Le vin bio crée 50 % d’emplois en plus que le vignoble classique

24 octobre 2016



« Une exploitation viticole bio génère plus d’emplois qu’un domaine conventionnel », souligne Louis-Antoine Saïsset, enseignant chercheur à l’Unité mixte de recherche Moisa Inra-Sup Agro de Montpellier, à l’origine d’une étude sur le sujet. En effet, une propriété bio, dont les tâches sont moins mécanisées, emploie en moyenne 1,8 personne, contre 1,2 dans une exploitation classique. L’écart est donc de 50 %. « Avec 60.000 personnes, la viticulture bio compte pour environ 11 % des emplois de la viticulture française, alors qu’elle représente quelque 5 % du nombre d’exploitations », ajoute le chercheur.

En quinze ans, le nombre d’exploitations de viticulture bio (5.186 au total) a été multiplié par 4,6, pour un chiffre d’affaires de 670 millions d’euros. Par ailleurs, les postes de travail y sont plus stables et plus qualifiés. Près des trois quarts des emplois dans le secteur viticole bio sont à temps complet, contre les deux tiers dans le conventionnel. D’après le site Vitijob, les métiers les plus recherchés par les viticulteurs bio sont ceux d’œnologue, de maître de chai ou de caviste. Sont aussi demandés des chefs de culture, ainsi que des commerciaux ou des gestionnaires. Cependant, la filière bio a du mal à trouver la main-d’œuvre adéquate en raison du manque de formations spécialisées bio dans les écoles.

- Source : Le Figaro




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : Plus d’un million d’emplois « écolos » sont possibles d’ici 2030


21 octobre 2017
Hulot et Travert veulent revoir l’autorisation du sulfoxaflor, pesticide tueur d’abeilles
Lire sur reporterre.net
20 octobre 2017
Les associations demandent de revenir sur l’autorisation du sulfoxaflor, nouveau pesticide « tueur d’abeilles »
Lire sur reporterre.net
20 octobre 2017
La justice donne raison à Greenpeace contre une grande firme forestière canadienne
Lire sur reporterre.net
20 octobre 2017
La pollution a tué 9 millions de personnes dans le monde en 2015 selon un rapport
Lire sur reporterre.net
20 octobre 2017
Diminution terrible et inquiétante de la population des insectes
Lire sur reporterre.net
19 octobre 2017
Les fast food ne trient pas leurs déchets
Lire sur reporterre.net
19 octobre 2017
La justice annule un arrêté qui autorisait le tir de six loups
Lire sur reporterre.net
18 octobre 2017
L’eau du robinet est de plus en plus polluée
Lire sur reporterre.net
18 octobre 2017
Incident à la centrale de Golfech : EDF cité à comparaître
Lire sur reporterre.net
18 octobre 2017
L’alimentation des animaux requiert moins de protéines qu’on le pensait
Lire sur reporterre.net
18 octobre 2017
Des circuits de refroidissement de 29 réacteurs atteints par une corrosion importante
Lire sur reporterre.net
17 octobre 2017
Des feux de forêt causent 40 morts au Portugal et en Espagne
Lire sur reporterre.net
16 octobre 2017
Les Vingt-Huit s’accordent sur un objectif climatique sans ambition
Lire sur reporterre.net
16 octobre 2017
M. Macron n’a pas dit un mot sur l’écologie durant son interview
Lire sur reporterre.net
13 octobre 2017
Consultation publique sur l’autorisation d’abattage des bouquetins du Bargy
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Economie Agriculture
21 octobre 2017
Sivens, Rémi Fraisse, trois ans après, où en est-on ?
Info
20 octobre 2017
Assez de LGV ! On a besoin de trains régionaux
Tribune
20 octobre 2017
Le jardin bio où les personnes en galère retrouvent de l’allant
Reportage


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Sur les mêmes thèmes       Economie Agriculture