La plus vieille maison en paille d’Europe... attend l’aide de tous

Durée de lecture : 4 minutes

3 juin 2013 / Réseau Français de la Construction en Paille


La maison Feuillette (plus ancien bâtiment en paille d’Europe) est à vendre !

Sa propriétaire a souhaité la céder à des personnes qui vont en prendre soin. Elle a donc pensé au RFCP (Réseau Français de la Construction en Paille) qui ne dispose pas des fonds nécessaires et qui lance donc une souscription pour pouvoir sauvegarder ce patrimoine unique.

La maison Feuillette a été construite en 1921 par l’ingénieur Feuillette qui cherchait une solution à la reconstruction du pays au sortir de la guerre. Elle est située à Montargis, à 90kms de Paris. Elle est habitée depuis plus de 90 ans et en vente depuis 1 an.

Sur une parcelle de 1500 m² la maison de 80 m² au sol sur 2 étages est orientée le long de la voirie. Malgré le lierre qui recouvre entièrement l’édifice, les murs enduits à la chaux ne présentent aucune détérioration, preuve de leur qualité d’exécution. A l’arrière, côté jardin, se trouve un grand hangar de 200m² construit selon la même technique d’ossature légère composite.

Pour en savoir plus sur la technique utilisée, consultez l’article de Sciences et Vie de 1921 sur le site de la maison Feuillette [1].

Le projet Feuillette

Le Projet Feuillette consiste à profiter de l’opportunité de la vente pour sauvegarder
la maison et faire de ce site un outil de communication, de promotion et d’expérimentation dans le domaine de la construction durable au travers de plusieurs volets :
· auscultation puis réhabilitation de la maison et de son hangar ;
· création d’un espace de formation / information / recherche ;
· construction sur le site de logements à loyers modérés.

1- La Maison Feuillette

En 1921, la construction de cette maison a suscité la curiosité de Gustave LAMACHE
journaliste scientifique au magazine « La Science et la Vie ». Il nous lègue un article d’époque sur le numéro 56 de ce magazine.

La surface habitable de la maison est de 110 m². Elle est construite sur 2 niveaux avec une ossature bois et un remplissage en bottes de paille enduites sur leurs deux faces. La paille toujours en excellent état est visible et accessible à la fois au RDC et au grenier. Les menuiseries, les sols, les parements intérieurs et extérieurs sont d’époque. Les travaux de restauration à mener sont relativement modestes.

2- Bureaux énergie positive / innovation

Le hangar va être exploité de deux manières :

- des bureaux passifs vont être construits en paille sous le hangar. Ils seront constitués de locaux utilisés pour réaliser de la Recherche, des formations, des conférences. Ils seront instrumentés et auront des parois “écorchées” qui pourront servir de support aux formations (gestion de l’étanchéité à l’air, transferts d’humidité etc.) ;

- exposition permanente de maquettes de parois échelle 1:1 sera disposée sous le hangar.
Cet espace sera construit progressivement dans le cadre de chantier-école encadrés par des professionnels.

3- De nouveaux habitats participatifs écologiques passifs

La parcelle est suffisamment vaste pour accueillir un nouveau bâtiment tout en préservant une grande partie du jardin et du potager existant. Ceci va être mis à profit pour construire des logements en paille qui vont permettre :
· d’appliquer les techniques de construction en paille contemporaines ;
· de réaliser les logements dans une démarche participative ;
· d’assurer l’équilibre de l’opération sur le long terme ;
· de faire vivre le site.

Ce projet est une opportunité unique pour promouvoir la construction en bottes de paille et prouver que le facteur 4 est atteignable dans des bâtiments neufs et rénovés.

Ainsi :
· construite en 1920 à Montargis en plein centre ville, la maison “Feuillette” est le plus ancien bâtiment au monde à ossature bois et remplissage en bottes de paille ;
· par une chance extraordinaire, des photos et un récit de chantier sont disponibles dans un article très complet publié en 1921 dans la revue “La science et la vie” ;
· bien qu’habitée sans discontinuer depuis sa construction, la maison est en bon état et n’a pas été rénovée. Elle est dans son état initial et pourra donc faire l’objet d’investigations et d’études fructueuses ;
· sur le site, se trouve aussi un hangar construit sur le même modèle d’ossature que la maison ;
· la parcelle est suffisamment grande pour pouvoir édifier un bâtiment supplémentaire bien orienté (sud, sud-est) ;
· une souscription mondiale a été lancée par le RFCP.
· le RFCP a besoin d’autres soutiens financiers pour pouvoir réaliser cette opération.

Nous avons besoin de vous !

Chaque don est important.
Pour sauvegarder la maison Feuillette, il suffit que nous soyons 25000 souscripteurs à 10€, 5000 à 50€, ou 1000 à 250€...

En soutenant cette action, vous donnez de la force à un réseau humaniste dédié à la
construction en paille. Le réseau vous offre en échange la garantie de continuer à
préserver la maison Feuillette, à oeuvrer activement pour le développement et la
reconnaissance de la construction écologique, considérée par ses acteurs comme une
solution majeure face aux immenses enjeux de ce siècle.



Puisque vous êtes ici…

… nous avons une faveur à vous demander. La crise écologique ne bénéficie pas d’une couverture médiatique à la hauteur de son ampleur, de sa gravité, et de son urgence. Reporterre s’est donné pour mission d’informer et d’alerter sur cet enjeu qui conditionne, selon nous, tous les autres enjeux au XXIe siècle. Pour cela, le journal produit chaque jour, grâce à une équipe de journalistes professionnels, des articles, des reportages et des enquêtes en lien avec la crise environnementale et sociale. Contrairement à de nombreux médias, Reporterre est totalement indépendant : géré par une association à but non lucratif, le journal n’a ni propriétaire ni actionnaire. Personne ne nous dicte ce que nous devons publier, et nous sommes insensibles aux pressions. Reporterre ne diffuse aucune publicité ; ainsi, nous n’avons pas à plaire à des annonceurs et nous n’incitons pas nos lecteurs à la surconsommation. Cela nous permet d’être totalement libres de nos choix éditoriaux. Tous les articles du journal sont en libre accès, car nous considérons que l’information doit être accessible à tous, sans condition de ressources. Tout cela, nous le faisons car nous pensons qu’une information fiable et transparente sur la crise environnementale et sociale est une partie de la solution.

Vous comprenez donc sans doute pourquoi nous sollicitons votre soutien. Il n’y a jamais eu autant de monde à lire Reporterre, et de plus en plus de lecteurs soutiennent le journal, mais nos revenus ne sont toutefois pas assurés. Si toutes les personnes qui lisent et apprécient nos articles contribuent financièrement, la vie du journal sera pérennisée. Même pour 1 €, vous pouvez soutenir Reporterre — et cela ne prend qu’une minute. Merci.

Soutenir Reporterre


[1Au 27 mars 2018, la page n’était plus accessible.


Source : Projet Maison Feuillette

Lire aussi : Lancement d’Alternatiba : « Si l’alternative est possible, qu’est-ce qu’on attend ? »

DOSSIER    Habitat

21 octobre 2019
Le mouvement pour le climat Alternatiba veut peser sur les municipales
Reportage
27 août 2019
Au Camp Climat, plus de militants et plus déterminés
Reportage
22 octobre 2019
Réforme de la PAC : La Commission européenne s’entête dans l’agriculture productiviste et connectée
Info


Dans les mêmes dossiers       Habitat