La commune de Grande-Synthe attaque le Plan national d’adaptation au changement climatique

Durée de lecture : 2 minutes

6 mars 2019



La commune de Grande-Synthe (Nord), défendue par l’ancienne ministre de l’Environnement Corinne Lepage, attaque le nouveau Plan national d’adaptation au changement climatique (Pnacc) devant le Conseil d’État.

« Ce recours en annulation met (…) en cause l’extrême faiblesse de ce document, qui ne comporte aucune mesure chiffrée, ni aucun moyen juridique et financier de nature à permettre réellement une adaptation de nos concitoyens aux changements considérables liés au changement climatique qu’ils vont devoir vivre », explique la requérante. Cette dernière reproche à l’exécutif de ne pas avoir suffisamment tenu compte des préconisations formulées par le Conseil général de l’environnement et du développement durable (CGEDD) sur le premier Pnacc, témoignant ainsi de son « amateurisme ». Le CGEDD avait notamment demandé à ce que le plan intègre davantage les acteurs territoriaux.

Le deuxième Pnacc a été lancé, le 20 décembre dernier, par le ministre de la Transition écologique. Il ambitionne de « mieux préparer la société française au changement climatique, en impliquant les principaux secteurs de l’économie (agriculture, industrie, tourisme…) et les territoires ». La commune et son conseil ont rappelé, dans le recours, toutes les conséquences de l’inertie politique pour le littoral dunkerquois et, plus largement, pour tous les territoires en danger climatique, indiquent-elles. Cette commune est située sur des terres gagnées sur la mer, qui sont donc très menacées par une hausse du niveau des eaux.

Cette action devant le Conseil d’État fait suite à un premier recours contentieux de la commune et de son maire, Damien Carême, déposé fin janvier contre le gouvernement pour inaction climatique. « L’objectif de cette demande est de faire reconnaître l’obligation d’agir des autorités », avait expliqué Théophile Bégel, avocat au cabinet Huglo-Lepage, lors d’une conférence sur les procès climatiques organisée le 14 février dernier à la Sorbonne.






13 juillet 2020
Une partie du plastique européen est rejeté dans les océans en Asie
Lire sur reporterre.net
13 juillet 2020
La production de pétrole de schiste a atteint son pic aux Etats-Unis
Lire sur reporterre.net
13 juillet 2020
Aux États-Unis, victoire des Sioux contre un oléoduc géant
Lire sur reporterre.net
11 juillet 2020
La baleine franche de l’Atlantique Nord est au bord de l’extinction
Lire sur reporterre.net
10 juillet 2020
Pollution de l’air : le Conseil d’État ordonne au gouvernement d’agir, sous astreinte de 10 millions d’euros par semestre
Lire sur reporterre.net
10 juillet 2020
Lubrizol poursuit sa réouverture progressive, au grand dam des associations et élus locaux
Lire sur reporterre.net
10 juillet 2020
Budget : les députés ne prennent pas en compte les mesures de la Convention climat
Lire sur reporterre.net
10 juillet 2020
La justice condamne la construction illégale du barrage de Caussade
Lire sur reporterre.net
9 juillet 2020
Projet T4 de terminal à Roissy : 0/20, à revoir, selon l’Autorité environnementale
Lire sur reporterre.net
9 juillet 2020
Le projet de Center Parcs à Roybon est abandonné, grâce aux luttes
Lire sur reporterre.net
8 juillet 2020
Manifestation : Ensemble pour le climat et contre les violences policières
Lire sur reporterre.net
7 juillet 2020
Le mois dernier fut le « 2e mois de juin le plus chaud pour l’Europe »
Lire sur reporterre.net
7 juillet 2020
Contre l’avis de la mairie de Paris, le gouvernement valide le réaménagement polémique de la gare du Nord
Lire sur reporterre.net
6 juillet 2020
Aux Etats-Unis, la critique de la pollution par le plastique est qualifiée de « terrorisante »
Lire sur reporterre.net
6 juillet 2020
Des collectifs demandent un moratoire sur les projets de centres commerciaux et logistiques
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Climat
11 juillet 2020
Pièges à lapin, plantes comestibles et purificateurs d’eau : j’ai suivi un stage survivaliste
Reportage
11 juillet 2020
Politiques, grands patrons, paysans... « La cause animale est transpartisane »
Entretien
15 mai 2020
Masques : l’État méprise l’organisation spontanée des couturières
Alternatives


Sur les mêmes thèmes       Climat