Journal indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité ni actionnaire, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

Climat

La banquise en Sibérie fond deux fois plus vite que d’ordinaire

Le déclin de la banquise arctique est inexorable et l’année 2020 va marquer une nouvelle étape. Selon des données satellites, la glace de mer fond à une vitesse accélérée sur les côtes sibériennes et elle est partie pour battre des records cet été.

Durant la première semaine de juillet, la banquise a diminué au rythme de 146.000 kilomètres carrés par jour, presque deux fois plus vite que la moyenne de cette période de l’année mesurée entre 1981 et 2010. Les images révèlent que toutes les côtes russes sont désormais accessibles aux navires, alors qu’elles étaient auparavant emprisonnées dans les glaces.

Comment expliquer cette situation ? Si les climatologues avaient anticipé la rétraction estivale de la banquise à cause du réchauffement climatique, leurs modélisations n’avaient pas prévu qu’elle s’opère à ce rythme. La fonte a été boostée par les températures très élevés qui règnent en Sibérie depuis le printemps.

Les scientifiques avaient aussi sous-estimé l’effet de la fragmentation de la banquise. La rétraction en surface se double d’une diminution drastique de l’épaisseur de la banquise et de la quasi disparition des glaces de plus de quatre ans.

Recevoir gratuitement par e-mail les lettres d’info

Inscrivez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’inscrire
Fermer Précedent Suivant

legende