L’arboretum des Barres restera ouvert au public

Durée de lecture : 1 minute

2 octobre 2018

L’arboretum national des Barres (Loiret) continuera à accueillir le public. La fermeture définitive du « Louvre des arbres », où sont installés des milliers d’essences d’arbres remarquables, a été annulée à la suite d’une réunion, le 28 septembre, à la préfecture du Loiret. Le gestionnaire de l’arboretum, l’ONF (Office national des forêts), continuera, assure-t-il, à assurer la gestion des collections de l’arboretum mais cède la mission d’accueil du public (17.000 visiteurs annuels) qui sera pris en charge par les collectivités locales avec le soutien financier de l’Etat. Le site rouvrira donc ses portes au printemps 2019.

Pour justifier son désengagement, l’ONF avait mis en avant le coût de l’arboretum (300.000 euros de pertes cumulées) et le désengagement financier progressif de l’État et des collectivités territoriales. Critiquée par les élus locaux, la décision avait entrainé l’ouverture d’une pétition en ligne, signée par plusieurs milliers de personnes. Reporterre a publié une tribune qui dénonçait aussi la fermeture envisagée.

Joyau botanique, l’arboretum national des Barres – à 1h30 de la capitale – est un site exceptionnel, un conservatoire végétal qui s’étend sur plusieurs dizaines d’hectares. Ne plus l’ouvrir au public pour des économies de bout de chandelles aurait été incompréhensible à l’heure où l’État s’apprête à engloutir près de 500 millions d’euros pour la sauvegarde du Grand Palais, à Paris.

  • Source : Reporterre
  • Photo : Chicot du Canada, à l’arboretum des Barres (Wikipedia)


Lire aussi : Un trésor forestier, l’Arboretum des Barres, est menacé


22 février 2020
Le gouvernement veut libérer dans l’environnement les déchets à très faible radioactivité
Lire sur reporterre.net
21 février 2020
Mille scientifiques l’affirment : « Face à la crise écologique, la rébellion est nécessaire »
Lire sur reporterre.net
20 février 2020
Fin d’un permis de recherches d’hydrocarbures : le gouvernement accusé de double jeu
Lire sur reporterre.net
20 février 2020
Le jaguar, l’éléphant d’Asie et le requin océanique seront mieux protégés
Lire sur reporterre.net
20 février 2020
Contre l’extension de l’aéroport de Roissy, 15 associations déposent un recours
Lire sur reporterre.net
20 février 2020
L214 dévoile une nouvelle vidéo choc, tournée dans un abattoir de veaux
Lire sur reporterre.net
20 février 2020
La limitation d’Airbnb devient un enjeu des municipales à Paris
Lire sur reporterre.net
19 février 2020
L’épidémie de coronavirus fait baisser les émissions de CO2 de la Chine de 25 %
Lire sur reporterre.net
19 février 2020
Pollution radioactive de la Loire : une plainte déposée contre EDF et contre X
Lire sur reporterre.net
19 février 2020
Un kit pédagogique sur les poissons « oublie » le problème de la surpêche
Lire sur reporterre.net
19 février 2020
Élisabeth Borne stigmatise « le développement anarchique » des éoliennes
Lire sur reporterre.net
18 février 2020
Les fongicides dans l’eau potable aggraveraient la maladie d’Alzheimer, selon des chercheurs du CNRS
Lire sur reporterre.net
18 février 2020
Le gouvernement veut que la chasse commence deux mois plus tôt
Lire sur reporterre.net
18 février 2020
De nombreux pesticides ont été mesurés dans l’air
Lire sur reporterre.net
18 février 2020
Pour protéger le climat et la biodiversité, une autre politique forestière est nécessaire, assure un rapport
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Forêts

22 février 2020
Déméter, la cellule de la gendarmerie qui surveille les opposants à l’agriculture productiviste
Enquête
21 février 2020
Qu’est-ce que l’écologie du XXIe siècle ?
1 minute, 1 question
22 février 2020
Le changement climatique fragilise de plus en plus les infrastructures de transport
Tribune


Dans les mêmes dossiers       Forêts