La commune de Grande-Synthe attaque le Plan national d’adaptation au changement climatique

6 mars 2019

La commune de Grande-Synthe (Nord), défendue par l’ancienne ministre de l’Environnement Corinne Lepage, attaque le nouveau Plan national d’adaptation au changement climatique (Pnacc) devant le Conseil d’État.

« Ce recours en annulation met (…) en cause l’extrême faiblesse de ce document, qui ne comporte aucune mesure chiffrée, ni aucun moyen juridique et financier de nature à permettre réellement une adaptation de nos concitoyens aux changements considérables liés au changement climatique qu’ils vont devoir vivre », explique la requérante. Cette dernière reproche à l’exécutif de ne pas avoir suffisamment tenu compte des préconisations formulées par le Conseil général de l’environnement et du développement durable (CGEDD) sur le premier Pnacc, témoignant ainsi de son « amateurisme ». Le CGEDD avait notamment demandé à ce que le plan intègre davantage les acteurs territoriaux.

Le deuxième Pnacc a été lancé, le 20 décembre dernier, par le ministre de la Transition écologique. Il ambitionne de « mieux préparer la société française au changement climatique, en impliquant les principaux secteurs de l’économie (agriculture, industrie, tourisme…) et les territoires ». La commune et son conseil ont rappelé, dans le recours, toutes les conséquences de l’inertie politique pour le littoral dunkerquois et, plus largement, pour tous les territoires en danger climatique, indiquent-elles. Cette commune est située sur des terres gagnées sur la mer, qui sont donc très menacées par une hausse du niveau des eaux.

Cette action devant le Conseil d’État fait suite à un premier recours contentieux de la commune et de son maire, Damien Carême, déposé fin janvier contre le gouvernement pour inaction climatique. « L’objectif de cette demande est de faire reconnaître l’obligation d’agir des autorités », avait expliqué Théophile Bégel, avocat au cabinet Huglo-Lepage, lors d’une conférence sur les procès climatiques organisée le 14 février dernier à la Sorbonne.




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.



18 mai 2019
San Francisco interdit la reconnaissance faciale
Lire sur reporterre.net
18 mai 2019
Les subventions aux fossiles responsables de 28 % des émissions de CO2
Lire sur reporterre.net
17 mai 2019
Dans l’Aude, des Faucheurs volontaires occupent l’usine de Monsanto
Lire sur reporterre.net
17 mai 2019
Une chaleur exceptionnelle frappe l’Arctique
Lire sur reporterre.net
17 mai 2019
La France n’est pas préparée au « choc climatique », selon un rapport sénatorial
Lire sur reporterre.net
16 mai 2019
« En France, il n’y a pas de pressions de lobbyistes de Monsanto », selon le ministre de l’Agriculture
Lire sur reporterre.net
15 mai 2019
L’Andra finance une campagne de communication contre les déchets radioactifs
Lire sur reporterre.net
15 mai 2019
Stocamine : le jugement sera rendu le 5 juin
Lire sur reporterre.net
14 mai 2019
Roundup : Bayer-Monsanto condamné à verser 2 milliards de dollars à un couple atteint d’un cancer
Lire sur reporterre.net
13 mai 2019
Le sénateur pro-glyphosate démenti par ses pairs
Lire sur reporterre.net
13 mai 2019
La justice s’acharne contre les militants du climat à Nancy
Lire sur reporterre.net
10 mai 2019
À Montpellier, des activistes anti-pub en procès
Lire sur reporterre.net
10 mai 2019
Les émissions de CO2 en baisse en Europe
Lire sur reporterre.net
10 mai 2019
À partir du 10 mai, l’Union européenne aura épuisé les ressources que la planète peut lui offrir
Lire sur reporterre.net
9 mai 2019
Grève au ministère de l’Écologie contre les suppressions de postes
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Climat
17 mai 2019
En prison depuis quatre mois. Son crime ? Être anarchiste
Info
18 mai 2019
« Les normes injustes engendrent une disparition des paysans »
Entretien
17 mai 2019
Un paradis naturel bulgare menacé par une autoroute européenne
Reportage


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Sur les mêmes thèmes       Climat