Le consensus scientifique sur le changement climatique entre 97 % et 99,9 %

2 juin 2017

Dans plusieurs études publiées au cours des cinq dernières années, les chercheurs de Mason 4C et du Centre pour la communication sur le changement climatique ont démontré l’importance de communiquer clairement (c’est-à-dire en utilisant le numérique) sur l’ampleur de l’accablant consensus sur les causes humaines du changement climatique parmi les scientifiques du climat.

Les chercheurs ont indiqué que le consensus scientifique perçu était un « gateway belief », puisqu’en corrigeant le fait que les gens sous-estiment ce consensus, on les amène à être convaincus qu’un changement climatique causé par l’homme est en cours et à s’en inquiéter davantage.

Simultanément, d’autres chercheurs de Mason 4C et leurs collègues ont fait des recherches pour évaluer l’étendue du consensus scientifique. En 2016, le chercheur de Mason 4C John Cook et ses collègues ont publié un papier de synthèse (en anglais) dans lequel ils concluent que la meilleure estimation actuelle du consensus scientifique est de 97 %.

L’éminent scientifique et érudit James Powell, cependant, pense que les méthodes utilisées dans la plupart des études sur le consensus sur le changement climatique sous-estiment son niveau réel, qu’il conclut être de 99,9 %. Cette semaine, le Dr Powell a publié un nouveau commentaire (en anglais) dans le Bulletin de science, technologie et société, dans lequel il présente un argumentaire sur l’importance de reconnaître ce plus haut niveau de consensus scientifique et de le communiquer.

Skuce et al., en réponse à Powell, ont intitulé leur article « Cela importe-t-il si le consensus sur le réchauffement global anthropique est de 97 % ou de 99,99 % ? ». La réponse du Centre de communication sur le changement climatique est que l’étendue du consensus importe, surtout parce que les érudits ont montré que plus le public croit que le consensus est fort, plus il soutient l’action sur le réchauffement global dont la société humaine a si désespérément besoin.




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.


20 octobre 2018
Au mépris du climat et du rapport du GIEC, Vinci a lancé les travaux de l’autoroute GCO
Lire sur reporterre.net
20 octobre 2018
Les trains Cévenol, Aubrac et Toulouse-Port Bou sauvés par un accord État-Occitanie
Lire sur reporterre.net
19 octobre 2018
Le gouvernement impose à l’Assemblée de soutenir l’huile de palme importée par Total
Lire sur reporterre.net
18 octobre 2018
Des produits chimiques très dangereux dans les objets en plastique recyclé
Lire sur reporterre.net
17 octobre 2018
Le Conseil constitutionnel pourrait relancer l’enquête sur la mort de Rémi Fraisse
Lire sur reporterre.net
17 octobre 2018
Le projet d’A45 est définitivement abandonné
Lire sur reporterre.net
16 octobre 2018
Le mécanisme des inondations dans l’Aude - un phénomène appelé à se répéter
Lire sur reporterre.net
16 octobre 2018
Remaniement : Castaner à l’Intérieur, Travert s’en va et laisse l’Agriculture à Didier Guillaume
Lire sur reporterre.net
16 octobre 2018
Un leader paysan assassiné dans l’Amazonie brésilienne
Lire sur reporterre.net
16 octobre 2018
En Grande-Bretagne, des opposants bloquent des opérations de fracturation hydraulique
Lire sur reporterre.net
15 octobre 2018
53 personnes portent plainte en raison de la présence de glyphosate dans leur urine
Lire sur reporterre.net
15 octobre 2018
L’île d’Oléron contrainte d’accepter l’implantation d’un MacDonald’s
Lire sur reporterre.net
15 octobre 2018
Des pluies torrentielles dans l’Aude font six morts
Lire sur reporterre.net
15 octobre 2018
Les écologistes progressent fortement aux élections en Bavière, Belgique et Luxembourg
Lire sur reporterre.net
13 octobre 2018
Une indigène élue pour la première fois députée au Brésil
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Climat
26 septembre 2018
GCO : au nom de « l’ordre public », le tribunal administratif autorise les travaux
Info
20 octobre 2018
La punaise, le vélo, et le changement climatique
Chronique
19 octobre 2018
Pain décroissant, livres et café épicerie, une recette de coopération conviviale
Alternative


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Sur les mêmes thèmes       Climat