Média indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

En bref — Eau, rivières, océans

La mer Méditerranée n’a jamais été aussi chaude

Des eaux à plus de 30 °C ont été mesurées dans la Méditérranée

La mer Méditerranée n’a jamais été aussi chaude. Selon l’Observatoire météorologique Keraunos, « un pic à 30,7 °C a été enregistré » dimanche 24 juillet au niveau d’une bouée située au large de la Corse. Une anomalie « exceptionnelle ».

En moyenne, la température à cet endroit est 5 °C plus élevée que lors des autres saisons estivales. Ce réchauffement est provoqué par les canicules qui sévissent sur la France. Or les vagues de chaleur marines « durent plus longtemps » que leurs cousines terrestres et peuvent « s’étendre sur quelques mois, voire, de temps en temps, sur quelques années », a expliqué Laurent Bopp, chercheur du CNRS, à TF1.

Barracudas à foison

Cette chaleur bouleverse la faune et la flore marines. De nouvelles espèces se développent, comme les barracudas, qui nagent habituellement dans les eaux de la mer Rouge. « Ils sont présents en quantité anormale », a observé le plongeur Mickael Youssouf, interrogé par France TV Info. Les scientifiques craignent un changement d’écosystème dans les eaux de la grande bleue.

Le réchauffement de la mer pourrait également signifier, dès cet automne, une hausse des phénomènes climatiques intenses, comme les épisodes cévenols. « Toute la chaleur emmagasinée par la mer durant l’été va rester très longtemps, et cette inertie peut influencer l’atmosphère sur un temps plus long, et notamment sur ces phénomènes saisonniers », a expliqué Florian Pantillon, chercheur au CNRS, à TF1.

📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner
Fermer Précedent Suivant

legende