Média indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité, financé par les dons de ses lecteurs

En brefNucléaire

L’Etat va renflouer EDF pour plus de trois milliards d’euros

EDF va avoir besoin de 4 milliards d’euros pour renflouer ses caisses, et l’état, actionnaire à 85 % a décidé de voler à sa rescousse en finançant les trois-quarts de l’opération.

Voilà l’une des mesures-chocs annoncées vendredi 22 aavril soir à l’issue d’un conseil d’administration par EDF.

Dans un communiqué, le groupe dit vouloir procéder au renflouement d’ici la clôture de ses comptes 2016 (c’est-à-dire début 2017). Le ministère de l’Economie a annoncé dans la foulée son intention de participer à cette augmentation de capital de l’électricien, pour un montant de 3 milliards d’euros.

Le gouvernement a en outre accepté de recevoir les dividendes d’EDF qui lui seront dus au titre de 2016 et 2017 sous forme d’actions, plutôt qu’en numéraire, ce qui va soulager fortement la trésorerie du groupe, indique un communiqué des ministères de l’Economie et des Finances.

EDF va de surcroît durcir son plan d’économies, pour réduire ses coûts de plus de 1 milliard d’euros à l’horizon 2019. La deuxième grande mesure, consiste à céder des actifs : EDF entend vendre pour 10 milliards d’euros d’actifs divers, dont une partie des actions qu’il détient dans le Réseau de transport d’électricité (RTE), le gestionnaire des lignes à haute tension.

Par ailleurs, EDF a reporté sa décision d’investissement sur deux EPR à Hinkley Point, en Grande-Bretagne, au mois de mai.

-  Source : La Dépêche et, pour Hinkley Point, Challenges

📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner
Fermer Précedent Suivant

legende