Je fais un don
OBJECTIF :
120 000 €
69786
COLLECTÉS
58 %

L’ASN attaquée devant le Conseil d’Etat pour avoir validé la cuve de l’EPR de Flamanville

1er décembre 2017

Jeudi 30 novembre, quatre associations écologistes ont déposé un recours contre l’avis de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) du 10 octobre 2017 selon lequel l’anomalie du fond et du couvercle de la cuve du réacteur EPR de Flamanville (Manche) n’est « pas de nature à remettre en cause la mise en service ». Le Réseau Sortir du nucléaire, Greenpeace, le Comité de réflexion d’information et de lutte anti-nucléaire (Crilan) et Stop EPR, ni à Penly ni ailleurs, demandent au Conseil d’Etat de remettre en cause cet avis. Celui-ci doit permettre la mise en service de l’EPR sur la base d’une procédure dérogatoire mise en place par un arrêté publié le 30 décembre 2015. Pour les associations, l’avis rendu par l’ASN témoigne de « la complaisance du “gendarme” du nucléaire envers les industriels ».

Les associations rappellent que la cuve est un des équipements des réacteurs nucléaires pour lesquels « la rupture est censée être absolument exclue ». Or, les analyses effectuées par Areva suite à la découverte des défauts de la cuve de l’EPR en 2015 ne permettent pas d’exclure une rupture, selon les plaignants. « Les analyses menées par Areva permettent, non plus d’exclure la rupture de la cuve, mais uniquement de la “prévenir” », expliquent-ils, considérant que « le choix des mots illustre bien le recul inacceptable effectué par l’ASN, qui a sciemment effectué une entorse aux principes de base de la sûreté nucléaire ». Ils ajoutent que « les mesures de surveillance de la cuve demandées à Areva ne permettront jamais de compenser cette dégradation de ses propriétés et d’atteindre un niveau de sûreté satisfaisant ».




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : L’Autorité de sûreté nucléaire valide l’EPR de Flamanville malgré ses défauts


23 juin 2018
Bure : la LDH dénonce l’« instrumentalisation de l’appareil judiciaire à des fins d’intimidation des contestations politiques »
Lire sur reporterre.net
23 juin 2018
« Bure ne doit pas être un nouveau Tarnac » écrivent plusieurs associations anti-Cigéo
Lire sur reporterre.net
22 juin 2018
LGV Nîmes-Montpellier : le constructeur condamné pour destruction d’espèce protégée
Lire sur reporterre.net
22 juin 2018
Nicolas Hulot et Stéphane Travert annoncent un plan d’action pour la sortie du gyphosate
Lire sur reporterre.net
22 juin 2018
Une « task force » pour la sortie du glyphosate
Lire sur reporterre.net
22 juin 2018
L’avocat des opposants à Cigéo a été relâché cette nuit
Lire sur reporterre.net
21 juin 2018
La justice reconnaît que les algues vertes tuent
Lire sur reporterre.net
21 juin 2018
Disparition accélérée des forêts vierges de la planète
Lire sur reporterre.net
21 juin 2018
L’éolien en mer est relancé et coûtera moins cher à l’État
Lire sur reporterre.net
21 juin 2018
Le gouvernement veut inscrire l’environnement dans l’article 1 de la Constitution
Lire sur reporterre.net
21 juin 2018
Le tribunal administratif de Strasbourg ordonne l’évacuation de la Zad de Kolbsheim
Lire sur reporterre.net
20 juin 2018
Bure : 50 avocats défendent leur collègue placé en garde à vue
Lire sur reporterre.net
20 juin 2018
4.700 agriculteurs pourraient perdre une aide « essentielle »
Lire sur reporterre.net
20 juin 2018
Un avocat des opposants à Bure, Me Ambroselli, a été interpellé
Lire sur reporterre.net
20 juin 2018
EPR de Flamanville : nouveau retard en raison de l’analyse par l’ASN des défauts de soudure
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Nucléaire

21 juin 2018
Disparition accélérée des forêts vierges de la planète
Brèves
31 mai 2018
Linky, le compteur qui observe la vie privée des gens
Enquête
22 juin 2018
Les Jeux olympiques sont le prétexte à la bétonisation de l’Île-de-France
Tribune


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Dans les mêmes dossiers       Nucléaire