L’arrêté antipesticides du maire de Langouët annulé par la justice

Durée de lecture : 2 minutes

25 octobre 2019

Vendredi 25 octobre 2019, l’arrêté antipesticides de Daniel Cueff, maire de Langouët, en Ille-et-Vilaine, a été annulé par le tribunal administratif de Rennes. Le 18 mai dernier, Daniel Cueff avait pris un arrêté interdisant l’utilisation de pesticides à moins de 150 mètres des habitations.

Plus d’une centaine de communes l’avaient rejoint et pris des arrêtés similaires. La préfecture avait saisi la justice au motif que la réglementation sur cette question relève de la compétence de l’État, et non du maire.

Le tribunal administratif de Rennes a suivi l’avis de la préfecture en retenant qu’un maire n’a pas le pouvoir de prendre un arrêté en matière de réglementation des pesticides. En août dernier, déjà, le tribunal administratif avait suspendu l’arrêté.

Dans un communiqué, Daniel Cueff a fustigé cette décision et rappelé que « le Conseil d’État, par son arrêt du 26 juin 2019, a reconnu l’absence de normes nationales de protection des riverains, exigées depuis dix ans par le règlement européen 1107/2009. Il est en outre établi, et c’est tout aussi grave, que toutes les autorisations de mise sur le marché (AMM) de produits phytopharmaceutiques délivrées par l’Anses jusqu’en 2019 ne se préoccupaient aucunement de la protection des riverains des zones traitées ».

Daniel Cueff critique également la proposition du gouvernement. « Une distance de sécurité de 3 à 5 mètres est une insulte à l’intelligence, ces distances ne tiennent pas compte des phénomènes de volatilisation et de post-volatilisation, qui entraînent les molécules des produits épandus à des centaines de mètres de la zone d’épandage, sur une durée de plusieurs jours, voire de plusieurs mois ».

  • Source  : France Info
  • Photo : Daniel Cueff en janvier 2017. © Martin Cadoret/Reporterre



20 novembre 2019
Les députés n’ont pas verdi le budget 2020
Lire sur reporterre.net
20 novembre 2019
La production prévue des énergies fossiles ruinerait le respect de l’Accord de Paris
Lire sur reporterre.net
20 novembre 2019
La Banque européenne d’investissement ne financera plus les énergies fossiles à partir de 2021
Lire sur reporterre.net
19 novembre 2019
La déforestation en Amazonie atteint un nouveau record
Lire sur reporterre.net
18 novembre 2019
Le Pape officialise le concept d’« écocide »
Lire sur reporterre.net
18 novembre 2019
Un journaliste convoqué à Besançon pour avoir porté un masque de protection contre les gaz
Lire sur reporterre.net
18 novembre 2019
La justice suspend les travaux de la ligne 17 du Grand Paris Express
Lire sur reporterre.net
18 novembre 2019
500 manifestants dans le Morvan contre les coupes rases en forêt
Lire sur reporterre.net
16 novembre 2019
Paris : « La Rue est à nous » demande aux candidats de réduire la place de la voiture
Lire sur reporterre.net
16 novembre 2019
Fessenheim : l’État promet 400 millions d’euros à EDF, des associations portent plainte
Lire sur reporterre.net
15 novembre 2019
Les députés refusent le maintien de l’huile de palme parmi les biocarburants
Lire sur reporterre.net
15 novembre 2019
Bébés sans bras : une enquête préliminaire a été ouverte
Lire sur reporterre.net
14 novembre 2019
Amazon et eBay vendent des pesticides interdits
Lire sur reporterre.net
14 novembre 2019
Lubrizol : premières indemnisations pour les agriculteurs
Lire sur reporterre.net
13 novembre 2019
Les émissions de gaz carbonique des 20 pays du G20 ont augmenté de 1,8 % en 2018
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Pesticides

19 novembre 2019
« Si Julian Assange n’est pas protégé, cela marquera la fin des ­libertés individuelles »
20 novembre 2019
Dans sa ferme, Anita prend soin des chèvres... et des humains
20 novembre 2019
« Face au catastrophisme, c’est à partir du local qu’on aura du positif »


Dans les mêmes dossiers       Pesticides