réclame un « état d’urgence climatique »
Lire sur reporterre.net
16 avril 2019
Plus de 200 perturbateurs endocriniens retrouvés dans nos eaux de surface
Lire sur reporterre.net
15 avril 2019
L’exportation du lait européen en Afrique est nuisible, alerte un collectif d’ONG
Lire sur reporterre.net
15 avril 2019
Le glyphosate interdit au Vietnam
Lire sur reporterre.net
15 avril 2019
La manifestation pour la liberté de manifester brutalement empêchée à Toulouse
Lire sur reporterre.net
13 avril 2019
Appel à manifester pour les libertés samedi 13 avril
Lire sur reporterre.net
10 avril 2019
La fonte des glaciers fait monter le niveau de la mer à un rythme de plus en plus rapide
Lire sur reporterre.net
9 avril 2019
Le tribunal suspend les travaux de la déviation de Beynac, en Dordogne
Lire sur reporterre.net
9 avril 2019
La période d’avril 2018 à mars 2019 est la plus chaude jamais enregistrée en Europe et à l’échelle mondiale
Lire sur reporterre.net
8 avril 2019
Grenouilles et crapauds menacés d’extinction à cause d’un champignon
Lire sur reporterre.net
8 avril 2019
Bruxelles donne son feu vert à la construction de navires de pêche
Lire sur reporterre.net
8 avril 2019
L’interdiction des serres chauffées en bio encore reportée
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Nucléaire

17 avril 2019
Au Mexique, les zapatistes du Chiapas s’opposent aux grands projets nuisibles
Tribune
17 avril 2019
Européennes : le programme écolo de six candidats
Info
18 avril 2019
« Le gouvernement d’Emmanuel Macron est composé de lobbies »
Entretien


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Dans les mêmes dossiers       Nucléaire