Le vin bio crée 50 % d’emplois en plus que le vignoble classique

24 octobre 2016



« Une exploitation viticole bio génère plus d’emplois qu’un domaine conventionnel », souligne Louis-Antoine Saïsset, enseignant chercheur à l’Unité mixte de recherche Moisa Inra-Sup Agro de Montpellier, à l’origine d’une étude sur le sujet. En effet, une propriété bio, dont les tâches sont moins mécanisées, emploie en moyenne 1,8 personne, contre 1,2 dans une exploitation classique. L’écart est donc de 50 %. « Avec 60.000 personnes, la viticulture bio compte pour environ 11 % des emplois de la viticulture française, alors qu’elle représente quelque 5 % du nombre d’exploitations », ajoute le chercheur.

En quinze ans, le nombre d’exploitations de viticulture bio (5.186 au total) a été multiplié par 4,6, pour un chiffre d’affaires de 670 millions d’euros. Par ailleurs, les postes de travail y sont plus stables et plus qualifiés. Près des trois quarts des emplois dans le secteur viticole bio sont à temps complet, contre les deux tiers dans le conventionnel. D’après le site Vitijob, les métiers les plus recherchés par les viticulteurs bio sont ceux d’œnologue, de maître de chai ou de caviste. Sont aussi demandés des chefs de culture, ainsi que des commerciaux ou des gestionnaires. Cependant, la filière bio a du mal à trouver la main-d’œuvre adéquate en raison du manque de formations spécialisées bio dans les écoles.

- Source : Le Figaro




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : Plus d’un million d’emplois « écolos » sont possibles d’ici 2030


26 avril 2017
Le Parlement européen va étudier un texte favorisant la surpêche
Lire sur reporterre.net
26 avril 2017
Des eurodéputés demandent l’interdiction de la fusion Monsanto/Bayer
Lire sur reporterre.net
25 avril 2017
Aujourd’hui, c’est la journée mondiale des manchots
Lire sur reporterre.net
25 avril 2017
4 ans après le drame du Rana Plaza, peu d’amélioration pour les travailleurs au Bangladesh
Lire sur reporterre.net
25 avril 2017
Le G 20, le FMI et la Banque mondiale renoncent à parler du climat
Lire sur reporterre.net
25 avril 2017
Moteurs diesel truqués : une information judiciaire ouverte à l’encontre de PSA
Lire sur reporterre.net
24 avril 2017
Le photographe Nnoman Cadoret a été brutalisé par des policiers en civil et sans brassard
Lire sur reporterre.net
24 avril 2017
Les aires protégées africaines abritent beaucoup moins d’éléphants qu’on le pensait
Lire sur reporterre.net
21 avril 2017
Un seul candidat, Philippe Poutou, est partisan de l’abandon de la bombe atomique
Lire sur reporterre.net
21 avril 2017
Le plastique s’accumule en Arctique
Lire sur reporterre.net
20 avril 2017
Pas d’inquiétude pour l’instant sur le niveau des nappes phréatiques
Lire sur reporterre.net
20 avril 2017
Les perturbateurs endocriniens contaminent aussi les enfants
Lire sur reporterre.net
19 avril 2017
Des associations attaquent l’arrêté autorisant l’abattage des loups
Lire sur reporterre.net
19 avril 2017
Le tribunal contre Monsanto juge la firme coupable d’écocide
Lire sur reporterre.net
15 avril 2017
En Bourgogne, des faucheurs volontaires « neutralisent » un champ de colza en mutagenèse
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Economie Agriculture
27 février 2017
L’Ukraine veut construire une centrale solaire à Tchernobyl
Reportage
26 avril 2017
L’habitat participatif révolutionne tranquillement le vivre ensemble
Alternative
23 mars 2017
Des villages du Gard démontrent que l’accueil des réfugiés est possible et vitalisant
Alternative


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Sur les mêmes thèmes       Economie Agriculture