Le Pape officialise le concept d’« écocide »

Durée de lecture : 2 minutes

18 novembre 2019



Le Pape François s’est adressé vendredi 15 novembre au participants au XXe congrès de l’Association Internationale de Droit pénal.

Selon le Pape, le droit pénal ne prête pas assez d’attention aux délits de la « macro-délinquance des corporations ». La finance mondiale est en effet à l’origine de « graves délits non seulement contre la propriété mais aussi contre les personnes et l’environnement ». Il s’agit d’une « criminalité organisée », « responsable du surendettement des États et du saccage des ressources naturelles de notre planète ».

Ce sont là des « délits qui ont la gravité de crimes contre l’humanité quand ils conduisent à la faim, à la misère, à la migration forcée, et à la mort en raison de maladies évitables, au désastre écologique et à l’ethnocide des peuples indigènes », assène le Souverain Pontife.

Le chef de l’Eglise catholique a qualifié d’« écocide », ce crime de « contamination massive de l’air, des ressources de la terre et de l’eau, la destruction à grande échelle de la flore et de la faune, et toute action capable de produire un désastre écologique ou de détruire un écosystème ». « Nous devons introduire dans le Catéchisme de l’Église catholique le péché contre l’écologie, contre la Maison commune, parce que c’est un devoir ».

« L’écocide », a poursuivi le Pape, « signifie la perte, la dégradation ou la destruction d’écosystèmes sur un territoire donné, de sorte que la jouissance de celui-ci par les habitants a été ou peut être considérée comme gravement affectée. Il s’agit là d’une cinquième catégorie de crimes contre la paix, qui devrait être reconnue comme telle par la communauté internationale. »

- Source : Vatican News et Sir

- Photo : Le Pape le 15 novembre devant l’Association internationale de droit pénal (Vatican News)





Lire aussi : L’Eglise catholique pourrait qualifier de « péché » les actes anti-écologiques


30 septembre 2020
En Île-de-France, des taxis volants pour les JO de 2024
Lire sur reporterre.net
30 septembre 2020
Après la Convention pour le climat, l’« Assemblée citoyenne pour l’agriculture » décevra-t-elle ?
Lire sur reporterre.net
30 septembre 2020
En Ardèche, le projet de méga-église suspendu le temps d’une étude environnementale
Lire sur reporterre.net
30 septembre 2020
Plus de cent chefs d’États attendus à l’ONU pour parler de biodiversité
Lire sur reporterre.net
29 septembre 2020
En Allemagne, la question des déchets radioactifs refait surface
Lire sur reporterre.net
29 septembre 2020
Cirques et élevages : « fin progressive » de l’utilisation des animaux sauvages
Lire sur reporterre.net
29 septembre 2020
Intervention policière contre le camp climat parisien
Lire sur reporterre.net
29 septembre 2020
Mobilisation ce mardi contre « la frénésie anti-squat »
Lire sur reporterre.net
28 septembre 2020
Budget 2021 : la transition écologique attendra
Lire sur reporterre.net
28 septembre 2020
En Allemagne, 3.000 activistes ont bloqué plusieurs mines et centrales à gaz et à charbon
Lire sur reporterre.net
28 septembre 2020
Six nouveaux sénateurs écolos au Sénat
Lire sur reporterre.net
26 septembre 2020
Des activistes du climat occupent une rue de Paris
Lire sur reporterre.net
25 septembre 2020
Le conseil départemental de Haute-Marne vote une motion contre le projet de laverie nucléaire à Joinville
Lire sur reporterre.net
25 septembre 2020
Des jeunes du monde entier ont manifesté vendredi pour le climat
Lire sur reporterre.net
25 septembre 2020
Les grèves pour le climat sont de retour
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Écologie et spiritualité

30 septembre 2020
En Angleterre, des cabanes perchées contre une voie ferrée
Info
22 septembre 2020
La betterave, cheval de Troie des néonicotinoïdes
Reportage
30 septembre 2020
Dans le Tarn, un village se rebelle contre une mine de tungstène
Info


Dans les mêmes dossiers       Écologie et spiritualité