L’Inde en phase avec ses objectifs de la COP21

4 décembre 2018

L’Inde est en avance d’environ dix ans sur deux de ses trois objectifs — contributions déterminées au niveau national (Nationally Determined Contributions, NDC) — fixés dans le cadre de l’accord de Paris, selon une analyse publiée ce lundi 3 décembre par le think tank Institute for Energy Economics and Financial Analysis (IEEFA).

Analyse publiée par l’IEEFA

D’une part, l’Inde s’était engagée à réduire l’intensité carbone de son PIB de 33-35 % en 2030 par rapport à 2005. Celle-ci était déjà réduite de 21 % en 2014, soit un taux de réduction de 2 % par an. Si ce rythme est maintenu, l’Inde pourrait atteindre son objectif avec près de 10 ans d’avance selon l’IEEFA.

D’autre part, l’Inde avait promis de porter à 40 % la part des énergies renouvelables dans sa capacité de production d’électricité. Elle a lancé le National Electricity Plan (NEP) 2018, qui prévoit de réduire la part des énergies fossiles dans les capacités installées de 67 % en 2017 (soit 218 GW) à 43 % en 2027 (soit 264 GW), et selon l’IEEFA, les capacités de production thermique ne devraient pas dépasser 226 GW à fin mars 2019, soit 63 % des capacités totales. Les sources non fossiles représenteront alors près de 40 %, et devraient ainsi être réduites à 40 % au cours de l’année 2019.

En revanche, l’Inde semble être en retard sur son troisième objectif : créer 2,5 à 3 milliards de tonnes de puits de carbone supplémentaires.

Le signal est globalement encourageant, alors que les pays doivent conclure à la COP24 le « dialogue Talanoa » censé préparer le relèvement des objectifs de réduction des émissions d’ici 2020.




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.



Documents disponibles

  Analyse publiée par l’IEEFA

25 avril 2019
Le tribunal jugera lundi 29 avril la levée du contrôle judiciaire de Gaspard Glanz
Lire sur reporterre.net
19 avril 2019
Notre-Dame, site désormais pollué par le plomb ?
Lire sur reporterre.net
19 avril 2019
Un recours au Conseil d’État demande l’interdiction des grenades GLI-F4
Lire sur reporterre.net
18 avril 2019
Le dioxyde de titane, alias E171, sera interdit en janvier 2020
Lire sur reporterre.net
17 avril 2019
La société Arkolia confirme son projet de méga centrale solaire sur le Larzac
Lire sur reporterre.net
17 avril 2019
Un nouvel observatoire pour évaluer l’action des députés européens
Lire sur reporterre.net
17 avril 2019
Blocages à Londres : Extinction Rebellion réclame un « état d’urgence climatique »
Lire sur reporterre.net
16 avril 2019
Plus de 200 perturbateurs endocriniens retrouvés dans nos eaux de surface
Lire sur reporterre.net
15 avril 2019
L’exportation du lait européen en Afrique est nuisible, alerte un collectif d’ONG
Lire sur reporterre.net
15 avril 2019
Le glyphosate interdit au Vietnam
Lire sur reporterre.net
15 avril 2019
La manifestation pour la liberté de manifester brutalement empêchée à Toulouse
Lire sur reporterre.net
13 avril 2019
Appel à manifester pour les libertés samedi 13 avril
Lire sur reporterre.net
10 avril 2019
La fonte des glaciers fait monter le niveau de la mer à un rythme de plus en plus rapide
Lire sur reporterre.net
9 avril 2019
Le tribunal suspend les travaux de la déviation de Beynac, en Dordogne
Lire sur reporterre.net
9 avril 2019
La période d’avril 2018 à mars 2019 est la plus chaude jamais enregistrée en Europe et à l’échelle mondiale
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Climat : de COP en COP

THEMATIQUE    Climat
24 avril 2019
Le cheval de trait est de retour dans les villes bretonnes
Alternative
18 avril 2019
« Le gouvernement d’Emmanuel Macron est composé de lobbies »
Entretien
25 avril 2019
EXCLUSIF - La carte des portraits de Macron réquisitionnés pour le climat
Info


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Dans les mêmes dossiers       Climat : de COP en COP



Sur les mêmes thèmes       Climat