Média indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

En bref — Pollutions

La pollution au charbon provoquerait plus de 22.000 décès prématurés en Europe

Mardi 5 juillet, une étude réalisée par le Climate Action Network (CAN) Europe, WWF, Health and Environment Ziliance (Heal) et Sandbag, a révélé des chiffres alarmants. 22.900 décès prématurés ainsi que des dizaines de milliers de problèmes de santé (maladies cardiaques, bronchites) seraient imputables aux pollutions générées par les usines à charbon en Europe.

Parmi les centrales les plus néfastes, qu’on nomme « les 30 toxiques », neuf sont situées au Royaume-Uni, six en Allemagne, cinq en Pologne, et en Roumanie. A elles seules, elles sont responsables de plus de la moitié des décès prématurés.

Le rapport démontre aussi que la pollution d’un pays peut provenir de ses voisins. La France est la plus touchée par cette pollution alimentée par l’Allemagne, le Royaume-Uni, la Pologne, l’Espagne et la République Tchèque. Celles qui détiennent le nombre de décès le plus conséquent restent l’Allemagne, avec 3 630 morts et le Royaume-Uni avec 2 100 mort cette année. Pourtant, en Europe comme dans le reste du monde, l’argent public continue de financer l’industrie du charbon. Près de 10 milliards d’euros seraient versés au secteur chaque année.

-  Source : WWF

📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner
Fermer Précedent Suivant

legende