Faire un don
56375 € récoltés
OBJECTIF : 120 000 €
47 %
Pour une presse libre comme l'air ! Soutenir reporterre

La fermeture de Fessenheim n’est plus liée à l’EPR, dont des soudures sont mal faites

Durée de lecture : 2 minutes

4 octobre 2018

Mercredi 3 octobre 2018, l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a utilisé le terme de « défaillance », pour qualifier la surveillance du chantier de l’EPR de Flamanville (Manche) par EDF. En avril, l’électricien avait constaté des défauts sur des soudures du circuit principal secondaire du réacteur nouvelle génération, c’est-à-dire sur les conduits qui relient le générateur de vapeur à la turbine chargée de produire l’électricité. Pourtant ce travail, réalisé par des entreprises sous-traitantes, avait déjà été contrôlé par celles-ci, qui l’avaient déclaré conforme. Alors que ce nouveau souci provoquait le report de la mise en service de la troisième tranche de Flamanville d’un an supplémentaire, l’ASN estime qu’il reste encore un «  travail technique important à faire » pour régler ce problème de soudures.

Le gendarme du nucléaire s’intéresse notamment à huit soudures situées au niveau de l’enceinte de confinement, c’est-à-dire le dispositif de protection destiné à contenir les produits radioactifs à l’intérieur d’un périmètre fermé pour éviter qu’ils ne s’échappent. Il recommande d’étendre les contrôles de qualité à d’autres matériels installés.

Par ailleurs, l’autorité de sûreté estime qu’EDF a aussi été « défaillante » dans sa gestion, puisqu’un problème avait déjà été détecté en juillet 2015. Elle réclame «  une analyse approfondie des dysfonctionnements ».

Le travail supplémentaire demandé par EDF va encore retarder le chantier de l’EPR. Sur France Info, le ministre de la Transition écologique a annoncé que la fermeture de la centrale de Fessenheim n’était plus lié au lancement de l’EPR, qui était prévu pour 2019. Le ministre n’a cependant pas indiqué de date de fermeture, indiquant qu’elle interviendrait d’ici la fin du mandat de M. Macron, soit 2022.



Lire aussi : La mise en service de l’EPR de Flamanville sera tendue, dit l’ASN



14 juin 2019
Gilets jaunes : les tirs de LBD et de grenades ont explosé en 2018
Lire sur reporterre.net
13 juin 2019
En Bretagne, la préfète demande à un maire de réautoriser les pesticides dans sa commune
Lire sur reporterre.net
13 juin 2019
Privatisation d’Aéroports de Paris : la collecte des signatures pour le référendum a commencé
Lire sur reporterre.net
13 juin 2019
Les inondations records aux Etats-Unis provoquent une augmentation du prix mondial du maïs
Lire sur reporterre.net
13 juin 2019
Le Conseil de l’UE accroît l’opacité de l’évaluation des OGM
Lire sur reporterre.net
12 juin 2019
Concilier croissance économique et écologie : le « en même temps » du Premier ministre
Lire sur reporterre.net
12 juin 2019
Le journaliste Taha Bouhafs brutalisé et arrêté alors qu’il couvrait une manifestation
Lire sur reporterre.net
12 juin 2019
500 € avec sursis pour les décrocheurs de portraits de Macron
Lire sur reporterre.net
12 juin 2019
Chaque semaine, nous ingérons l’équivalent d’une carte de crédit en plastique
Lire sur reporterre.net
12 juin 2019
Le changement climatique va faire disparaître jusqu’à 17 % de la biomasse des animaux marins
Lire sur reporterre.net
11 juin 2019
Les navires de croisière polluent plus que toutes les voitures européennes
Lire sur reporterre.net
10 juin 2019
Les gardes forestiers ont manifesté contre la privatisation de l’ONF
Lire sur reporterre.net
10 juin 2019
Loi Mobilités : les députés rejettent les amendements proposant la fin de vente des véhicules thermiques dès 2030
Lire sur reporterre.net
10 juin 2019
La « zone morte » du golfe du Mexique s’agrandit encore
Lire sur reporterre.net
7 juin 2019
La France est le plus gros pollueur par les déchets plastiques de la Méditerranée
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Nucléaire

14 juin 2019
La publicité, carburant des migrations internationales
Tribune
15 juin 2019
La fermeture des maternités, symbole de l’abandon des petites villes
Enquête
14 juin 2019
Taha Bouhafs : « Je ne suis pas plus militant qu’un journaliste du “Point” ou de BFM TV »
Entretien


Dans les mêmes dossiers       Nucléaire