Journal indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité ni actionnaire, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

Monde

La rupture de deux barrages le 19 mai plonge le Michigan en état d’alerte

Le 19 mai, l’affaissement de deux barrages, dans le Michigan, avait provoqué des inondations sans précédent.

Le gouvernement étasunien a rendu publiques début juin deux études rapportées par le média indépendant Bridge. La première estime à plus de 200 millions de dollars les dégâts occasionnés à plus 2.500 bâtiments, dont la destruction de 150 habitations, le déplacement de plus de 10.000 personnes, sans chiffrer le coût de la dépollution des sols contaminés par l’usine locale de Dow Chemical. L’importance de la somme a amené le gouverneur de l’État à demander à l’État fédéral de décréter une procédure de catastrophe naturelle. L’immense majorité des biens, ne se trouvant pas en zone inondable, n’était pas assurée. L’autre étude, technique, est de nature à inquiéter : le département de l’Environnement de l’État a recensé 85 barrages à « haut risque » et cinq à « très haut risque », c’est-à-dire présentant un risque pour la vie humaine en cas de défaillance. L’un de ces deux barrages, situé en amont de Manistique, menace l’usine papetière de la ville, une activité également très polluante.

  • Photo : @BridgeMichigan sur Twitter

Recevoir gratuitement par e-mail les lettres d’info

Inscrivez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’inscrire
Fermer Précedent Suivant

legende