La faim dans le monde augmente à cause, notamment, du changement climatique

Durée de lecture : 1 minute

12 septembre 2018

Le nombre de personnes souffrant de faim dans le monde est reparti à la hausse depuis trois ans, avec 821 millions de personnes en 2017, soit une personne sur neuf. L’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture a établi ces chiffres dans son rapport annuel sur l’État de la sécurité alimentaire et de la nutrition dans le monde, dévoilé mardi 11 septembre 2018. Ils marquent une régression vers des niveaux d’il y a dix ans, indique l’organisation internationale.

« La situation s’aggrave en Amérique du Sud et dans la plupart des régions d’Afrique, tandis que la tendance vers la baisse du taux de sous-alimentation qui caractérisait le continent asiatique semble fortement ralentir », constate encore l’ONU dans son communiqué.

Par ailleurs, le rapport établit clairement un lien entre cette augmentation de la faim dans le monde et le changement climatique. « Outre les conflits, la variabilité du climat et les extrêmes climatiques figurent parmi les facteurs clés de la récente recrudescence de la faim dans le monde et sont l’une des causes principales des graves crises alimentaires. Les effets cumulés du changement climatique sont préjudiciables à toutes les dimensions de la sécurité alimentaire (disponibilité, accès, utilisation et stabilité) », indique-t-il.

Il note en particulier que les changements climatiques entraînent une « diminution de la qualité des nutriments et de la diversité des aliments produits et consommés » ; des « effets sur l’eau et l’assainissement » ; des « répercussions sur les soins aux mères et aux enfants et sur l’allaitement au sein. »



Lire aussi : La faim dans le monde augmente pour la première fois depuis dix ans


21 septembre 2019
Des scientifiques vont passer un an piégés dans les glaces de l’Arctique
Lire sur reporterre.net
19 septembre 2019
EDF signale des problèmes de fabrication sur six réacteurs nucléaires en activité, mais les juge aptes au service
Lire sur reporterre.net
19 septembre 2019
La pollution de l’air dans le métro est encore très mal évaluée
Lire sur reporterre.net
19 septembre 2019
Réserver la moitié de la planète à la vie sauvage : une idée plébiscitée à travers le monde
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2019
Feux de forêt : Human Rights Watch accuse le gouvernement brésilien de laisser faire les « réseaux criminels »
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2019
Une étude montre la perte vertigineuse des glaciers andins
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2019
48 heures de garde à vue pour avoir fabriqué un homard géant
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2019
Les vifs incendies en Indonésie enfument la Malaisie et tuent les éléphants
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2019
Bercy veut supprimer 1.700 postes au ministère de l’Écologie en 2020
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2019
Mobilisation contre le projet de blanchisserie nucléaire de Joinville
Lire sur reporterre.net
16 septembre 2019
À Lyon, les « décrocheurs » de portraits de Macron ont été relaxés
Lire sur reporterre.net
13 septembre 2019
Mort de Steve : « Les mesures prises par le commissaire divisionnaire ont manqué de discernement »
Lire sur reporterre.net
13 septembre 2019
Deux écologistes assassinés au Honduras
Lire sur reporterre.net
12 septembre 2019
La loi énergie - climat définitivement adoptée, des ONG déçues
Lire sur reporterre.net
12 septembre 2019
À Besançon, mobilisation pour soutenir deux journalistes injustement accusés
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Climat
20 septembre 2019
À Paris comme dans le monde, la jeunesse en grève pour le climat
Reportage
21 septembre 2019
Le mouvement pour le climat mise gros sur la désobéissance civile
Enquête
20 septembre 2019
Philippe Martinez : « Avec les écologistes, on se parle ; ce n’était pas le cas avant »
Entretien


Sur les mêmes thèmes       Climat