La fonte des glaces d’ici 2100 pourrait provoquer une montée des océans de deux mètres

Durée de lecture : 2 minutes

22 mai 2019



Dans une étude publiée ce lundi 21 mai dans la revue de l’Académie américaine des sciences (Pnas), des chercheurs estiment que la hausse du niveau de la mer pourrait être supérieure aux prévisions du Giec : leur prédiction médiane est de 69 cm dans un schéma optimiste, et de 111 cm dans la trajectoire actuelle, par rapport à 2000.

Le scénario optimiste est un réchauffement de la planète de 2°C par rapport à l’époque pré-industrielle (fin du XIXe siècle) : c’est l’objectif minimal de l’accord de Paris, signé en 2015. La Terre s’est déjà réchauffée d’environ 1°C depuis cette époque. Le scénario pessimiste est un réchauffement de 5°C, ce qui correspond à la trajectoire actuelle, non infléchie, des rejets de gaz à effet de serre par les activités humaines.

Mais l’amplitude possible de la montée des océans, selon les experts ayant participé à l’étude, est très grande : même si l’humanité parvenait à limiter la hausse de la température du globe à 2°C, la montée pourrait varier entre 36 et 126 cm (intervalle de probabilité de 5 à 95 %). Et en cas de hausse de 5°C, il existerait un risque de 5 % que la hausse dépasse 238 cm.

L’étude est un assemblage des estimations de 22 experts des calottes glaciaires du Groenland et de l’Antarctique. La fonte de ces glaces est l’un des facteurs principaux de la montée des eaux, avec les glaciers (rivières de glaces) et l’expansion thermique des océans (l’eau chaude gagne en volume).

« Nous concluons qu’il est plausible que la montée du niveau des mers dépasse deux mètres d’ici 2100 dans notre scénario de haute température », écrivent les auteurs. Cela se traduirait par la perte de 1,79 million de kilomètres carrés de terres, et le déplacement de 187 millions de personnes.

Source : 20 minutes

Photo : À l’ouest du Groenland (Jonathan Bamber





Lire aussi : Climat : la montée des eaux menace le littoral aquitain


19 octobre 2020
A Montpellier, une Maison des résistances contre un projet routier
Lire sur reporterre.net
16 octobre 2020
"Nous refusons le couvre-feu", écrivent des « cerveaux non disponibles »
Lire sur reporterre.net
16 octobre 2020
Les professionnels de plus en plus exposés aux rayons ionisants en France
Lire sur reporterre.net
16 octobre 2020
Les sans-papiers en marche vers l’Élysée
Lire sur reporterre.net
15 octobre 2020
Les gendarmes ont expulsé la Zad du Village du Peuple, près de Saint-Nazaire
Lire sur reporterre.net
14 octobre 2020
Première action du collectif La Ronce contre les lobbies du sucre
Lire sur reporterre.net
14 octobre 2020
L’expansion du commerce en ligne pourrait détruire plus d’un million d’emplois aux États-Unis
Lire sur reporterre.net
13 octobre 2020
Le gouvernement interrogé à l’Assemblée nationale sur les masques toxiques
Lire sur reporterre.net
13 octobre 2020
Total : des salariés ont bloqué la raffinerie de Grandpuits
Lire sur reporterre.net
13 octobre 2020
La Zad de Roybon expulsée par les forces de l’ordre
Lire sur reporterre.net
13 octobre 2020
Les catastrophes naturelles ont doublé en 20 ans sous l’effet du réchauffement climatique
Lire sur reporterre.net
13 octobre 2020
Les députés examinent un budget 2021 « décevant d’un point de vue écologique »
Lire sur reporterre.net
13 octobre 2020
Les citoyens de la Convention climat demandent un « engagement formel » à M. Macron
Lire sur reporterre.net
13 octobre 2020
EDF assigné en justice pour ses activités au Mexique
Lire sur reporterre.net
12 octobre 2020
Des aides publiques massives pour le CAC40, sans contrepartie
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Climat
12 octobre 2020
Les voitures SUV roulent à contresens de l’histoire
Enquête
19 octobre 2020
A Grenoble, les jardins de la discorde
Info
17 octobre 2020
On traite les pauvres comme on traite la nature : mal
Tribune


Sur les mêmes thèmes       Climat