L’oléoduc Keystone laisse échapper près de 800.000 litres de pétrole

Durée de lecture : 1 minute

20 novembre 2017



L’opérateur TransCanada a annoncé jeudi 16 novembre la fermeture temporaire de son oléoduc Keystone après avoir constaté une fuite sur cette installation qui relie les champs d’exploitation de sables bitumineux de l’Alberta, au Canada, jusqu’aux raffineries américaines installées le long du Golfe du Mexique.

Environ 795.000 litres de pétrole (l’équivalent de 5.000 barils) se sont déversés dans la nature au niveau du Dakota du Sud pour une raison encore inconnue, indique l’entreprise canadienne, assurant avoir colmaté la fuite en quinze minutes. Un membre du département de l’Environnement de cet Etat du Midwest présent sur place estime que la pollution n’a pas affecté de cours d’eau.

Une enquête a été ouverte mais, outre l’impact environnemental, cette fuite ne pouvait plus mal tomber pour TransCanada : dans trois jours, l’Etat du Nebraska doit valider, ou non, son projet de construction d’un autre oléoduc, Keystone XL, qui fait l’objet d’une longue controverse.

Ce projet de nouveau pipeline, estimé à 8 milliards de dollars et lancé en 2008, doit permettre de tracer une deuxième voie d’acheminement entre l’Alberta et le réseau existant d’oléoducs aux Etats-Unis. Long de près de 2.000 kilomètres, il prévoit de transporter 830.000 barils de pétrole par jour, afin de doubler les volumes qui transitent actuellement par le seul Keystone.





Lire aussi : Trump relance l’oléoduc Keystone XL


18 septembre 2020
À Gonesse, une fête pour lutter contre trois projets inutiles
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2020
Une partie de la forêt de Compiègne « privatisée » pour la chasse à courre
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2020
Zone à faible émission : sept villes sommées de limiter la circultation des véhicules polluants
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2020
Nos portables pourraient accentuer la mortalité des insectes, selon une étude
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
Nouveau report pour le Congrès mondial de la nature
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
À Port-la-Nouvelle, les travaux du port géant se poursuivent malgré l’opposition
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
Un paysan accusé de violences : il a lancé une bouse de vache lors d’une action
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
En Bulgarie, un écologiste est en grève de la faim depuis 40 jours
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
Un recours contre le projet du gouvernement d’offrir des sites « clé en main » aux industriels
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
Foodwatch dénonce les emballages alimentaires à moitié vides
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
La Commission européenne propose de réduire de 55 % en 2030 les émissions de gaz à effet de serre
Lire sur reporterre.net
16 septembre 2020
Les deux tiers des fruits non bios contiennent des résidus de pesticides
Lire sur reporterre.net
16 septembre 2020
Biodiversité : aucun des 20 « objectifs d’Aïchi » n’a été atteint en 10 ans
Lire sur reporterre.net
16 septembre 2020
L’accord de libre-échange UE-Mercosur « va accroître des dynamiques mortifères »
Lire sur reporterre.net
16 septembre 2020
La fumée des feux américains va jusqu’en Europe
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Énergie
19 septembre 2020
À Plélan-le-Grand, le parc éolien souffle à l’énergie citoyenne
Alternatives
19 septembre 2020
Le cri des pauvres, le cri de la Terre, reconnaître l’altérité : une lecture chrétienne
Tribune
19 septembre 2020
Le traité Mercosur aurait des conséquences désastreuses pour l’Amazonie
Info


Sur les mêmes thèmes       Énergie