L’arboretum des Barres restera ouvert au public

2 octobre 2018

L’arboretum national des Barres (Loiret) continuera à accueillir le public. La fermeture définitive du « Louvre des arbres », où sont installés des milliers d’essences d’arbres remarquables, a été annulée à la suite d’une réunion, le 28 septembre, à la préfecture du Loiret. Le gestionnaire de l’arboretum, l’ONF (Office national des forêts), continuera, assure-t-il, à assurer la gestion des collections de l’arboretum mais cède la mission d’accueil du public (17.000 visiteurs annuels) qui sera pris en charge par les collectivités locales avec le soutien financier de l’Etat. Le site rouvrira donc ses portes au printemps 2019.

Pour justifier son désengagement, l’ONF avait mis en avant le coût de l’arboretum (300.000 euros de pertes cumulées) et le désengagement financier progressif de l’État et des collectivités territoriales. Critiquée par les élus locaux, la décision avait entrainé l’ouverture d’une pétition en ligne, signée par plusieurs milliers de personnes. Reporterre a publié une tribune qui dénonçait aussi la fermeture envisagée.

Joyau botanique, l’arboretum national des Barres – à 1h30 de la capitale – est un site exceptionnel, un conservatoire végétal qui s’étend sur plusieurs dizaines d’hectares. Ne plus l’ouvrir au public pour des économies de bout de chandelles aurait été incompréhensible à l’heure où l’État s’apprête à engloutir près de 500 millions d’euros pour la sauvegarde du Grand Palais, à Paris.

  • Source : Reporterre
  • Photo : Chicot du Canada, à l’arboretum des Barres (Wikipedia)



Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : Un trésor forestier, l’Arboretum des Barres, est menacé


22 octobre 2018
Un pesticide intoxique 70 personnes dans le Maine-et-Loire
Lire sur reporterre.net
22 octobre 2018
L’ASN craint de nouveaux problèmes sur l’EPR
Lire sur reporterre.net
21 octobre 2018
En Angletererre, les lourdes peines infligées à des militants anti-gaz de schiste sont annulées en appel
Lire sur reporterre.net
20 octobre 2018
Au mépris du climat et du rapport du GIEC, Vinci a lancé les travaux de l’autoroute GCO
Lire sur reporterre.net
20 octobre 2018
Les trains Cévenol, Aubrac et Toulouse-Port Bou sauvés par un accord État-Occitanie
Lire sur reporterre.net
19 octobre 2018
Le gouvernement impose à l’Assemblée de soutenir l’huile de palme importée par Total
Lire sur reporterre.net
18 octobre 2018
Des produits chimiques très dangereux dans les objets en plastique recyclé
Lire sur reporterre.net
17 octobre 2018
Le Conseil constitutionnel pourrait relancer l’enquête sur la mort de Rémi Fraisse
Lire sur reporterre.net
17 octobre 2018
Le projet d’A45 est définitivement abandonné
Lire sur reporterre.net
16 octobre 2018
Le mécanisme des inondations dans l’Aude - un phénomène appelé à se répéter
Lire sur reporterre.net
16 octobre 2018
Remaniement : Castaner à l’Intérieur, Travert s’en va et laisse l’Agriculture à Didier Guillaume
Lire sur reporterre.net
16 octobre 2018
Un leader paysan assassiné dans l’Amazonie brésilienne
Lire sur reporterre.net
16 octobre 2018
En Grande-Bretagne, des opposants bloquent des opérations de fracturation hydraulique
Lire sur reporterre.net
15 octobre 2018
53 personnes portent plainte en raison de la présence de glyphosate dans leur urine
Lire sur reporterre.net
15 octobre 2018
L’île d’Oléron contrainte d’accepter l’implantation d’un MacDonald’s
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Forêt

20 octobre 2018
À Marseille, La Plaine s’embrase contre la coupe des arbres
Reportage
22 octobre 2018
Des victimes de la grenade GLI-F4 - dont une journaliste de Reporterre - lancent une procédure judiciaire
Info
20 octobre 2018
La punaise, le vélo et le changement climatique
Chronique


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Dans les mêmes dossiers       Forêt