Le Ruthénium radioactif proviendrait du traitement de combustible irradié en Russie

Durée de lecture : 2 minutes

7 février 2018

L’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) a publié mardi 6 février un rapport faisant la synthèse des différentes analyses réalisées par l’Institut à partir des données disponibles et de ses propres connaissances pour comprendre l’origine du rejet de Ruthénium 106. Ce rapport conclut qu’un rejet d’une quantité importante de Ruthénium localisé entre la Volga et l’Oural, et qui se serait produit fin septembre 2017 au cours d’une opération de traitement de combustible irradié refroidi deux ans environ, est l’hypothèse qui explique le mieux les mesures issues des stations de surveillance de la radioactivité atmosphérique de différents pays européens.

Ce rapport a été présenté par l’IRSN le 31 janvier 2018 à Moscou à l’occasion de la première réunion de la Commission internationale d’experts mise en place par les autorités russes, dédiée à l’examen de l’origine du Ruthénium 106. Les conclusions de l’IRSN sont en accord avec celles de la Commission en ce qui concerne l’importance du rejet (...) ainsi que l’hypothèse d’un incident lors d’une opération de traitement de combustible irradié refroidi deux ans environ.

En revanche, il reste une incertitude quant à la localisation du lieu du rejet. Pour l’IRSN, une hypothèse possible est celle d’un rejet provenant d’un incident survenu lors d’une opération utilisant du combustible irradié refroidi deux ans environ à l’usine de Mayak (Russie) qui est située dans une zone comprise entre la Volga et l’Oural. L’Autorité de sûreté russe, se fondant sur les inspections qu’elle a menées, affirme qu’aucun incident n’est survenu entre août et novembre 2017 dans les installations de Dimitrovgrad et de Mayak situées dans la zone identifiée par l’IRSN.



Lire aussi : Légère pollution radioactive dans l’atmosphère en Europe


18 septembre 2019
Feux de forêt : Human Rights Watch accuse le gouvernement brésilien de laisser faire les « réseaux criminels »
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2019
Une étude montre la perte vertigineuse des glaciers andins
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2019
48 heures de garde à vue pour avoir fabriqué un homard géant
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2019
Les vifs incendies en Indonésie enfument la Malaisie et tuent les éléphants
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2019
Bercy veut supprimer 1.700 postes au ministère de l’Écologie en 2020
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2019
Mobilisation contre le projet de blanchisserie nucléaire de Joinville
Lire sur reporterre.net
16 septembre 2019
À Lyon, les « décrocheurs » de portraits de Macron ont été relaxés
Lire sur reporterre.net
13 septembre 2019
Mort de Steve : « Les mesures prises par le commissaire divisionnaire ont manqué de discernement »
Lire sur reporterre.net
13 septembre 2019
Deux écologistes assassinés au Honduras
Lire sur reporterre.net
12 septembre 2019
La loi énergie - climat définitivement adoptée, des ONG déçues
Lire sur reporterre.net
12 septembre 2019
À Besançon, mobilisation pour soutenir deux journalistes injustement accusés
Lire sur reporterre.net
11 septembre 2019
Pont sur la Loire : déboisement en cours, des opposants face aux machines
Lire sur reporterre.net
11 septembre 2019
De nombreux soutiens au procès parisien des « décrocheurs » de portrait de Macron
Lire sur reporterre.net
10 septembre 2019
Le Val-de-Marne, premier département à prendre un arrêté antipesticides
Lire sur reporterre.net
10 septembre 2019
Des écoféministes décrochent un portrait de Macron
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Nucléaire

17 septembre 2019
Dans les forêts du Morvan, l’État refuse d’encadrer les coupes rases
Enquête
18 septembre 2019
Les travailleurs sous-traitants du nucléaire en grève car « la sécurité se dégrade »
Entretien
20 juillet 2019
En Grèce, les low-tech au secours des migrants
Alternative


Dans les mêmes dossiers       Nucléaire