Les éleveurs de Haute-Savoie demandent la reconnaissance en calamité agricole pour le fourrage

Durée de lecture : 1 minute

7 décembre 2018

En novembre, la chambre d’agriculture de Savoie-Mont-Blanc a déposé un dossier pour une reconnaissance de l’état de calamités agricole pour le fourrage en Haute-Savoie auprès du ministère de l’Agriculture. Pour que cette demande aboutisse, les dommages aux récoltes subis et reconnus doivent représenter une perte supérieure à 30 %. C’est ensuite au comité national des calamités de rendre un avis après une visite de terrain et l’analyse des précipitations et des conditions météorologiques de chaque zone concernée durant la période de sécheresse. « La région a déjà promis 15 millions d’euros d’aides aux éleveurs, sans qu’on n’ait de détail sur la répartition. Le département va aussi aider, mais on ignore encore le montant », indique Christophe Léger, éleveur à Saint-Jorioz et vice-président de la chambre chargé du dossier sécheresse.

« Par ailleurs, on a demandé des aménagements des cahiers des charges et des dérogations à l’Inao [l’Institut national de l’origine et de la qualité] pour que les éleveurs puissent s’approvisionner en fourrage hors zone AOP », poursuit le vice-président de la chambre. Par exemple, le cahier des charges de l’AOP reblochon impose qu’au moins 75 % du fourrage provienne de la zone AOP, ce qui complique l’approvisionnement des éleveurs en période de déficit.

La filière lait haut-savoyarde a calculé qu’à cause de la sécheresse, le surcoût en alimentation des animaux s’élèverait à 60 €/t de lait cet hiver, sur un coût alimentaire habituel de 240 €/t. « La filière se porte globalement bien, mais 30 % des exploitations, les plus justes en trésorerie, vont sortir fragilisées de cette sécheresse », estime M. Léger.

  • Source : Reporterre


Lire aussi : En Haute-Savoie, les agriculteurs cherchent les solutions face au changement climatique


22 octobre 2019
Des opposants à Amazon ont perturbé l’inauguration d’un entrepôt
Lire sur reporterre.net
22 octobre 2019
Après 22 mois de fermeture, la ligne Perpignan-Villefranche-de-Conflent peut rouvrir
Lire sur reporterre.net
22 octobre 2019
Deux climatosceptiques et une salariée de Total auditionnés pour les programmes scolaires sur le changement climatique
Lire sur reporterre.net
21 octobre 2019
Un garde forestier assassiné en Roumanie
Lire sur reporterre.net
21 octobre 2019
L’ONF abandonne l’usage de pesticides en forêt publique
Lire sur reporterre.net
21 octobre 2019
Les Verts progressent fortement aux élections en Suisse
Lire sur reporterre.net
21 octobre 2019
Etouffé par la chaleur, le Qatar climatise même les rues
Lire sur reporterre.net
19 octobre 2019
L’Eglise catholique pourrait qualifier de « péché » les actes anti-écologiques
Lire sur reporterre.net
18 octobre 2019
Notre-Dame : six mois après l’incendie, le scandale de la contamination au plomb
Lire sur reporterre.net
17 octobre 2019
Cambriolée, la rédaction de Streetpress a besoin de soutien
Lire sur reporterre.net
17 octobre 2019
Dans les lacs, les algues se multiplient à cause du changement climatique
Lire sur reporterre.net
17 octobre 2019
Un écologiste assassiné en Indonésie
Lire sur reporterre.net
17 octobre 2019
La pêche électrique détruit les écosystèmes, confirme une étude
Lire sur reporterre.net
16 octobre 2019
Les décrocheurs parisiens de portraits de Macron condamnés à 500 € d’amende
Lire sur reporterre.net
16 octobre 2019
La loi énergie-climat devant le Conseil Constitutionnel
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Climat Agriculture
22 octobre 2019
Réforme de la PAC : La Commission européenne s’entête dans l’agriculture productiviste et connectée
Info
27 août 2019
Au Camp Climat, plus de militants et plus déterminés
Reportage
21 octobre 2019
Face à l’acharnement judiciaire, le Comité Adama tisse des liens avec d’autres luttes
Info


Sur les mêmes thèmes       Climat Agriculture