La pêche industrielle couvre 55 % de la surface des océans

Durée de lecture : 2 minutes

23 février 2018

La revue Science a publié vendredi 23 février une étude précise sur l’impact de la pêche industrielle dans le monde. En s’appuyant sur les données satellites Système d’identification automatique (SIA), les scientifiques ont constaté que cette pêche occupait 55 % de la surface des océans, soit quatre fois plus que les surfaces agricoles planétaires. En raison de la mauvaise couverture satellitaire de certaines portions du globe ainsi que des zones économiques exclusives, où la plupart des navires échappent au SIA, la superficie pourrait s’avérer encore plus élevée, jusqu’à 73 %.

Les principales zones concernées sont l’Atlantique Nord-Est (Europe) et le Pacifique Nord-Ouest (Chine, Japon, Russie), ainsi que quelques régions au large de l’Amérique du Sud et de l’Afrique de l’Ouest. Si la plupart des pays pêchent principalement dans leur propre ZEE, la Chine, l’Espagne, Taïwan, le Japon et la Corée du Sud représentent 85 % de cette activité en haute mer, la Chine représentant la moitié des pavillons. La pêche à la palangre est la technique la plus répandue (dans 45 % des océans), suivie par la senne coulissante (17 %) et le chalutage (9 %).

Au total, rien qu’en 2016, l’équipe de chercheurs a observé 40 millions d’heures de pêche par des navires qui ont consommé 19 milliards de kWh d’énergie et parcouru plus de 460 millions de kilomètres, soit 600 fois la distance aller-retour de la Terre à la Lune.

Enfin, l’étude montre également que les périodes et les intensités de la pêche ne dépendent que très peu des cycles naturels tels que les variations climatiques ou la migration des poissons, ni même du prix du fioul. Elles sont en revanche influencées par les décisions politiques, comme un moratoire estival instauré en Chine, et la culture – l’activité baisse durant les week-ends et les vacances de Noël dans l’hémisphère Nord.

Source : RTS

Lien vers étude : Science




16 novembre 2019
Paris : « La Rue est à nous » demande aux candidats de réduire la place de la voiture
Lire sur reporterre.net
16 novembre 2019
Fessenheim : l’État promet 400 millions d’euros à EDF, des associations portent plainte
Lire sur reporterre.net
15 novembre 2019
Les députés refusent le maintien de l’huile de palme parmi les biocarburants
Lire sur reporterre.net
15 novembre 2019
Bébés sans bras : une enquête préliminaire a été ouverte
Lire sur reporterre.net
14 novembre 2019
Amazon et eBay vendent des pesticides interdits
Lire sur reporterre.net
14 novembre 2019
Lubrizol : premières indemnisations pour les agriculteurs
Lire sur reporterre.net
13 novembre 2019
Les émissions de gaz carbonique des 20 pays du G20 ont augmenté de 1,8 % en 2018
Lire sur reporterre.net
12 novembre 2019
Ouverture d’une enquête publique sur le projet controversé de laverie nucléaire
Lire sur reporterre.net
12 novembre 2019
Après un séisme de magnitude 5,4, la centrale nucléaire de Cruas à l’arrêt
Lire sur reporterre.net
12 novembre 2019
Des incendies ravagent l’Australie et menacent Sydney
Lire sur reporterre.net
11 novembre 2019
Un déclin vertigineux des insectes observé en Allemagne
Lire sur reporterre.net
9 novembre 2019
Au Royaume-Uni, deux fillettes lancent une pétition contre les jouets en plastique des fast-foods
Lire sur reporterre.net
8 novembre 2019
La justice valide deux arrêtés antipesticides au nom du « danger grave » pour la population
Lire sur reporterre.net
8 novembre 2019
Une sécheresse historique menace de crise humanitaire la Zambie et le Zimbawe
Lire sur reporterre.net
7 novembre 2019
Triangle de Gonesse : le rapporteur public demande la suspension des travaux de la ligne 17 Nord
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Pêche

16 novembre 2019
Radio Bambou - L’étrange voyage de Bambou… à l’intérieur d’un pain !
15 novembre 2019
« Le maintien de l’ordre vise à terroriser et décourager en infligeant des blessures graves »
15 novembre 2019
Porté par son succès, le vin naturel affirme sa dissidence


Dans les mêmes dossiers       Pêche