La pollution atmosphérique aggrave l’acné chez l’adulte, selon une étude

Durée de lecture : 2 minutes

25 juillet 2017

Les cabinets des dermatologues ne désemplissent pas. C’est notamment à cause des nombreuses femmes qui consultent pour des problèmes d’acné d’adulte. Si guérir cette pathologie est complexe, les causes sont connues. Cycle hormonal, facteur génétique, stress, alimentation… et pollution. Et si les particules fines – dont les taux explosent dans nos mégalopoles au moment des pics de pollution – jouaient un rôle plus important qu’il n’y paraît dans l’état de nos épidermes ? C’est ce qu’une nouvelle étude, dévoilée par les équipes de La Roche-Posay, pointe lundi 24 juillet.

Entre 2012 et 2014, 60.000 consultations dermatologiques à Pékin ont été passées au crible. Une cartographie du nombre de visites a été faite, qui a été mise en parallèle avec l’évolution de la concentration des polluants dans l’air de la capitale chinoise. Résultat ? À chaque fois que les taux de dioxyde d’azote et de particules fines franchissaient un palier, le nombre de consultations pour des problèmes d’acné augmentait.

Dominique Moyal, directrice scientifique adjointe La Roche-Posay international, explique : « Avec cette nouvelle étude, le lien entre augmentation des niveaux de pollution et hausse des cas d’acné est établi. De plus, des études antérieures menées notamment par L’Oréal Recherche ont également prouvé qu’un environnement pollué augmentait la production de sébum des peaux grasses. En effet, les polluants ont un impact direct sur le squalène, un lipide présent dans le sébum, qui s’oxyde à leur contact, provoquant inflammation et formation de comédons. »

Les peaux sèches, quant à elles, peuvent aussi être impactées par la pollution. Cette dernière, d’après la spécialiste, aggrave non seulement l’acné mais également la dermatite atopique et tous les problèmes de peau.




19 juillet 2019
Bure : expulsion en cours au bois Lejuc
Lire sur reporterre.net
19 juillet 2019
La justice interdit à Greenpeace de s’approcher de convois transportant des déchets nucléaires
Lire sur reporterre.net
19 juillet 2019
À Bure, le bois Lejuc est réoccupé
Lire sur reporterre.net
19 juillet 2019
YouTube, Netflix, porno… les vidéos en ligne sont néfastes pour le climat
Lire sur reporterre.net
18 juillet 2019
Un quart des aéroports Ryan Air en Europe sont sous perfusion de fonds publics
Lire sur reporterre.net
18 juillet 2019
Bure : les opposants à Cigéo affirment réoccuper le bois Lejuc
Lire sur reporterre.net
18 juillet 2019
Brésil : en Amazonie, le territoire des Yanomami est envahi par 20.000 chercheurs d’or
Lire sur reporterre.net
17 juillet 2019
605 suicides ont eu lieu dans le monde agricole en 2015
Lire sur reporterre.net
17 juillet 2019
En plein été, le gouvernement sort un rapport sur l’avenir des forêts publiques
Lire sur reporterre.net
17 juillet 2019
La fonte express du pergélisol en Arctique canadien
Lire sur reporterre.net
17 juillet 2019
Élisabeth Borne est nommée ministre de la Transition écologique
Lire sur reporterre.net
16 juillet 2019
Le déclin des éléphants réduit les stocks de carbone
Lire sur reporterre.net
16 juillet 2019
Manifestation des opposants au projet de poulailler industriel de Pitgam
Lire sur reporterre.net
16 juillet 2019
La faim dans le monde augmente à nouveau, et touche surtout les femmes
Lire sur reporterre.net
15 juillet 2019
Usage massif de gaz lacrymogène sur le Pont de Sully : plus de cinq litres de gaz ont été aspergés en moins de 30 minutes
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Santé
18 juillet 2019
De l’urgence de débattre au sein du mouvement écologiste
Édito
20 juillet 2019
Tour de France : l’équipe Ineos, championne du plastique polluant
Enquête
20 juillet 2019
En Grèce, les low-tech au secours des migrants
Alternative


Sur les mêmes thèmes       Santé