La commune de Grande-Synthe attaque le Plan national d’adaptation au changement climatique

Durée de lecture : 2 minutes

6 mars 2019

La commune de Grande-Synthe (Nord), défendue par l’ancienne ministre de l’Environnement Corinne Lepage, attaque le nouveau Plan national d’adaptation au changement climatique (Pnacc) devant le Conseil d’État.

« Ce recours en annulation met (…) en cause l’extrême faiblesse de ce document, qui ne comporte aucune mesure chiffrée, ni aucun moyen juridique et financier de nature à permettre réellement une adaptation de nos concitoyens aux changements considérables liés au changement climatique qu’ils vont devoir vivre », explique la requérante. Cette dernière reproche à l’exécutif de ne pas avoir suffisamment tenu compte des préconisations formulées par le Conseil général de l’environnement et du développement durable (CGEDD) sur le premier Pnacc, témoignant ainsi de son « amateurisme ». Le CGEDD avait notamment demandé à ce que le plan intègre davantage les acteurs territoriaux.

Le deuxième Pnacc a été lancé, le 20 décembre dernier, par le ministre de la Transition écologique. Il ambitionne de « mieux préparer la société française au changement climatique, en impliquant les principaux secteurs de l’économie (agriculture, industrie, tourisme…) et les territoires ». La commune et son conseil ont rappelé, dans le recours, toutes les conséquences de l’inertie politique pour le littoral dunkerquois et, plus largement, pour tous les territoires en danger climatique, indiquent-elles. Cette commune est située sur des terres gagnées sur la mer, qui sont donc très menacées par une hausse du niveau des eaux.

Cette action devant le Conseil d’État fait suite à un premier recours contentieux de la commune et de son maire, Damien Carême, déposé fin janvier contre le gouvernement pour inaction climatique. « L’objectif de cette demande est de faire reconnaître l’obligation d’agir des autorités », avait expliqué Théophile Bégel, avocat au cabinet Huglo-Lepage, lors d’une conférence sur les procès climatiques organisée le 14 février dernier à la Sorbonne.




6 avril 2020
Face à la chute des cours du pétrole, l’État prêt à soutenir le parapétrolier Vallourec
Lire sur reporterre.net
6 avril 2020
Le mois de mars 2020 figure parmi les plus chauds jamais enregistrés
Lire sur reporterre.net
6 avril 2020
Amazon mis en demeure par l’Inspection du travail
Lire sur reporterre.net
6 avril 2020
Plan de relance : 250 organisations dénoncent le lobbying de l’aviation
Lire sur reporterre.net
6 avril 2020
Un incendie près de Tchernobyl provoque une forte hausse de la radioactivité
Lire sur reporterre.net
6 avril 2020
L’enquête publique sur un grand projet autoroutier maintenue malgré le confinement
Lire sur reporterre.net
3 avril 2020
Les semences et plants potagers de nouveau autorisés à la vente
Lire sur reporterre.net
3 avril 2020
Pour les peuples autochtones, le coronavirus « représente une réelle menace d’extermination »
Lire sur reporterre.net
3 avril 2020
Dividendes : de grandes entreprises, dont Total, continuent à verser des dividendes massifs
Lire sur reporterre.net
2 avril 2020
Un cinquième indigène amazonien Guajajara assassiné au Brésil en quatre mois
Lire sur reporterre.net
2 avril 2020
Du sang de ver marin pourrait soigner des malades du Covid-19
Lire sur reporterre.net
2 avril 2020
La COP26 sur le climat reportée à cause de l’épidémie de Covid-19
Lire sur reporterre.net
1er avril 2020
Un salarié d’Amazon en réanimation
Lire sur reporterre.net
1er avril 2020
La pollution liée aux épandages grandit, aggravant l’épidémie de Covid-19
Lire sur reporterre.net
1er avril 2020
Une start-up française invente les masques respiratoires en fibre d’asperge
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Climat
3 avril 2020
Confinés avant le virus, ils témoignent
Enquête
6 avril 2020
Au nom du coronavirus, l’État met en place la société de contrôle
Enquête
4 avril 2020
SPÉCIAL OUTREMER - À Mayotte, le coronavirus s’installe dans un département sinistré
Reportage


Sur les mêmes thèmes       Climat