Les éleveurs de Haute-Savoie demandent la reconnaissance en calamité agricole pour le fourrage

Durée de lecture : 1 minute

7 décembre 2018

En novembre, la chambre d’agriculture de Savoie-Mont-Blanc a déposé un dossier pour une reconnaissance de l’état de calamités agricole pour le fourrage en Haute-Savoie auprès du ministère de l’Agriculture. Pour que cette demande aboutisse, les dommages aux récoltes subis et reconnus doivent représenter une perte supérieure à 30 %. C’est ensuite au comité national des calamités de rendre un avis après une visite de terrain et l’analyse des précipitations et des conditions météorologiques de chaque zone concernée durant la période de sécheresse. « La région a déjà promis 15 millions d’euros d’aides aux éleveurs, sans qu’on n’ait de détail sur la répartition. Le département va aussi aider, mais on ignore encore le montant », indique Christophe Léger, éleveur à Saint-Jorioz et vice-président de la chambre chargé du dossier sécheresse.

« Par ailleurs, on a demandé des aménagements des cahiers des charges et des dérogations à l’Inao [l’Institut national de l’origine et de la qualité] pour que les éleveurs puissent s’approvisionner en fourrage hors zone AOP », poursuit le vice-président de la chambre. Par exemple, le cahier des charges de l’AOP reblochon impose qu’au moins 75 % du fourrage provienne de la zone AOP, ce qui complique l’approvisionnement des éleveurs en période de déficit.

La filière lait haut-savoyarde a calculé qu’à cause de la sécheresse, le surcoût en alimentation des animaux s’élèverait à 60 €/t de lait cet hiver, sur un coût alimentaire habituel de 240 €/t. « La filière se porte globalement bien, mais 30 % des exploitations, les plus justes en trésorerie, vont sortir fragilisées de cette sécheresse », estime M. Léger.

  • Source : Reporterre


Lire aussi : En Haute-Savoie, les agriculteurs cherchent les solutions face au changement climatique


28 février 2020
Des gendarmes se rendent à une réunion de militants anti-pesticides
Lire sur reporterre.net
28 février 2020
Lubrizol mise en examen pour « atteinte grave » à la santé et l’environnement
Lire sur reporterre.net
27 février 2020
27 associations demandent la dissolution de la cellule Déméter
Lire sur reporterre.net
27 février 2020
La justice britannique rejette l’extension de l’aéroport de Londres
Lire sur reporterre.net
26 février 2020
Cinq candidats aux municipales de Paris ont débattu de leurs propositions écologiques
Lire sur reporterre.net
26 février 2020
Le gouvernement refuse d’interdire la pub pour la malbouffe ciblant les enfants
Lire sur reporterre.net
25 février 2020
Rivières à sec, nappes au plus bas : 2019, une année noire pour l’eau en France
Lire sur reporterre.net
25 février 2020
En Australie, les incendies ont détruit 20 % des forêts
Lire sur reporterre.net
25 février 2020
Coronavirus : l’air chinois est moins pollué
Lire sur reporterre.net
24 février 2020
Top départ du débat national sur l’avenir de l’agriculture
Lire sur reporterre.net
24 février 2020
Salon de l’agriculture : des activistes ont envahi le stand du ministère
Lire sur reporterre.net
24 février 2020
ONG et syndicats demandent un plan pour une transition sociale et écologique de l’agriculture
Lire sur reporterre.net
24 février 2020
En Iran, huit écologistes condamnés à plusieurs années de prison
Lire sur reporterre.net
22 février 2020
Le gouvernement veut libérer dans l’environnement les déchets à très faible radioactivité
Lire sur reporterre.net
21 février 2020
Mille scientifiques l’affirment : « Face à la crise écologique, la rébellion est nécessaire »
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Climat Agriculture
28 février 2020
La forêt est un bien commun, pas une entreprise
Tribune
27 février 2020
Face aux précarités du monde, cultivons une politique de la rencontre
Tribune
17 février 2020
Exclusif : le kit de Reporterre pour aider les maires (et les citoyens) à devenir écolo
Enquête


Sur les mêmes thèmes       Climat Agriculture