Faire un don
23287 € récoltés
OBJECTIF : 80 000 €
29 %
Pour une presse libre comme l'air ! Soutenir reporterre

L’arboretum des Barres restera ouvert au public

Durée de lecture : 1 minute

2 octobre 2018

L’arboretum national des Barres (Loiret) continuera à accueillir le public. La fermeture définitive du « Louvre des arbres », où sont installés des milliers d’essences d’arbres remarquables, a été annulée à la suite d’une réunion, le 28 septembre, à la préfecture du Loiret. Le gestionnaire de l’arboretum, l’ONF (Office national des forêts), continuera, assure-t-il, à assurer la gestion des collections de l’arboretum mais cède la mission d’accueil du public (17.000 visiteurs annuels) qui sera pris en charge par les collectivités locales avec le soutien financier de l’Etat. Le site rouvrira donc ses portes au printemps 2019.

Pour justifier son désengagement, l’ONF avait mis en avant le coût de l’arboretum (300.000 euros de pertes cumulées) et le désengagement financier progressif de l’État et des collectivités territoriales. Critiquée par les élus locaux, la décision avait entrainé l’ouverture d’une pétition en ligne, signée par plusieurs milliers de personnes. Reporterre a publié une tribune qui dénonçait aussi la fermeture envisagée.

Joyau botanique, l’arboretum national des Barres – à 1h30 de la capitale – est un site exceptionnel, un conservatoire végétal qui s’étend sur plusieurs dizaines d’hectares. Ne plus l’ouvrir au public pour des économies de bout de chandelles aurait été incompréhensible à l’heure où l’État s’apprête à engloutir près de 500 millions d’euros pour la sauvegarde du Grand Palais, à Paris.

  • Source : Reporterre
  • Photo : Chicot du Canada, à l’arboretum des Barres (Wikipedia)


Lire aussi : Un trésor forestier, l’Arboretum des Barres, est menacé


7 décembre 2019
18 associations demandent l’annulation de l’extension de Roissy
Lire sur reporterre.net
7 décembre 2019
Des pays de l’Est et les banques s’opposent aux nouveaux objectifs climatiques de l’Europe
Lire sur reporterre.net
6 décembre 2019
L’Europe interdit le chlorpyrifos, un pesticide neurotoxique
Lire sur reporterre.net
6 décembre 2019
Les syndicats appellent à une nouvelle mobilisation mardi 10 décembre
Lire sur reporterre.net
6 décembre 2019
Engie profiterait du conflit social au Chili pour ne pas fermer sa centrale à charbon
Lire sur reporterre.net
6 décembre 2019
Violences policières : un homme tabassé lors de la manifestation parisienne du 5 décembre
Lire sur reporterre.net
5 décembre 2019
Extinction Rebellion a saboté 3.600 trottinettes électriques en soutien à la grève générale
Lire sur reporterre.net
4 décembre 2019
La France est un des pays les plus exposés aux risques climatiques
Lire sur reporterre.net
4 décembre 2019
Les émissions mondiales de CO2 ont encore augmenté en 2019
Lire sur reporterre.net
4 décembre 2019
Les assassins de Berta Cáceres condamnés à plus de 30 ans de prison
Lire sur reporterre.net
3 décembre 2019
Plusieurs organisations écolos appellent à la grève et à la mobilisation le 5 décembre
Lire sur reporterre.net
3 décembre 2019
Des pistes concrètes pour réduire l’aviation
Lire sur reporterre.net
2 décembre 2019
Les start-up de trottinettes électriques utilisées pour briser la grève du 5 décembre
Lire sur reporterre.net
30 novembre 2019
Le gouvernement britannique rêve d’ouvrir la porte aux OGM, grâce au Brexit
Lire sur reporterre.net
30 novembre 2019
La Colombie britannique reconnait les droits des peuples autochtones
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Forêt

6 décembre 2019
Géo-ingénierie : « La Terre est une bête incontrôlable. Vouloir la mettre en laisse, c’est chercher des ennuis »
Entretien
7 décembre 2019
VIDÉO - Thomas Piketty : « Il va y avoir des crises sociales extrêmement violentes »
Entretien
28 novembre 2019
Le climatoscepticisme reste présent dans la classe politique
Enquête


Dans les mêmes dossiers       Forêt