Le Parlement européen va étudier un texte favorisant la surpêche

26 avril 2017

Jeudi 27 avril, le Parlement européen doit se prononcer sur la réintroduction des aides publiques à la construction de bateaux de pêche dans les régions ultrapériphériques européennes.

Il s’agit d’un amendement qui « invite la Commission, dans l’objectif de garantir la survie du secteur de la pêche dans les régions ultra-périphériques (...) à mettre en place des mesures de soutien pour permettre le financement des navires de pêche artisanale et traditionnelle (...) ».

Pour Claire Nouvian, fondatrice de l’association Bloom, ces subventions mènent inexorablement à la surpêche : « Ces aides ont été interdites en Europe en 2002 afin de lutter contre la surcapacité de production des flottes de pêche et endiguer la surpêche chronique qui en résulte, explique—t-elle dans un communiqué. C’est l’une des façons les plus efficaces de lutter contre le fléau mondial de la surexploitation des ressources marines, reconnue par les objectifs de développement durable de l’ONU. »

Pour l’association de défense des océans, l’amendement est d’autant plus dangereux qu’il s’agit d’« un cheval de Troie des industriels de la pêche qui utiliseraient le précédent ainsi créé pour demander la réouverture de toutes les subventions à tous les segments de pêche ». Précisons également que le Fonds européen pour les affaires maritimes et la pêche (FEAMP) prévoit déjà des mesures de financement extraordinaires pour les régions ultrapériphériques.

La fondatrice de Bloom, très remontée, pointe le soutien paradoxal d’euro-députés socialistes et du Front de gauche. « Cet amendement est en contradiction totale avec le programme mis en avant par Jean-Luc Mélenchon, précise-t-elle. Quant aux socialistes, il semblerait que le renouveau écolo-hamoniste n’ait pas eu de prise sur le réel »




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : Les quotas de pêche de l’Union européenne ne correspondent plus à la réalité écologique


24 février 2018
Bure : une plate-forme dans les arbres évacuée par les gendarmes
Lire sur reporterre.net
23 février 2018
Apple, champion de l’évasion fiscale, est débouté de son attaque contre Attac
Lire sur reporterre.net
23 février 2018
En Chine, l’intelligence artificielle appliquée à l’élevage des cochons
Lire sur reporterre.net
23 février 2018
La pêche industrielle couvre 55 % de la surface des océans
Lire sur reporterre.net
23 février 2018
L’EPR de Flamanville présente une « anomalie notable » dans les soudures
Lire sur reporterre.net
22 février 2018
Lyon-Turin : le gouvernement italien reconnait que les chiffres du projet sont erronés
Lire sur reporterre.net
22 février 2018
La justice annule la fermeture des voies sur berge à Paris
Lire sur reporterre.net
21 février 2018
A Toulouse, les quartiers pauvres sont les plus pollués
Lire sur reporterre.net
21 février 2018
Contre la loi Asile immigration, des citoyens proposent des états généraux des migrations
Lire sur reporterre.net
20 février 2018
Deux insecticides à base de sulfoxaflor suspendus
Lire sur reporterre.net
19 février 2018
Plan « Loup » : 500 loups autorisés, 40 à abattre
Lire sur reporterre.net
19 février 2018
Les journaux les plus subventionnés sont ceux appartenant à des milliardaires
Lire sur reporterre.net
17 février 2018
Algues vertes : l’État français condamné à payer 556.000 euros
Lire sur reporterre.net
16 février 2018
Les aliments ultra-transformés suspectés de favoriser le cancer
Lire sur reporterre.net
16 février 2018
En Allemagne, la Deutsche Bahn investit 9,3 milliards d’euros dans les lignes de chemin de fer
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Eau, mers et océans

THEMATIQUE    International
16 février 2018
« La mort de ce territoire se prépare » : le cri d’alarme de 52.000 paysans angoissés
Info
8 février 2018
Par grand froid, les margoulins de la rénovation énergétique se frottent les mains
Info
23 février 2018
La stupidité autoritaire
Edito


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Dans les mêmes dossiers       Eau, mers et océans



Sur les mêmes thèmes       International