Les États-Unis ont fortement réduit les moyens des agences de protection de l’environnement

Durée de lecture : 2 minutes

11 décembre 2019

Les États américains ont supprimé 4.400 emplois depuis 2008, dans des agences responsables de la protection de l’environnement, selon un nouveau rapport du Environmental Integrity Project, un organisme sans but lucratif basé à Washington, D.C.

De 2008 à 2018, 30 États ont également réduit le financement des agences environnementales, avec moins 20 % pour plus de la moitié de ces budgets.

Le Wisconsin (gouverné par un Républicain jusqu’en 2017) a réduit le financement de son agence environnementale de 36 % depuis 2008, le Texas et la Louisiane (gouvernés par un Républicain) de 35 % chacun et la Caroline du Nord (gouvernée par un Républicain jusqu’en 2017) de 34 %. L’Illinois (gouverné par un Républicain jusqu’en janvier 2019) a supprimé le plus d’emplois, supprimant 389 postes, ou 38 %, entre 2008 et 2018. La Caroline du Nord a supprimé 35 % de ses postes de personnel environnemental, l’Arizona 32 % et la Louisiane 30 %.

Le nouveau rapport note que pour de nombreux États, les coupes dans la surveillance environnementale n’étaient pas le résultat de difficultés budgétaires de l’État. Le Texas, l’Indiana, la Pennsylvanie et la Caroline du Nord ont tous augmenté les dépenses totales de l’État en même temps qu’ils réduisaient les budgets des agences environnementales.

Le seul État à avoir augmenté à la fois le budget et le personnel de son agence environnementale est la Californie qui, selon le rapport, a augmenté le financement de 75 % et ajouté 1.255 postes.

Les écologistes et les experts politiques avertissent que les coupes au niveau des États correspondent à des réductions du budget fédéral en matière de surveillance. L’Environmental Protection Agency des États-Unis (EPA) a perdu 16 % de son financement entre 2008 et 2018.

« L’EPA est à son niveau le plus bas depuis plus de trente ans… Ni l’EPA ni les États n’ont le financement dont ils ont besoin pour s’acquitter de leurs responsabilités en vertu du Clean Air Act, du Clean Water Act et des autres lois qui sont censées protéger la santé publique et l’environnement contre les pollutions dangereuses », a déclaré Eric Schaeffer, directeur exécutif du Environmental Integrity Project, dans un communiqué.

Source : E.S. avec e360



Lire aussi : L’exploitation du gaz de schiste dévaste les États-Unis


28 mars 2020
Les dépenses françaises pour la bombe atomique pourraient financer 100.00 lits de soins intensifs
Lire sur reporterre.net
28 mars 2020
Aux États-Unis, en raison du coronavirus, l’administration suspend les contrôles environnementaux
Lire sur reporterre.net
27 mars 2020
En pleine crise du Covid-19, les entreprises se préparent à verser des dividendes record
Lire sur reporterre.net
27 mars 2020
En 2018, on pouvait fabriquer 200 millions de masques par an en France
Lire sur reporterre.net
27 mars 2020
Plan de relance et aides d’urgence : la justice sociale et l’écologie doivent primer
Lire sur reporterre.net
27 mars 2020
Fermeture des marchés : les paysans lancent une carte des alternatives
Lire sur reporterre.net
26 mars 2020
Les pangolins sont porteurs de coronavirus liés au SRAS-CoV-2, indique une étude scientifique
Lire sur reporterre.net
26 mars 2020
Amazon ment et continue de profiter de la crise
Lire sur reporterre.net
26 mars 2020
Charbon : les projets de centrales en recul pour la quatrième année consécutive
Lire sur reporterre.net
26 mars 2020
Coronavirus : la qualité de l’air s’est améliorée de 20 à 30% à Paris, selon Airparif
Lire sur reporterre.net
25 mars 2020
Les compagnies aériennes demandent 200 miliards de dollars d’aide
Lire sur reporterre.net
25 mars 2020
Les hippopotames de Pablo Escobar restaurent un monde perdu
Lire sur reporterre.net
25 mars 2020
Airbus force la reprise du travail chez ses sous-traitants, dénonce la CGT
Lire sur reporterre.net
25 mars 2020
Les associations environnementales demandent la suspension des enquêtes publiques
Lire sur reporterre.net
25 mars 2020
Adieu, Manu Dibango
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    International
28 mars 2020
« La métropolisation du monde est une cause de la pandémie »
Entretien
28 mars 2020
Pour limiter les pandémies, les humains doivent « décoloniser le monde »
Enquête
28 mars 2020
Ce que leurs traces nous disent des animaux
Reportage


Sur les mêmes thèmes       International