La Chine s’engage à la neutralité carbone d’ici à 2060

Durée de lecture : 3 minutes

23 septembre 2020



La Chine a annoncé mardi 22 septembre, pour la première fois, un objectif de neutralité carbone à l’horizon 2060. Cette décision renforce l’accord de Paris sur le climat et accentue le contraste avec l’attitude de retrait climatique des États-Unis sous Donald Trump.

L’annonce surprise a été faite par le président chinois Xi Jinping dans un discours à l’Assemblée générale de l’ONU, qui se tient de façon virtuelle cette année. « Nous avons comme objectif de commencer à faire baisser les émissions de CO2 avant 2030, et d’atteindre la neutralité carbone d’ici 2060 », a-t-il déclaré. En d’autres termes, la neutralité carbone est un état d’équilibre à atteindre entre les émissions de gaz à effet de serre d’origine humaine et leur retrait de l’atmosphère par l’humain ou de son fait.

« Pékin va accroître ses engagements climatiques dans le cadre de l’accord de Paris sur le climat », a-t-il précisé. Ces engagements sont librement fixés par chaque pays signataire mais ils les engagent, et ils sont censés être régulièrement revus à la hausse. Le prochain cycle de relèvements est jugé crucial pour infléchir réellement la courbe mondiale des émissions de carbone et limiter le réchauffement de la planète.

"C’est l’annonce la plus importante de la politique climatique mondiale depuis au moins cinq ans", a commenté Niklas Höhne du NewClimate Institute, l’une des deux organisations partenaires du Climate action tracker (CAT).

Selon les estimations du CAT, l’engagement chinois, s’il était respecté, ferait baisser la température mondiale de 0,2 à 0,3°C : « Dans l’hypothèse d’une mise en œuvre complète des "engagements et objectifs" de l’accord de Paris, sans la nouvelle annonce de la Chine, le CTA estime que l’augmentation de la température mondiale sera de 2,7 °C d’ici 2100. L’annonce chinoise ramènerait le réchauffement à environ 2,4 à 2,5 °C, ce qui se rapprocherait de la limite de réchauffement de 1,5˚C fixée par l’accord de Paris. »

"Cette annonce d’une importance capitale pour la Chine intervient à un moment où l’Union européenne intensifie également son action en faveur du climat, en visant un objectif plus ambitieux pour 2030 et la neutralité climatique d’ici 2050", a déclaré Bill Hare, directeur général de Climate Analytics. "Si la Chine et l’UE - qui représentent ensemble 33 % des émissions mondiales de GES - soumettaient toutes deux officiellement ces nouvelles mesures à l’accord de Paris, cela créerait l’élan positif dont le monde - et le climat - ont tant besoin".

"Et si Joe Biden gagne les élections américaines, cela signifierait que les trois principaux émetteurs mondiaux, la Chine, les États-Unis et l’UE, qui représentent près de la moitié (45 %) des émissions mondiales, auraient tous des objectifs de réduction nette de zéro d’ici le milieu du siècle, ce qui mettrait la limite de réchauffement de 1,5˚C de l’accord de Paris fermement à portée", a déclaré M. Hare.





Lire aussi : Trop énergivore, la 5G est coupée la nuit en Chine


30 octobre 2020
La loi réautorisant les néonicotinoïdes définitivement adoptée
Lire sur reporterre.net
30 octobre 2020
Des maires autorisent l’ouverture des commerces non alimentaires
Lire sur reporterre.net
30 octobre 2020
Plusieurs manifestations contre le confinement en France
Lire sur reporterre.net
29 octobre 2020
En 2019, les rémunérations des PDG du CAC 40 ont encore côtoyé les sommets
Lire sur reporterre.net
29 octobre 2020
L214 : nouveau scandale dans un élevage de 200.000 poules dans l’Oise
Lire sur reporterre.net
29 octobre 2020
Reconfinement : parcs, jardins et marchés restent ouverts
Lire sur reporterre.net
28 octobre 2020
Contrefeu ou coincidence ? L’Andra lance un podcast du même nom que la bédé critique « Cent mille ans »
Lire sur reporterre.net
28 octobre 2020
Les sénateurs ont voté en faveur du retour temporaire des néonicotinoïdes
Lire sur reporterre.net
27 octobre 2020
Les cinq décrocheurs de portraits d’Emmanuel Macron relaxés à Auch
Lire sur reporterre.net
27 octobre 2020
Les banques françaises investissent massivement dans des secteurs climaticides
Lire sur reporterre.net
27 octobre 2020
A Lyon, le squat accueillant des migrants a été expulsé
Lire sur reporterre.net
27 octobre 2020
Les sénateurs vont se prononcer sur les néonicotinoïdes
Lire sur reporterre.net
26 octobre 2020
L’Europe exporte trop de véhicules d’occasion polluants, selon l’ONU
Lire sur reporterre.net
26 octobre 2020
Les Chiliens votent en faveur d’une nouvelle Constitution
Lire sur reporterre.net
26 octobre 2020
Le Traité sur l’interdiction des armes nucléaires va entrer en vigueur
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Chine

THEMATIQUE    Climat
27 octobre 2020
La fermeture des frontières place les migrants à la merci du changement climatique
Info
30 octobre 2020
Dans le Lot, un projet agrivoltaïque divise Montcuq-en-Quercy-Blanc
Reportage
28 octobre 2020
Dans le Gard, la délicate cohabitation avec un géant des pesticides
Reportage


Dans les mêmes dossiers       Chine



Sur les mêmes thèmes       Climat