Média indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

En bref — Climat

Le président de la COP15 sur la désertification soupçonné de trafic de bois

IISD/ENB | Kiara Worth

Nommé président de la COP15 contre la désertification le 11 mai à Abidjan, Alain Richard Donwahi est soupçonné d’être impliqué dans une affaire de trafic de bois précieux en Côte d’Ivoire. L’homme a dirigé pendant cinq ans le ministère ivoirien des Eaux et Forêts, qui fait depuis plusieurs mois l’objet d’un audit pour un trafic de bois comme l’a révélé Jeune Afrique. Une affaire qui lui a coûté son poste le 20 avril dernier et dans laquelle il nie toute implication.

Après cette nomination à la tête la COP, le président de la République de Côte d’Ivoire Alassane Ouattara a tenté de couper court à la controverse, comme l’explique RFI. « Je remercie particulièrement le Premier ministre Patrick Achi d’avoir libéré le ministre Alain Donwahi du ministère des Eaux et Forêts à l’occasion du dernier remaniement dans la perspective d’occuper cette importante fonction », a-t-il ainsi déclaré.

Alain Richard Donwahi était le seul candidat au poste de président de la COP15, une rencontre internationale de lutte contre la désertification qui se tient à Abidjan jusqu’au 20 mai.

📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner
Fermer Précedent Suivant

legende