Le Ruthénium radioactif proviendrait du traitement de combustible irradié en Russie

Durée de lecture : 2 minutes

7 février 2018

L’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) a publié mardi 6 février un rapport faisant la synthèse des différentes analyses réalisées par l’Institut à partir des données disponibles et de ses propres connaissances pour comprendre l’origine du rejet de Ruthénium 106. Ce rapport conclut qu’un rejet d’une quantité importante de Ruthénium localisé entre la Volga et l’Oural, et qui se serait produit fin septembre 2017 au cours d’une opération de traitement de combustible irradié refroidi deux ans environ, est l’hypothèse qui explique le mieux les mesures issues des stations de surveillance de la radioactivité atmosphérique de différents pays européens.

Ce rapport a été présenté par l’IRSN le 31 janvier 2018 à Moscou à l’occasion de la première réunion de la Commission internationale d’experts mise en place par les autorités russes, dédiée à l’examen de l’origine du Ruthénium 106. Les conclusions de l’IRSN sont en accord avec celles de la Commission en ce qui concerne l’importance du rejet (...) ainsi que l’hypothèse d’un incident lors d’une opération de traitement de combustible irradié refroidi deux ans environ.

En revanche, il reste une incertitude quant à la localisation du lieu du rejet. Pour l’IRSN, une hypothèse possible est celle d’un rejet provenant d’un incident survenu lors d’une opération utilisant du combustible irradié refroidi deux ans environ à l’usine de Mayak (Russie) qui est située dans une zone comprise entre la Volga et l’Oural. L’Autorité de sûreté russe, se fondant sur les inspections qu’elle a menées, affirme qu’aucun incident n’est survenu entre août et novembre 2017 dans les installations de Dimitrovgrad et de Mayak situées dans la zone identifiée par l’IRSN.



Lire aussi : Légère pollution radioactive dans l’atmosphère en Europe


19 juillet 2019
Bure : expulsion en cours au bois Lejuc
Lire sur reporterre.net
19 juillet 2019
La justice interdit à Greenpeace de s’approcher de convois transportant des déchets nucléaires
Lire sur reporterre.net
19 juillet 2019
À Bure, le bois Lejuc est réoccupé
Lire sur reporterre.net
19 juillet 2019
YouTube, Netflix, porno… les vidéos en ligne sont néfastes pour le climat
Lire sur reporterre.net
18 juillet 2019
Un quart des aéroports Ryan Air en Europe sont sous perfusion de fonds publics
Lire sur reporterre.net
18 juillet 2019
Bure : les opposants à Cigéo affirment réoccuper le bois Lejuc
Lire sur reporterre.net
18 juillet 2019
Brésil : en Amazonie, le territoire des Yanomami est envahi par 20.000 chercheurs d’or
Lire sur reporterre.net
17 juillet 2019
605 suicides ont eu lieu dans le monde agricole en 2015
Lire sur reporterre.net
17 juillet 2019
En plein été, le gouvernement sort un rapport sur l’avenir des forêts publiques
Lire sur reporterre.net
17 juillet 2019
La fonte express du pergélisol en Arctique canadien
Lire sur reporterre.net
17 juillet 2019
Élisabeth Borne est nommée ministre de la Transition écologique
Lire sur reporterre.net
16 juillet 2019
Le déclin des éléphants réduit les stocks de carbone
Lire sur reporterre.net
16 juillet 2019
Manifestation des opposants au projet de poulailler industriel de Pitgam
Lire sur reporterre.net
16 juillet 2019
La faim dans le monde augmente à nouveau, et touche surtout les femmes
Lire sur reporterre.net
15 juillet 2019
Usage massif de gaz lacrymogène sur le Pont de Sully : plus de cinq litres de gaz ont été aspergés en moins de 30 minutes
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Nucléaire

19 juillet 2019
Sans vergogne, la publicité exploite le filon écolo
Info
20 juillet 2019
En Grèce, les low-tech au secours des migrants
Alternative
18 juillet 2019
De l’urgence de débattre au sein du mouvement écologiste
Édito


Dans les mêmes dossiers       Nucléaire