L’arrêté antipesticides du maire de Langouët annulé par la justice

Durée de lecture : 2 minutes

25 octobre 2019



Vendredi 25 octobre 2019, l’arrêté antipesticides de Daniel Cueff, maire de Langouët, en Ille-et-Vilaine, a été annulé par le tribunal administratif de Rennes. Le 18 mai dernier, Daniel Cueff avait pris un arrêté interdisant l’utilisation de pesticides à moins de 150 mètres des habitations.

Plus d’une centaine de communes l’avaient rejoint et pris des arrêtés similaires. La préfecture avait saisi la justice au motif que la réglementation sur cette question relève de la compétence de l’État, et non du maire.

Le tribunal administratif de Rennes a suivi l’avis de la préfecture en retenant qu’un maire n’a pas le pouvoir de prendre un arrêté en matière de réglementation des pesticides. En août dernier, déjà, le tribunal administratif avait suspendu l’arrêté.

Dans un communiqué, Daniel Cueff a fustigé cette décision et rappelé que « le Conseil d’État, par son arrêt du 26 juin 2019, a reconnu l’absence de normes nationales de protection des riverains, exigées depuis dix ans par le règlement européen 1107/2009. Il est en outre établi, et c’est tout aussi grave, que toutes les autorisations de mise sur le marché (AMM) de produits phytopharmaceutiques délivrées par l’Anses jusqu’en 2019 ne se préoccupaient aucunement de la protection des riverains des zones traitées ».

Daniel Cueff critique également la proposition du gouvernement. « Une distance de sécurité de 3 à 5 mètres est une insulte à l’intelligence, ces distances ne tiennent pas compte des phénomènes de volatilisation et de post-volatilisation, qui entraînent les molécules des produits épandus à des centaines de mètres de la zone d’épandage, sur une durée de plusieurs jours, voire de plusieurs mois ».

  • Source  : France Info
  • Photo : Daniel Cueff en janvier 2017. © Martin Cadoret/Reporterre





1er octobre 2020
Le gouvernement a présenté son « budget vert » — enfin, verdi
Lire sur reporterre.net
30 septembre 2020
En Île-de-France, des taxis volants pour les JO de 2024
Lire sur reporterre.net
30 septembre 2020
Après la Convention pour le climat, l’« Assemblée citoyenne pour l’agriculture » décevra-t-elle ?
Lire sur reporterre.net
30 septembre 2020
En Ardèche, le projet de méga-église suspendu le temps d’une étude environnementale
Lire sur reporterre.net
30 septembre 2020
Plus de cent chefs d’États attendus à l’ONU pour parler de biodiversité
Lire sur reporterre.net
29 septembre 2020
En Allemagne, la question des déchets radioactifs refait surface
Lire sur reporterre.net
29 septembre 2020
Cirques et élevages : « fin progressive » de l’utilisation des animaux sauvages
Lire sur reporterre.net
29 septembre 2020
Intervention policière contre le camp climat parisien
Lire sur reporterre.net
29 septembre 2020
Mobilisation ce mardi contre « la frénésie anti-squat »
Lire sur reporterre.net
28 septembre 2020
Budget 2021 : la transition écologique attendra
Lire sur reporterre.net
28 septembre 2020
En Allemagne, 3.000 activistes ont bloqué plusieurs mines et centrales à gaz et à charbon
Lire sur reporterre.net
28 septembre 2020
Six nouveaux sénateurs écolos au Sénat
Lire sur reporterre.net
26 septembre 2020
Des activistes du climat occupent une rue de Paris
Lire sur reporterre.net
25 septembre 2020
Le conseil départemental de Haute-Marne vote une motion contre le projet de laverie nucléaire à Joinville
Lire sur reporterre.net
25 septembre 2020
Des jeunes du monde entier ont manifesté vendredi pour le climat
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Pesticides

28 septembre 2020
Un an après Lubrizol, les Rouennais manifestent pour la vérité
Reportage
29 septembre 2020
Loi Asap : le gouvernement continue à défaire le droit de l’environnement
Info
30 septembre 2020
En Angleterre, des cabanes perchées contre une voie ferrée
Info


Dans les mêmes dossiers       Pesticides