La France déroge à l’interdiction des rejets en mer

Durée de lecture : 2 minutes

15 octobre 2019



Selon un rapport de l’ONG ClientEarth, un organisme composé de juristes internationaux, la France, le Danemark et l’Espagne n’ont pas correctement contrôlé l’application de « l’obligation de débarquement » des captures de poissons, ni puni ses violations. Aujourd’hui, environ 1,7 millions de tonnes de poisson et autres animaux marins seraient rejetés à la mer en Europe chaque année.

L’obligation de débarquer toutes les captures avait été introduite en 2013 pour prévenir le gaspillage provoqué par le rejet en mer des poissons non voulus et pousser les opérateurs à mettre en place des techniques de pêche plus sélectives. Après une période d’adaptation, l’obligation de débarquement a été rendue obligatoire par tous les pays européens en janvier 2019.

« Tant que la pratique des rejets en mer ne sera pas correctement contrôlée, nous ne saurons pas combien de poissons sont tués par les pêcheurs, dit Elisabeth Druel, juriste spécialiste de la pêche à ClientEarth. Sans des données fiables sur ce sujet, il est impossible de faire des estimations scientifiques correctes pour protéger les stocks de poissons. Le rejet en mer provoque la mort non nécessaire de millions de poissons chaque année. C’est un désastre pour les stocks, notre écosystème marin et l’industrie de la pêche. »

Les conclusions du rapport montrent que la France a beaucoup tardé à mettre en place des mesures de contrôle et à appliquer des sanctions.

« En France, il y a eu plus de quatre années de retard dans la mise à jour des logiciels permettant de déclarer toutes les prises, conformément à la loi, dit Elisabeth Druel. De plus, les sanctions ne sont pas appliquées : en 2017 et 2018, les autorités françaises n’avaient détecté et puni aucune infraction grave à l’obligation de débarquement. »

Les autorités françaises prévoient toutefois de lancer en 2020 un projet pilote de surveillance vidéo des rejets sur certains navires de pêche pélagique.

Le rapport sur le contrôle de l’obligation de débarquement en France





Documents disponibles

  Le rapport sur le contrôle de l’obligation de débarquement en France

28 octobre 2020
Le plus grand dépôt de méthane gelé de l’Arctique commencerait à se libérer
Lire sur reporterre.net
27 octobre 2020
Les cinq décrocheurs de portraits d’Emmanuel Macron relaxés à Auch
Lire sur reporterre.net
27 octobre 2020
Les banques françaises investissent massivement dans des secteurs climaticides
Lire sur reporterre.net
27 octobre 2020
A Lyon, le squat accueillant des migrants a été expulsé
Lire sur reporterre.net
27 octobre 2020
Les sénateurs vont se prononcer sur les néonicotinoïdes
Lire sur reporterre.net
26 octobre 2020
L’Europe exporte trop de véhicules d’occasion polluants, selon l’ONU
Lire sur reporterre.net
26 octobre 2020
Les Chiliens votent en faveur d’une nouvelle Constitution
Lire sur reporterre.net
26 octobre 2020
Le Traité sur l’interdiction des armes nucléaires va entrer en vigueur
Lire sur reporterre.net
23 octobre 2020
Le Colorado ravagé par le plus grand incendie de son histoire
Lire sur reporterre.net
23 octobre 2020
Face au déclin du vivant, des scientifiques demandent aux dirigeants de prendre des engagements plus ambitieux
Lire sur reporterre.net
23 octobre 2020
Le Parlement européen veut mettre fin à la déforestation mondiale provoquée par l’UE
Lire sur reporterre.net
23 octobre 2020
Sénateurs et députés s’accordent sur la loi Asap, une nouvelle entaille dans le droit de l’environnement
Lire sur reporterre.net
23 octobre 2020
Changement d’heure : des ONG demandent un retour à « l’heure naturelle »
Lire sur reporterre.net
22 octobre 2020
À Montpellier, la « Maison de l’écologie et des résistances » expulsée
Lire sur reporterre.net
22 octobre 2020
Attentat de Conflans : associations et syndicats appellent à plus de solidarité et de justice sociale
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Pêche

28 octobre 2020
Peste porcine, grippe aviaire… L’élevage industriel, source d’explosions épidémiques
Tribune
28 octobre 2020
Dans le Gard, la délicate cohabitation avec un géant des pesticides
Reportage
22 septembre 2020
La betterave, cheval de Troie des néonicotinoïdes
Reportage


Dans les mêmes dossiers       Pêche