Les coquilles Saint-Jacques menacées par la pêche à la praire

Durée de lecture : 1 minute

1er décembre 2016



L’association Bretagne vivante tire la sonnette d’alarme : « En rade de Brest, la pêche menace les fonds marins, et pourrait compromettre le renouvellement des stocks de coquilles Saint-Jacques. »

« Plus de 900 espèces d’invertébrés et 150 espèces d’algues ont été recensées sur le maërl, un écosystème marin constitué d’accumulations d’algues calcaires rouges et typique des côtes de Bretagne. Ils constituent une zone de nurserie pour des espèces commercialement exploitées (coquille Saint-Jacques, pétoncles, palourdes, praires) et les jeunes poissons (bar, dorade, lieu, rouget) », explique l’association dans un communiqué. Cet écosystème est donc un réservoir de biodiversité maritime. Pourtant, ce maërl est actuellement en danger, notamment en rade de Brest.

Les pollutions et les activités humaines, comme l’extraction ou la pêche avec engins traînants, menacent le bon état de ces bancs de maërl.

Récemment, en rade de Brest, les bancs de maërl ont été fortement endommagés par la pêche à la praire (un coquillage). Or, souligne l’association, « sans maërl vivant, le renouvellement des stocks de coquilles Saint-Jacques (et de pétoncles noirs) s’effondre. »

Bretagne Vivante appelle à la mise en place rapide d’une gestion plus durable. « La dégradation récente du maërl est très rapide, et la croissance naturelle du maërl extrêmement faible : si rien n’est fait, les pertes massives constatées ces dernières années ne pourront plus être compensées. »

- Source  : Bretagne vivante.





Lire aussi : Espèces marines invasives : la mondialisation homogénéise la biodiversité


18 septembre 2020
À Gonesse, une fête pour lutter contre trois projets inutiles
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2020
Une partie de la forêt de Compiègne « privatisée » pour la chasse à courre
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2020
Zone à faible émission : sept villes sommées de limiter la circultation des véhicules polluants
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2020
Nos portables pourraient accentuer la mortalité des insectes, selon une étude
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
Nouveau report pour le Congrès mondial de la nature
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
À Port-la-Nouvelle, les travaux du port géant se poursuivent malgré l’opposition
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
Un paysan accusé de violences : il a lancé une bouse de vache lors d’une action
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
En Bulgarie, un écologiste est en grève de la faim depuis 40 jours
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
Un recours contre le projet du gouvernement d’offrir des sites « clé en main » aux industriels
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
Foodwatch dénonce les emballages alimentaires à moitié vides
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
La Commission européenne propose de réduire de 55 % en 2030 les émissions de gaz à effet de serre
Lire sur reporterre.net
16 septembre 2020
Les deux tiers des fruits non bios contiennent des résidus de pesticides
Lire sur reporterre.net
16 septembre 2020
Biodiversité : aucun des 20 « objectifs d’Aïchi » n’a été atteint en 10 ans
Lire sur reporterre.net
16 septembre 2020
L’accord de libre-échange UE-Mercosur « va accroître des dynamiques mortifères »
Lire sur reporterre.net
16 septembre 2020
La fumée des feux américains va jusqu’en Europe
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Pêche

19 septembre 2020
Le cri des pauvres, le cri de la Terre, reconnaître l’altérité : une lecture chrétienne
Tribune
18 septembre 2020
« Les retenues d’eau aggravent la sécheresse, et la vulnérabilité de l’agriculture »
Entretien
19 septembre 2020
Le traité Mercosur aurait des conséquences désastreuses pour l’Amazonie
Info


Dans les mêmes dossiers       Pêche