Média indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité, financé par les dons de ses lecteurs

En bref5G et téléphone

L’incendie d’une antenne près de Limoges revendiqué par un collectif anti 5G

L’incendie d’une antenne, revendiqué par un collectif contre la 5G, a endommagé un émetteur radio situé aux Cars, près de Limoges (Haute-Vienne), dans la soirée du lundi 11 janvier. Un autre incendie a également détruit une antenne radio 4G à proximité, selon France Bleu.

Ces dégâts ont privé 1,5 million de personnes de radio et de télévision numérique terrestre (TNT) dans plusieurs départements de la Haute-Vienne, de la Corrèze, de la Charente et du nord de la Dordogne.

Le premier incendie a été revendiqué par le Comité pour l’abolition de la 5G et son monde (CLA5GSM) dans un courriel adressé au quotidien Le Populaire du Centre.

« Le sabotage de l’antenne des Cars » a eu lieu dans le cadre de l’opération « voix du vent et chants d’oiseaux », d’après le comité. « Malgré notre grand âge et notre connaissance de certains secrets, nous ne sommes pas puissantes, nous ne sommes qu’une poignée, pourchassées, terrifiées, mais nous vaincrons malgré notre faiblesse », est-il écrit dans ce courriel. « Jamais l’iPhone ne réjouira l’humanité », ajoute ce comité.

En 2019, plusieurs dizaines d’antennes-relais avaient été visées par des incendies volontaires, parfois revendiqués par des collectifs contre la 5G.

📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner
Fermer Précedent Suivant

legende