Le gouvernement ne renonce pas aux autoroutes

Durée de lecture : 1 minute

10 juillet 2013 / Camille Martin (Reporterre)



Le Plan « Investir pour la France », présenté par le premier ministre le 9 juillet, serait « écologique ». Problème : il prépare le financement de nombreux projets autoroutiers.


Le premier ministre Jean-Marc Ayrault a présenté mardi 9 juillet le « Plan Investir pour la France ».

Présenté comme écologique, ce plan prévoit en fait une relance autoroutière. Il indique en effet : « Le Gouvernement propose de l’ordre de 30 Md€ d’investissements, tous financeurs confondus, dans les grands projets prioritaires : (scénario n°2 de la commission Mobilité 21) ».

Or qu’indique le scénario n°2 de la Commission Mobilité 21 ? Une longue liste de projets à des horizons plus ou moins lointains :

En « premières priorités » (p. 47) : Route centre Europe Atlantique, contournement est de Rouen, RN 154, A 54, contournement d’Arles, A 31 bis Toul-Luxembourg, A 45 Lyon Saint Etienne, RN 126 Toulouse Castres.

Puis, en « secondes priorités » (p. 48) : A 104 Méry-sur-Oise Orgeval, A 319 Langres Vesoul, A 355 grand contournement ouest de Strasbourg, grand contournement autoroutier de Lyon, Liaison est ouest Avignon, RN 154.

Et sans oublier, à des « horizons plus lointains » (p. 49) : A 26 Troyes Auxerre, A 51 Gap Grenoble, A 51 La Saulce La Batie Neuve, A 831 Fontenay le Comte Rochefort, désenclavement routier du Chablais.

Est-il besoin de rappeler que bon nombre de ces projets font l’objet de batailles écologistes de longue date ? Tels les projets d’Avignon, de Strasbourg, de Gap-Grenoble, de Lyon-Saint Etienne, de Castres-Toulouse.

Selon l’association Agir pour l’environnement, « en faisant le choix de soutenir le scénario n°2 du rapport Duron, présenté comme le plus ambitieux par le premier ministre, le gouvernement a décidé d’investir massivement dans une relance autoroutière, présentée comme compatible avec la transition énergétique. »





Source : Camille Martin pour Reporterre

Photo : Terrasson et vous

Lire aussi : Rapport Duron sur les infrastructures : peut mieux faire, vraiment

DOSSIER    Autoroutes

3 juin 2020
Il n’y a pas d’écologie sans justice
Édito
14 avril 2020
La solidarité, vaccin et remède contre la pandémie
Tribune
2 juin 2020
Dans les Balkans, bergers et biologistes s’unissent pour sauver les derniers vautours
Reportage


Dans les mêmes dossiers       Autoroutes





Du même auteur       Camille Martin (Reporterre)