Journal indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité ni actionnaire, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

En bref — Monde

La cheffe de Greenpeace nommée ambassadrice du climat en Allemagne

À la tête de Greenpeace International, Jennifer Morgan (ici en 2016) devient ambassadrice du climat en Allemagne.

C’est un signal fort qui a pour objectif d’incarner l’ambition écologique du pays. L’Allemagne a choisi de confier le poste d’ambassadrice pour le climat à la militante emblématique Jennifer Morgan, une Américaine de 55 ans, à la tête depuis 2016 de Greenpeace International. À partir du 1er mars, elle sera « la représentante spéciale pour la politique internationale sur le climat » du gouvernement allemand. Elle sera naturalisée allemande et aura le rang de secrétaire d’État. Annalena Baerbock, l’ancienne cheffe des Verts, depuis devenue ministre des Affaires étrangères, a présenté Jennifer Morgan comme son futur bras droit au ministère.

« La crise climatique doit trouver la place qui est la sienne, à savoir tout en haut de notre agenda », a souligné lors d’une conférence de presse la cheffe de la diplomatie allemande. Jennifer Morgan a insisté sur « le rôle précurseur de l’Allemagne dans le monde » et a vanté notamment sa politique de développement des énergies renouvelables et de sortie du nucléaire. « La transformation énergétique est clairement une sorte de soft power de l’Allemagne », a-t-elle déclaré.

Le travail de Jennifer Morgan consistera à soutenir les objectifs environnementaux de l’Allemagne dans l’Union européenne et dans le monde, et de les faire avancer. « Le temps presse. Nous avons besoin d’une coopération internationale comme jamais auparavant », a-t-elle poursuivi.

📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner
Fermer Précedent Suivant

legende