La crise climatique a amplifié la canicule en Sibérie

Durée de lecture : 2 minutes

16 juillet 2020



Les températures en Sibérie ont été bien au-dessus de la moyenne depuis le début de l’année. Un nouveau record de température pour l’Arctique, 38 °C, a été enregistré dans la ville russe de Verkhoyansk le 20 juin, tandis que les températures globales de la Sibérie ont été supérieures de plus de 5 °C à la moyenne de janvier à juin.

Une nouvelle étude scientifique, publiée ce mercredi 15 juillet, montre que la récente prolongation de la chaleur en Sibérie de janvier à juin 2020 aurait été presque impossible sans l’influence du changement climatique. Cette étude a été menée à l’initiative du World Weather Attribution (WWA) et a réuni les services météorologiques européens et l’Institut d’océanologie de Shirshov.

Leur analyse a montré qu’une chaleur prolongée comme celle qu’a connue la Sibérie de janvier à juin de cette année ne se produirait qu’une fois tous les 80.000 ans sans changement climatique induit par l’humain. Le changement climatique a multiplié par au moins 600 les risques de chaleur prolongée. C’est l’un des résultats les plus probants de toutes les études d’attribution menées à ce jour et constitue une preuve sans équivoque de l’influence du changement climatique d’origine humaine sur la planète.

Les scientifiques ont noté que même dans le climat actuel, la chaleur prolongée était encore peu probable. Mais sans une réduction rapide des émissions de gaz à effet de serre, elles risquent de devenir fréquentes d’ici la fin du siècle.

Dans des études précédentes, le World Weather Attribution avait établi un lien entre le changement climatique et des événements extrêmes, notamment les incendies de forêt en Australie en 2019 et 2020, les canicules en Europe de 2018 et 2019, et la tempête tropicale Imelda, qui a frappé le Texas en 2019.





Lire aussi : En Russie, des feux géants ravagent de nouveau la région arctique


16 janvier 2021
Black Rock, premier fonds financier mondial, investit massivement dans le charbon
Lire sur reporterre.net
15 janvier 2021
Le décret sur l’indécence énergétique ne concerne que 2 % des passoires thermiques
Lire sur reporterre.net
15 janvier 2021
Le ministre de l’Agriculture veut banaliser les nouveaux OGM
Lire sur reporterre.net
15 janvier 2021
Aux États-Unis, les Afro-Américains et les Latinos sont les premières victimes du Covid-19
Lire sur reporterre.net
14 janvier 2021
Le 16 janvier, pour nos libertés, manifestons contre le projet de loi de sécurité globale
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2021
« Beauvau de la sécurité » : le ministre de l’Intérieur s’engage sur des peines minimales en cas d’agression de policier
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2021
L’incendie d’une antenne près de Limoges revendiqué par un collectif anti 5G
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2021
En Haute-Marne, le projet de laverie nucléaire toujours à l’arrêt
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2021
La Confédération paysanne demande un moratoire sur la méthanisation
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2021
Un rapport parlementaire propose l’interdiction des nitrites, cancérigènes, dans la charcuterie
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2021
L’agroindustrie est la principale bénéficiaire des aides européennes à l’agriculture
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2021
La déforestation tropicale s’accélère
Lire sur reporterre.net
12 janvier 2021
L’État français va devoir payer 10 millions d’euros pour pollution de l’air
Lire sur reporterre.net
12 janvier 2021
Le One planet summit à Paris : du « bla bla », selon Greta Thunberg
Lire sur reporterre.net
12 janvier 2021
Le Mexique bannit le glyphosate et le maïs transgénique
Lire sur reporterre.net


15 janvier 2021
Grippe aviaire : des couacs dans la gestion par l’État inquiètent les éleveurs
Reportages
15 janvier 2021
Déchets nucléaires : une note « explosive » souligne les lacunes du projet Cigéo
Info
16 janvier 2021
Vanessa Codaccioni : « L’État nous pousse à agir comme la police »
Entretien