Le Pape officialise le concept d’« écocide »

Durée de lecture : 2 minutes

18 novembre 2019

Le Pape François s’est adressé vendredi 15 novembre au participants au XXe congrès de l’Association Internationale de Droit pénal.

Selon le Pape, le droit pénal ne prête pas assez d’attention aux délits de la « macro-délinquance des corporations ». La finance mondiale est en effet à l’origine de « graves délits non seulement contre la propriété mais aussi contre les personnes et l’environnement ». Il s’agit d’une « criminalité organisée », « responsable du surendettement des États et du saccage des ressources naturelles de notre planète ».

Ce sont là des « délits qui ont la gravité de crimes contre l’humanité quand ils conduisent à la faim, à la misère, à la migration forcée, et à la mort en raison de maladies évitables, au désastre écologique et à l’ethnocide des peuples indigènes », assène le Souverain Pontife.

Le chef de l’Eglise catholique a qualifié d’« écocide », ce crime de « contamination massive de l’air, des ressources de la terre et de l’eau, la destruction à grande échelle de la flore et de la faune, et toute action capable de produire un désastre écologique ou de détruire un écosystème ». « Nous devons introduire dans le Catéchisme de l’Église catholique le péché contre l’écologie, contre la Maison commune, parce que c’est un devoir ».

« L’écocide », a poursuivi le Pape, « signifie la perte, la dégradation ou la destruction d’écosystèmes sur un territoire donné, de sorte que la jouissance de celui-ci par les habitants a été ou peut être considérée comme gravement affectée. Il s’agit là d’une cinquième catégorie de crimes contre la paix, qui devrait être reconnue comme telle par la communauté internationale. »

- Source : Vatican News et Sir

- Photo : Le Pape le 15 novembre devant l’Association internationale de droit pénal (Vatican News)



Lire aussi : L’Eglise catholique pourrait qualifier de « péché » les actes anti-écologiques


20 janvier 2020
Rapport Oxfam : Les milliardaires français plus ultra-riches que jamais
Lire sur reporterre.net
16 janvier 2020
Européens, Étasuniens et Chinois prévoient de moins prendre l’avion en 2020
Lire sur reporterre.net
15 janvier 2020
Les militants de Greenpeace qui s’étaient introduits dans la centrale de Cattenom condamnés à des amendes
Lire sur reporterre.net
15 janvier 2020
2019, deuxième année la plus chaude de l’histoire
Lire sur reporterre.net
15 janvier 2020
Huit décrocheurs de portraits condamnés en appel
Lire sur reporterre.net
14 janvier 2020
85 % des endives sont des OGM, dénonce la Confédération paysanne
Lire sur reporterre.net
14 janvier 2020
De la pluie attendue dans des régions australiennes touchées par les feux
Lire sur reporterre.net
14 janvier 2020
Open de tennis d’Australie : une joueuse abandonne à cause de la qualité de l’air
Lire sur reporterre.net
14 janvier 2020
L’ONU veut protéger au moins 30 % de la planète d’ici 2030
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2020
Extinction Rebellion, une « idéologie extrémiste » selon la police antiterroriste britannique
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2020
Au Canada, une Nation première s’oppose à la construction du gazoduc Coastal GasLink
Lire sur reporterre.net
11 janvier 2020
Le gouvernement prolonge un permis de recherche d’hydrocarbures en France
Lire sur reporterre.net
10 janvier 2020
Le photojournaliste Jean Segura relâché sans charges après une journée de garde à vue
Lire sur reporterre.net
10 janvier 2020
Foot : à chaque arrêt, le gardien australien Mathew Ryan fera un don pour la lutte contre les incendies
Lire sur reporterre.net
10 janvier 2020
Contre l’inaction climatique, des marches réunissent des milliers de personnes dans neuf villes
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Écologie et spiritualité

20 janvier 2020
Les activités industrielles causent de plus en plus de séismes
Info
18 janvier 2020
Notre-Dame-des-Landes toujours debout contre « l’aménagement capitaliste du monde »
Reportage
8 janvier 2020
En Australie, « même des forêts tempérées partent en fumée »
Entretien


Dans les mêmes dossiers       Écologie et spiritualité