L’utilisation d’engrais azotés s’accélère et menace l’Accord de Paris

Durée de lecture : 3 minutes

8 octobre 2020



Une étude publiée dans Nature mercredi 7 octobre montre que l’augmentation des émissions de protoxyde d’azote au niveau mondial (N2O), menacent les objectifs fixés lors de l’Accord de Paris, en 2015. C’est un gaz 300 fois plus puissant que le CO2 et qui reste dans l’atmosphère plus longtemps qu’une vie humaine.

L’étude a été menée par un consortium international de scientifiques de 48 institutions de recherche, dans quatorze pays, sous la houlette du Global Carbon Project et de l’International Nitrogen Initiative.

Elle conclut que le protoxyde d’azote (N2O) a augmenté de 20 % par rapport aux niveaux préindustriels, et que sa croissance s’est accélérée au cours des dernières décennies à cause des activités humaines.

Elle conclut également que l’utilisation croissante des engrais azotés dans la production de nourriture au niveau mondial augmente la concentration dans l’atmosphère du protoxyde d’azote.

C’est un des volets du plan porté par la Convention citoyenne pour le climat : limiter les rejets de protoxyde d’azote en transformant le modèle agricole. Notant que les émissions de gaz à effet de serre issues de l’agriculture représentent 36 % des émissions nationales, les 150 appellent à :

  • L’atteinte d’un objectif de 50 % des terres en agroécologie en 2040
  • Le développement de l’agriculture biologique
  • La réduction des intrants de synthèse, c’est à dire la réduction de l’utilisation des engrais azotés de synthèse et la réduction progressive des pesticides (de 50% d’ici 2030 et de 100% d’ici 2040, pour les pesticides) (en augmentant la taxe générale sur les activités polluantes (TGAP))

Ces mesures n’ont pas encore été abordées par le gouvernement ou par le Parlement, selon l’outil de suivi des 150, la plateforme « SansFiltre ».





Lire aussi : En Allemagne, 400 activistes ont bloqué une usine d’engrais chimiques


30 octobre 2020
La loi réautorisant les néonicotinoïdes définitivement adoptée
Lire sur reporterre.net
30 octobre 2020
Des maires autorisent l’ouverture des commerces non alimentaires
Lire sur reporterre.net
30 octobre 2020
Plusieurs manifestations contre le confinement en France
Lire sur reporterre.net
29 octobre 2020
En 2019, les rémunérations des PDG du CAC 40 ont encore côtoyé les sommets
Lire sur reporterre.net
29 octobre 2020
L214 : nouveau scandale dans un élevage de 200.000 poules dans l’Oise
Lire sur reporterre.net
29 octobre 2020
Reconfinement : parcs, jardins et marchés restent ouverts
Lire sur reporterre.net
28 octobre 2020
Contrefeu ou coincidence ? L’Andra lance un podcast du même nom que la bédé critique « Cent mille ans »
Lire sur reporterre.net
28 octobre 2020
Les sénateurs ont voté en faveur du retour temporaire des néonicotinoïdes
Lire sur reporterre.net
27 octobre 2020
Les cinq décrocheurs de portraits d’Emmanuel Macron relaxés à Auch
Lire sur reporterre.net
27 octobre 2020
Les banques françaises investissent massivement dans des secteurs climaticides
Lire sur reporterre.net
27 octobre 2020
A Lyon, le squat accueillant des migrants a été expulsé
Lire sur reporterre.net
27 octobre 2020
Les sénateurs vont se prononcer sur les néonicotinoïdes
Lire sur reporterre.net
26 octobre 2020
L’Europe exporte trop de véhicules d’occasion polluants, selon l’ONU
Lire sur reporterre.net
26 octobre 2020
Les Chiliens votent en faveur d’une nouvelle Constitution
Lire sur reporterre.net
26 octobre 2020
Le Traité sur l’interdiction des armes nucléaires va entrer en vigueur
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Climat Agriculture
27 octobre 2020
À La Réunion, mobilisation pour sauver le « Ti coin charmant », un riche jardin côtier
Tribune
31 octobre 2020
L’Anses confirme le potentiel nuisible des masques Dim
Info
17 octobre 2020
« Pour éradiquer la pauvreté, il faut donner de l’argent aux pauvres »
Entretien


Sur les mêmes thèmes       Climat Agriculture