Le quotidien du climat
OBJECTIF :
70 000 €
53516 € COLLECTÉS
76 %
Je fais un don

L’ASN consulte le public sur la cuve défectueuse de l’EPR de Flamanville

11 juillet 2017

Lundi 10 juillet, l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a ouvert une consultation publique sur son projet d’avis relatif à l’anomalie de la composition de l’acier du fond et du couvercle de la cuve du réacteur EPR de la centrale nucléaire de Flamanville (Manche). Les observations peuvent être faites jusqu’au 12 septembre 2017, indique l’ASN.

L’ASN rendra son avis final en octobre 2017, indique-t-elle, précisant qu’à cette occasion elle publiera, pour trois mois, les observations reçues lors de la consultation ainsi que les suites données à la consultation. Le projet d’avis précise que les défauts dans la composition de l’acier de la cuve de l’EPR de Flamanville « [ne sont pas] de nature à remettre en cause la mise en service de celle-ci ». A ce stade, l’ASN envisage seulement la mise en œuvre de contrôles en service pour détecter certains défauts sur le fond de cuve. Quant au couvercle, son utilisation « ne pourra être autorisée au- delà du 31 décembre 2024 ». Le texte prévoit aussi d’intégrer dans la demande officielle d’autorisation de fonctionnement du réacteur les engagements pris par Areva et EDF.

Outre cette consultation publique, le projet d’avis de l’Autorité sera soumis au Conseil supérieur de la prévention des risques technologiques (CSPRT).

Dans le cadre de cette consultation, l’ASN met à disposition du public le rapport d’instruction établi par l’ASN et l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) ainsi que l’avis de son groupe permanent d’experts pour les équipements sous pression nucléaires.




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : Le couvercle de l’EPR est autorisé pour sept ans, malgré ses défauts de sûreté


10 décembre 2018
Une coalition d’organisations propose de taxer les entreprises d’énergies fossiles
Lire sur reporterre.net
10 décembre 2018
Les grands pays ne sont pas sur une trajectoire permettant d’éviter un réchauffement à moins de 1,5 °C
Lire sur reporterre.net
10 décembre 2018
En Italie, 70.000 personnes ont manifesté contre le Lyon-Turin
Lire sur reporterre.net
10 décembre 2018
Un avocat pro-entreprises à la tête du ministère brésilien de l’Environnement
Lire sur reporterre.net
7 décembre 2018
La Corniche des forts de Romainville décrétée « forêt à défendre »
Lire sur reporterre.net
7 décembre 2018
WWF ne participera pas à la marche pour le climat
Lire sur reporterre.net
7 décembre 2018
Encore une perquisition près de Bure
Lire sur reporterre.net
7 décembre 2018
Les éleveurs de Haute-Savoie demandent la reconnaissance en calamité agricole pour le fourrage
Lire sur reporterre.net
6 décembre 2018
La lutte contre le changement climatique sauve des vies
Lire sur reporterre.net
5 décembre 2018
Les émissions mondiales de CO2 ont de nouveau augmenté en 2018
Lire sur reporterre.net
5 décembre 2018
Deux jours après la « marche pour le climat », la Belgique se dissocie des ambitions européennes
Lire sur reporterre.net
5 décembre 2018
2017, année record pour les dégâts liés aux intempéries climatiques
Lire sur reporterre.net
5 décembre 2018
30 scientifiques, dont Jean Jouzel, demandent à Macron un moratoire sur le GCO
Lire sur reporterre.net
4 décembre 2018
L’Inde en phase avec ses objectifs de la COP21
Lire sur reporterre.net
4 décembre 2018
Gilets jaunes : Édouard Philippe annonce plusieurs mesures pour « ramener l’apaisement »
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Nucléaire

10 décembre 2018
Marches pour le climat : l’union des « fins du mois » et des « fin du monde »
Reportage
10 décembre 2018
Les Gilets jaunes à Paris : « On ne cédera pas à la peur ! »
Reportage
10 décembre 2018
Dans le « triangle noir », le charbon polonais a encore de beaux jours devant lui
Reportage


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Dans les mêmes dossiers       Nucléaire