Le consensus scientifique sur le changement climatique entre 97 % et 99,9 %

Durée de lecture : 2 minutes

2 juin 2017



Dans plusieurs études publiées au cours des cinq dernières années, les chercheurs de Mason 4C et du Centre pour la communication sur le changement climatique ont démontré l’importance de communiquer clairement (c’est-à-dire en utilisant le numérique) sur l’ampleur de l’accablant consensus sur les causes humaines du changement climatique parmi les scientifiques du climat.

Les chercheurs ont indiqué que le consensus scientifique perçu était un « gateway belief », puisqu’en corrigeant le fait que les gens sous-estiment ce consensus, on les amène à être convaincus qu’un changement climatique causé par l’homme est en cours et à s’en inquiéter davantage.

Simultanément, d’autres chercheurs de Mason 4C et leurs collègues ont fait des recherches pour évaluer l’étendue du consensus scientifique. En 2016, le chercheur de Mason 4C John Cook et ses collègues ont publié un papier de synthèse (en anglais) dans lequel ils concluent que la meilleure estimation actuelle du consensus scientifique est de 97 %.

L’éminent scientifique et érudit James Powell, cependant, pense que les méthodes utilisées dans la plupart des études sur le consensus sur le changement climatique sous-estiment son niveau réel, qu’il conclut être de 99,9 %. Cette semaine, le Dr Powell a publié un nouveau commentaire (en anglais) dans le Bulletin de science, technologie et société, dans lequel il présente un argumentaire sur l’importance de reconnaître ce plus haut niveau de consensus scientifique et de le communiquer.

Skuce et al., en réponse à Powell, ont intitulé leur article « Cela importe-t-il si le consensus sur le réchauffement global anthropique est de 97 % ou de 99,99 % ? ». La réponse du Centre de communication sur le changement climatique est que l’étendue du consensus importe, surtout parce que les érudits ont montré que plus le public croit que le consensus est fort, plus il soutient l’action sur le réchauffement global dont la société humaine a si désespérément besoin.






9 juillet 2020
Le projet de Center Parcs à Roybon est abandonné, grâce aux luttes
Lire sur reporterre.net
8 juillet 2020
Manifestation : Ensemble pour le climat et contre les violences policières
Lire sur reporterre.net
7 juillet 2020
Le mois dernier fut le « 2e mois de juin le plus chaud pour l’Europe »
Lire sur reporterre.net
7 juillet 2020
Contre l’avis de la mairie de Paris, le gouvernement valide le réaménagement polémique de la gare du Nord
Lire sur reporterre.net
6 juillet 2020
Aux Etats-Unis, la critique de la pollution par le plastique est qualifiée de « terrorisante »
Lire sur reporterre.net
6 juillet 2020
Des collectifs demandent un moratoire sur les projets de centres commerciaux et logistiques
Lire sur reporterre.net
3 juillet 2020
Pollution de l’air : l’État risque une lourde amende pour inaction
Lire sur reporterre.net
3 juillet 2020
Mercosur : « Stoppées net » selon M. Macron, les négociations sont finalisées, annonce l’Union européenne
Lire sur reporterre.net
2 juillet 2020
Le reporter Stéphane Trouille est condamné à huit mois ferme en appel
Lire sur reporterre.net
2 juillet 2020
La justice relaxe un militant anti-pub
Lire sur reporterre.net
2 juillet 2020
La Commission européenne demande à la France de mettre fin à la chasse illégale
Lire sur reporterre.net
2 juillet 2020
Trop des substances préoccupantes dans les crèmes solaires pour enfants
Lire sur reporterre.net
2 juillet 2020
Le Conseil d’Etat valide l’urbanisation du Triangle de Gonesse
Lire sur reporterre.net
2 juillet 2020
L’exploitation des forêts s’accroît de manière abrupte en Europe
Lire sur reporterre.net
1er juillet 2020
L’Autorité de régulation censure une pub pour un vélo qui critique les pollutions de l’automobile
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Climat
8 juillet 2020
« Insuffisante », « marginale »... La politique du gouvernement taclée par le Haut Conseil pour le climat
Info
8 juillet 2020
Après Lubrizol, l’État veut à la fois mieux surveiller les sites industriels et faciliter leur implantation
Entretien
8 juillet 2020
À Marseille, les cinq chantiers écolos qui attendent Michèle Rubirola
Info


Sur les mêmes thèmes       Climat