Le sable, une ressource en voie d’épuisement

Durée de lecture : 1 minute

26 avril 2018 / Camille Richer (Trade Machine)

Le sable, prisé par de multiples industries, est devenu si précieux que des trafiquants ont investi son marché. Mais nous épuisons cette ressource naturelle, ce qui a de graves conséquences notamment écologiques. L’infographie ci-dessous analyse la situation.

Camille Richer travaille pour l’entreprise de vente de machines d’occasion Trade Machine et a réalisé cette infographie.


Chaque année dans le monde, 40 milliards de tonnes de sable sont extraites pour satisfaire en particulier les besoins de l’industrie de la construction. Cette ressource — si précieuse que les mafias en trafiquent — n’est pourtant pas infinie. Nous l’épuisons à grande vitesse, au risque de lourdes conséquences écologiques et économiques. Mais des solutions de substitution existent.


Puisque vous êtes ici…

… nous avons une petite faveur à vous demander. Dans une période où les questions environnementales sont sous-représentées dans les médias malgré leur importance, Reporterre contribue à faire émerger ces sujets auprès du grand public. Le journal, sans propriétaire ni actionnaire, est géré par une association à but non lucratif. Nous sommes ainsi totalement indépendants. Personne ne dicte notre opinion. Cela nous permet de couvrir des évènements et thèmes délaissés par les autres médias, de donner une voix à ceux qui ne sont pas audibles, et de questionner les puissants en les mettant face à leurs responsabilités.

Il n’y a jamais eu autant de monde à lire Reporterre, mais nos revenus ne sont pourtant pas assurés. Contrairement à une majorité de médias, nous n’affichons aucune publicité, et nous laissons tous nos articles en libre accès. Vous comprenez sans doute pourquoi nous avons besoin de demander votre aide. Reporterre emploie une équipe de journalistes professionnels, qui produit quotidiennement des informations, enquêtes et reportages. Nous le faisons car nous pensons que notre vision, celle de la préservation de l’environnement comme sujet majeur de société, compte — cette vision est peut-être aussi la vôtre.

Si toutes les personnes qui lisent et apprécient nos articles contribuent financièrement, la vie du journal sera pérennisée. Même pour 1 €, vous pouvez soutenir Reporterre — et cela ne prend qu’une minute. Merci.

Soutenir Reporterre

Lire aussi : Le sable, enquête sur une disparition

Source : Camille Richer

THEMATIQUE    Économie
9 juillet 2019
Ceux qui aiment le raisonnement scientifique devraient être pour l’homéopathie
Tribune
23 juillet 2019
Le changement climatique n’est plus une idée, c’est ma réalité
Édito
9 juillet 2019
À Marseille, les quartiers nord ont aussi droit aux légumes bios
Reportage


Sur les mêmes thèmes       Économie





Du même auteur       Camille Richer (Trade Machine)