Média indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

En bref — Climat

Le réchauffement climatique serait sans précédent depuis 100 millions d’années

La température des océans il y a 100 millions d’années a été largement surestimée, selon des chercheurs lausannois et français. Une découverte qui ferait du réchauffement actuel un événement sans précédent.

Selon l’évaluation communément utilisée par la communauté scientifique, la température de l’océan profond et celle de la surface de l’océan polaire était il y a 100 millions d’années une quinzaine de degrés au-dessus de la température actuelle. Or selon une nouvelle étude publiée dans la revue Nature Communications, elle serait en réalité restée relativement stable durant toute cette période et était proche de la nôtre, a indiqué jeudi 26 octobre l’Ecole polytechnique fédérale dans un communiqué.

« Si nous avons raison, notre étude remet en question des dizaines d’années de recherche en paléoclimatologie », souligne Anders Meibom, co-auteur de cette recherche, directeur du Laboratoire de Géochimie Biologique (LGB) de l’EPFL et professeur à l’Université de Lausanne. Elle ferait également du réchauffement actuel un événement sans précédent ces cent derniers millions d’années.

📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner
Fermer Précedent Suivant

legende