L’Inde en phase avec ses objectifs de la COP21

Durée de lecture : 1 minute

4 décembre 2018



L’Inde est en avance d’environ dix ans sur deux de ses trois objectifs — contributions déterminées au niveau national (Nationally Determined Contributions, NDC) — fixés dans le cadre de l’accord de Paris, selon une analyse publiée ce lundi 3 décembre par le think tank Institute for Energy Economics and Financial Analysis (IEEFA).

Analyse publiée par l’IEEFA

D’une part, l’Inde s’était engagée à réduire l’intensité carbone de son PIB de 33-35 % en 2030 par rapport à 2005. Celle-ci était déjà réduite de 21 % en 2014, soit un taux de réduction de 2 % par an. Si ce rythme est maintenu, l’Inde pourrait atteindre son objectif avec près de 10 ans d’avance selon l’IEEFA.

D’autre part, l’Inde avait promis de porter à 40 % la part des énergies renouvelables dans sa capacité de production d’électricité. Elle a lancé le National Electricity Plan (NEP) 2018, qui prévoit de réduire la part des énergies fossiles dans les capacités installées de 67 % en 2017 (soit 218 GW) à 43 % en 2027 (soit 264 GW), et selon l’IEEFA, les capacités de production thermique ne devraient pas dépasser 226 GW à fin mars 2019, soit 63 % des capacités totales. Les sources non fossiles représenteront alors près de 40 %, et devraient ainsi être réduites à 40 % au cours de l’année 2019.

En revanche, l’Inde semble être en retard sur son troisième objectif : créer 2,5 à 3 milliards de tonnes de puits de carbone supplémentaires.

Le signal est globalement encourageant, alors que les pays doivent conclure à la COP24 le « dialogue Talanoa » censé préparer le relèvement des objectifs de réduction des émissions d’ici 2020.






Documents disponibles

  Analyse publiée par l’IEEFA

31 juillet 2020
L214 et la Ligue des droits de l’Homme attaquent la cellule Déméter en justice
Lire sur reporterre.net
31 juillet 2020
Le préfet de Seine-Maritime autorise l’abattage de 1.430 renards
Lire sur reporterre.net
29 juillet 2020
De plus en plus de cours d’eau s’assèchent en France
Lire sur reporterre.net
29 juillet 2020
Triste record en 2019 : le plus grand nombre de défenseurs de la terre assassinés en une seule année
Lire sur reporterre.net
29 juillet 2020
Pesticides : les habitants de Tautavel privés d’eau potable
Lire sur reporterre.net
28 juillet 2020
« Autoroute ferroviaire », « train des primeurs » : Jean Castex esquisse un plan de relance du fret
Lire sur reporterre.net
28 juillet 2020
Trois milliards d’animaux touchés par les feux de forêt en Australie
Lire sur reporterre.net
28 juillet 2020
En 46 ans, la population de poissons migrateurs a baissé de 76 %
Lire sur reporterre.net
28 juillet 2020
Aux Etats-Unis, de grands groupes pétroliers financent la police
Lire sur reporterre.net
27 juillet 2020
Le Premier ministre Jean Castex dénonce l’ « écologie punitive voire sectaire » et prône la croissance verte
Lire sur reporterre.net
27 juillet 2020
Convention citoyenne pour le climat : le gouvernement commence à prendre des mesures, mais au rabais
Lire sur reporterre.net
27 juillet 2020
À la Réunion, une opposition toujours vive contre la « nouvelle route du littoral »
Lire sur reporterre.net
27 juillet 2020
Bérangère Abba, Joël Giraud : l’engagement écolo à géométrie variable des nouveaux secrétaires d’État
Lire sur reporterre.net
24 juillet 2020
Le bruit sismique d’origine humaine a diminué de 50 % pendant le confinement
Lire sur reporterre.net
24 juillet 2020
Une Australienne lance un procès à propos des pertes financières dues au changement climatique
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Climat : de COP en COP

THEMATIQUE    Climat
1er août 2020
EN BÉDÉ - L’avion, un secteur qui doit (beaucoup) décroître
Info
31 juillet 2020
Écologistes, nous marchons contre le racisme et pour la justice sociale
Tribune
31 juillet 2020
Malgré ses annonces, l’État pourrait laisser Amazon construire des entrepôts à gogo
Info


Dans les mêmes dossiers       Climat : de COP en COP



Sur les mêmes thèmes       Climat