Le quotidien du climat
OBJECTIF :
70 000 €
66875 € COLLECTÉS
96 %
Je fais un don

Le projet de loi alimentation parle d’économie, peu d’écologie

31 janvier 2018

Ce mercredi 31 janvier, le projet de loi sur l’alimentation a été présenté en conseil des Ministres. Censé s’appuyer sur l’intégralité des conclusions des ateliers des Etats généraux, celui-ci traite en fait principalement des enjeux économiques, laissant de côté les questions environnementales.

- Télécharger le projet de loi :

Pour Camille Dorioz, coordinateur du réseau agriculture et alimentation de France Nature Environnement, « nos craintes sont confirmées : la loi alimentation n’est en fait qu’une loi d’économie agricole, explique-t-il dans un communiqué. Le gouvernement a déconnecté les enjeux économiques des enjeux sociétaux sur la santé des citoyens ou la préservation des ressources naturelles et de l’environnement. C’est une grave erreur, la réponse à la crise économique ne peut se faire durablement sans répondre à la crise environnementale : plus vert, c’est plus juste. »

Pour le député François Ruffin, le projet de loi manque de cap : « ce texte ne propose rien, ou presque rien, pour aller vers un autre modèle d’agriculture, écrit-il sur son site. Il se concentre sur la “plomberie” : les relations agriculteurs/transformateurs/distributeurs, qui ont un intérêt comme mesure d’urgence, à court terme, mais sans vision, sans souffle, sans ambition. Autrement dit, le premier chantier des Etats généraux de l’alimentation, “création et répartition de la valeur”, est repris dans ce projet de loi. Mais du second chantier, à peine des miettes. »

Des annonces complémentaires à la loi sur les pesticides, la santé ou l’agriculture biologique sont attendues dans les prochains mois. Pour France Nature Environnement, le débat parlementaire à venir doit être l’occasion de renforcer ce texte pour en faire une véritable loi au service de la transition agroécologique, de la santé, de l’information des citoyens et pour une rémunération juste des agriculteurs.

Pour rappel, les états généraux de l’alimentation se sont clos jeudi 21 décembre, en l’absence de Nicolas Hulot, mécontent du résultat. Et avec la déception des ONG, des syndicats paysans, et de plusieurs élus, face aux médiocres annonces du Premier ministre Edouard Philippe.

- Source  : FNE, Reporterre.




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : Hulot mécontent, ONG déçues : le bide des états généraux de l’alimentation


Documents disponibles

  Sans titre

17 décembre 2018
Amnesty International dénonce « l’usage excessif de la force » par la police française
Lire sur reporterre.net
14 décembre 2018
Un activiste non violent en garde à vue après l’action contre la Société générale
Lire sur reporterre.net
14 décembre 2018
M. de Rugy sèche la COP, mais nomme un conseiller spécialiste de « l’extrémisme violent »
Lire sur reporterre.net
14 décembre 2018
Deux des « sept de Briançon » condamnés à de la prison ferme pour aide aux migrants
Lire sur reporterre.net
14 décembre 2018
Chine : le premier réacteur nucléaire EPR dans le monde entre en service commercial
Lire sur reporterre.net
13 décembre 2018
Tellement de poulets en batterie qu’ils sont considérés comme un marqueur de l’anthropocène
Lire sur reporterre.net
13 décembre 2018
La nouvelle stratégie nationale sur les perturbateurs endocriniens s’arrête à mi-chemin
Lire sur reporterre.net
13 décembre 2018
En Californie, les feux de forêt ont coûté 9 milliards d’euros
Lire sur reporterre.net
13 décembre 2018
Pour la justice européenne, les limites d’émissions pour les moteurs diesel sont « trop élevées »
Lire sur reporterre.net
13 décembre 2018
Un journaliste vidéo, Stéphane Trouille, en prison depuis la manifestation des Gilets jaunes samedi à Valence
Lire sur reporterre.net
12 décembre 2018
Forages de Total en Guyane : la société civile saisit la justice
Lire sur reporterre.net
12 décembre 2018
Juste avant le discours de M. Macron, le gouvernement fait voter une mesure favorisant l’exil fiscal des plus fortunés
Lire sur reporterre.net
11 décembre 2018
Le changement climatique exacerbe les événements météorologiques extrêmes
Lire sur reporterre.net
10 décembre 2018
Une coalition d’organisations propose de taxer les entreprises d’énergies fossiles
Lire sur reporterre.net
10 décembre 2018
Les grands pays ne sont pas sur une trajectoire permettant d’éviter un réchauffement à moins de 1,5 °C
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Alimentation

THEMATIQUE    Agriculture
17 décembre 2018
La COP24 sauve l’Accord de Paris, mais pas plus
Reportage
17 décembre 2018
Les Gilets jaunes à Bordeaux : « Le gouvernement est sourd. Mais on les aura à l’usure »
Reportage
14 décembre 2018
Fuites à la centrale nucléaire de Cruas : une association d’experts démissionne
Info


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Dans les mêmes dossiers       Alimentation



Sur les mêmes thèmes       Agriculture