L’ASN consulte le public sur la cuve défectueuse de l’EPR de Flamanville

11 juillet 2017

Lundi 10 juillet, l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a ouvert une consultation publique sur son projet d’avis relatif à l’anomalie de la composition de l’acier du fond et du couvercle de la cuve du réacteur EPR de la centrale nucléaire de Flamanville (Manche). Les observations peuvent être faites jusqu’au 12 septembre 2017, indique l’ASN.

L’ASN rendra son avis final en octobre 2017, indique-t-elle, précisant qu’à cette occasion elle publiera, pour trois mois, les observations reçues lors de la consultation ainsi que les suites données à la consultation. Le projet d’avis précise que les défauts dans la composition de l’acier de la cuve de l’EPR de Flamanville « [ne sont pas] de nature à remettre en cause la mise en service de celle-ci ». A ce stade, l’ASN envisage seulement la mise en œuvre de contrôles en service pour détecter certains défauts sur le fond de cuve. Quant au couvercle, son utilisation « ne pourra être autorisée au- delà du 31 décembre 2024 ». Le texte prévoit aussi d’intégrer dans la demande officielle d’autorisation de fonctionnement du réacteur les engagements pris par Areva et EDF.

Outre cette consultation publique, le projet d’avis de l’Autorité sera soumis au Conseil supérieur de la prévention des risques technologiques (CSPRT).

Dans le cadre de cette consultation, l’ASN met à disposition du public le rapport d’instruction établi par l’ASN et l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) ainsi que l’avis de son groupe permanent d’experts pour les équipements sous pression nucléaires.




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : Le couvercle de l’EPR est autorisé pour sept ans, malgré ses défauts de sûreté


24 février 2018
Bure : une plate-forme dans les arbres évacuée par les gendarmes
Lire sur reporterre.net
23 février 2018
Apple, champion de l’évasion fiscale, est débouté de son attaque contre Attac
Lire sur reporterre.net
23 février 2018
En Chine, l’intelligence artificielle appliquée à l’élevage des cochons
Lire sur reporterre.net
23 février 2018
La pêche industrielle couvre 55 % de la surface des océans
Lire sur reporterre.net
23 février 2018
L’EPR de Flamanville présente une « anomalie notable » dans les soudures
Lire sur reporterre.net
22 février 2018
Lyon-Turin : le gouvernement italien reconnait que les chiffres du projet sont erronés
Lire sur reporterre.net
22 février 2018
La justice annule la fermeture des voies sur berge à Paris
Lire sur reporterre.net
21 février 2018
A Toulouse, les quartiers pauvres sont les plus pollués
Lire sur reporterre.net
21 février 2018
Contre la loi Asile immigration, des citoyens proposent des états généraux des migrations
Lire sur reporterre.net
20 février 2018
Deux insecticides à base de sulfoxaflor suspendus
Lire sur reporterre.net
19 février 2018
Plan « Loup » : 500 loups autorisés, 40 à abattre
Lire sur reporterre.net
19 février 2018
Les journaux les plus subventionnés sont ceux appartenant à des milliardaires
Lire sur reporterre.net
17 février 2018
Algues vertes : l’État français condamné à payer 556.000 euros
Lire sur reporterre.net
16 février 2018
Les aliments ultra-transformés suspectés de favoriser le cancer
Lire sur reporterre.net
16 février 2018
En Allemagne, la Deutsche Bahn investit 9,3 milliards d’euros dans les lignes de chemin de fer
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Nucléaire

24 février 2018
Radio Bambou : L’étonnante histoire de Hermien, la vache rebelle
Chronique
16 janvier 2018
Les pêcheurs parlent : « La pêche électrique, ce n’est plus de la pêche, c’est de la destruction »
Reportage
24 février 2018
En Allemagne, le salon de la Bio compte trois fois plus d’exposants que le Salon de l’agriculture en France
Reportage


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Dans les mêmes dossiers       Nucléaire