L’arrêté antipesticides du maire de Langouët annulé par la justice

Durée de lecture : 2 minutes

25 octobre 2019

Vendredi 25 octobre 2019, l’arrêté antipesticides de Daniel Cueff, maire de Langouët, en Ille-et-Vilaine, a été annulé par le tribunal administratif de Rennes. Le 18 mai dernier, Daniel Cueff avait pris un arrêté interdisant l’utilisation de pesticides à moins de 150 mètres des habitations.

Plus d’une centaine de communes l’avaient rejoint et pris des arrêtés similaires. La préfecture avait saisi la justice au motif que la réglementation sur cette question relève de la compétence de l’État, et non du maire.

Le tribunal administratif de Rennes a suivi l’avis de la préfecture en retenant qu’un maire n’a pas le pouvoir de prendre un arrêté en matière de réglementation des pesticides. En août dernier, déjà, le tribunal administratif avait suspendu l’arrêté.

Dans un communiqué, Daniel Cueff a fustigé cette décision et rappelé que « le Conseil d’État, par son arrêt du 26 juin 2019, a reconnu l’absence de normes nationales de protection des riverains, exigées depuis dix ans par le règlement européen 1107/2009. Il est en outre établi, et c’est tout aussi grave, que toutes les autorisations de mise sur le marché (AMM) de produits phytopharmaceutiques délivrées par l’Anses jusqu’en 2019 ne se préoccupaient aucunement de la protection des riverains des zones traitées ».

Daniel Cueff critique également la proposition du gouvernement. « Une distance de sécurité de 3 à 5 mètres est une insulte à l’intelligence, ces distances ne tiennent pas compte des phénomènes de volatilisation et de post-volatilisation, qui entraînent les molécules des produits épandus à des centaines de mètres de la zone d’épandage, sur une durée de plusieurs jours, voire de plusieurs mois ».

  • Source  : France Info
  • Photo : Daniel Cueff en janvier 2017. © Martin Cadoret/Reporterre



27 janvier 2020
Un rapport fustige la stratégie du maintien de l’ordre lors des un an des Gilets jaunes
Lire sur reporterre.net
27 janvier 2020
Plus de 300 employés d’Amazon critiquent publiquement le bilan environnemental de leur entreprise
Lire sur reporterre.net
27 janvier 2020
Le gouvernement abandonne la grenade Gli F4 au profit d’une autre grenade sans explosif
Lire sur reporterre.net
23 janvier 2020
Le gendarme du nucléaire réclame plus de « rigueur industrielle » aux acteurs de la filière
Lire sur reporterre.net
23 janvier 2020
Des parlementaires, des écologistes et des syndicalistes réagissent à la menace d’une privatisation de l’ONF
Lire sur reporterre.net
23 janvier 2020
Tempête Gloria : les Pyrénées-Orientales et l’Aude en vigilance rouge inondations
Lire sur reporterre.net
22 janvier 2020
Un Code de la liberté de la presse pour la police
Lire sur reporterre.net
22 janvier 2020
EDF a proposé une liste de 14 réacteurs nucléaires à démanteler avant 2035
Lire sur reporterre.net
21 janvier 2020
La France baisse ses ambitions de réduction des émissions de gaz à effet de serre
Lire sur reporterre.net
21 janvier 2020
À Paris, des enfants contre les voitures
Lire sur reporterre.net
20 janvier 2020
Pour créer une réserve pour les tigres, des communautés indiennes sont expulsées de leurs terres
Lire sur reporterre.net
20 janvier 2020
Rapport Oxfam : Les milliardaires français plus ultra-riches que jamais
Lire sur reporterre.net
16 janvier 2020
Européens, Étasuniens et Chinois prévoient de moins prendre l’avion en 2020
Lire sur reporterre.net
15 janvier 2020
Les militants de Greenpeace qui s’étaient introduits dans la centrale de Cattenom condamnés à des amendes
Lire sur reporterre.net
15 janvier 2020
2019, deuxième année la plus chaude de l’histoire
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Pesticides

27 janvier 2020
« Nous appelons à des luttes locales et coordonnées contre les projets industriels »
Tribune
8 janvier 2020
En Australie, « même des forêts tempérées partent en fumée »
Entretien
27 janvier 2020
Une commune bretonne impose l’agriculture bio et paysanne à 400 propriétaires
Alternative


Dans les mêmes dossiers       Pesticides