Les habitants des yourtes se regroupent

Durée de lecture : 4 minutes

20 janvier 2010 / Cheyen

L’association des habitants des yourtes est créée à l’initiative d’un collectif de personnes, pour qui cette forme d’habitat est un choix de vie responsable, d’empreinte écologique quasi nulle.


Nous avons la joie de vous annoncer la création de l’Association des Yourtes CHEYEN (Coordination des Habitants/usagers En Yourte sur Espaces Naturels).

Logement, autosuffisance alimentaire et jardinage biologique, autonomie partagée, simplicité, transmission des savoirs, protection de la biodiversité, sont à l’origine de la création de l’Association CHEYEN, qui a vu officiellement le jour le 10 janvier 2010 au Cantoyourte à Bessèges, dans les Cevennes.

Cette Association, créée à l’initiative d’un collectif de personnes résidant en yourtes, représente un choix de vie responsable, d’empreinte écologique quasi nulle.

La yourte, patrimoine sacré de l’humanité, extraordinairement durable (trois millénaires), articule tradition et modernité, artisanat et technologies pionnières des énergies renouvelables, relocalisation des activités et réduction des pollutions à la source.

La vocation des Yourtes CHEYEN est donc d’offrir une réponse sociale, écologique, économique, mobilière et immobilière, à la crise du logement, qui soit cohérente avec l’état du monde, et capable de satisfaire harmonieusement les droits fondamentaux de toute forme de vie.

Elle a pour objectif la mutualisation et la mise en réseau des pratiques, des usages et des expériences des habitants en yourte, la défense du droit au logement en tente ou habitat léger écologique lié au droit à la terre, et l’élaboration de solutions et d’évolutions socio-écologiques solidaires.

Ces nouvelles façons d’habiter sont liées à la volonté et au droit de se loger modestement, de se nourrir sainement, de développer un mode de vie non prédateur, respectueux de l’humain, des écosystèmes et de la biosphère.

Nous souhaitons promouvoir de riches interrelations et une synergie fructueuse avec d’autres partenaires, particuliers, institutions, associations mobilisées pour le droit au logement, à la terre, agriculteurs bio, etc, tout en affirmant, dans une vision globale du droit aux établissements humains sobres et légers, nos spécificités.

Les habitants en yourte, les auto constructeurs, les fabricants de yourtes, les hébergeurs en yourtes éthiques, les usagers et les porteurs de projets, les propriétaires fonciers, toutes les personnes ou organisations soutenantes, sont appelés à contribuer au dynamisme de l’Association.

On peut adhérer activement, en animant des groupes locaux, en participant aux commissions, en s’impliquant dans nos travaux, ou simplement comme sympathisant, pour défendre notre choix d’un mode d’habitat alternatif léger, circulaire, réversible, démontable, biodégradable, anti-sismique, en particulier lors des discriminations, menaces d’expulsion, privations d’accès aux droits ou procès abusifs.

Le Peuple des yourtes, dans un contexte de huit millions de précaires, ne cesse de croître. L’implantation de la yourte dans l’espace rural, conjuguée à une mise à disposition de parcelles, doit permettre la réinsertion ou le maintien dans le circuit relationnel humain et environnemental, constituant ainsi un outil précieux contre l’exclusion.

La yourte, abordable économiquement, soit par auto construction, soit par achat à des entreprises locales honnêtes, est une solution de réhabilitation de la dignité humaine, en même temps qu’un outil de responsabilisation et de guérison personnelle et collective.

L’entraide et la coordination des habitants et usagers en Yourte se déclinera aussi dans un manifeste et une charte, comprenant un cahier des charges, définissant ensemble les moyens d’assurer la reconnaissance du peuple des yourtes, ses us et coutumes, ses revendications et ses innovations, liés à la pérennité écologique et sociale d’une fraternité à réinventer partout sur nos territoires.

L’Association CHEYEN vous invite à adhérer, et vous remercie de vos idées et implications dans ce nouvel élan vers un avenir soutenable.

Composition de l’Association :

Présidente : Sylvie Barbe, habitante, fabricante, hébergeante, auteure de Yurtao, la voie de la yourte...

Vice président : Christian Sunt, paysan bio, fondateur et porte-parole de l’association des Objecteurs de Croissance.

Secrétaire : Hélène Valentin, habitante, maraîchère bio.

Secrétaire adjointe, communication et publication : Martine Derouineau, auto constructrice, infographiste.

Trésorier : Michel Seiller, habitant, paysan bio.

Chargée de mission : Anaïs Angeras, usagère, étudiante stagiaire en anthropologie.

Accompagnement auto-construction : Hervé Lhortolat, habitant, fabricant, hébergeant.

Conseils menuiserie : Hugues Régis, habitant, auto constructeur de yourtes en bois.

Juriste : Sophie Ribot-Astier, professeure de droit.

Relations politiques : Jean-François Castel, habitant, photographe.

Médiation interne : Cathy Landrault, usagère, Communication Non Violente (CNV.)



Puisque vous êtes ici…

… nous avons une faveur à vous demander. La crise écologique ne bénéficie pas d’une couverture médiatique à la hauteur de son ampleur, de sa gravité, et de son urgence. Reporterre s’est donné pour mission d’informer et d’alerter sur cet enjeu qui conditionne, selon nous, tous les autres enjeux au XXIe siècle. Pour cela, le journal produit chaque jour, grâce à une équipe de journalistes professionnels, des articles, des reportages et des enquêtes en lien avec la crise environnementale et sociale. Contrairement à de nombreux médias, Reporterre est totalement indépendant : géré par une association à but non lucratif, le journal n’a ni propriétaire ni actionnaire. Personne ne nous dicte ce que nous devons publier, et nous sommes insensibles aux pressions. Reporterre ne diffuse aucune publicité ; ainsi, nous n’avons pas à plaire à des annonceurs et nous n’incitons pas nos lecteurs à la surconsommation. Cela nous permet d’être totalement libres de nos choix éditoriaux. Tous les articles du journal sont en libre accès, car nous considérons que l’information doit être accessible à tous, sans condition de ressources. Tout cela, nous le faisons car nous pensons qu’une information fiable et transparente sur la crise environnementale et sociale est une partie de la solution.

Vous comprenez donc sans doute pourquoi nous sollicitons votre soutien. Il n’y a jamais eu autant de monde à lire Reporterre, et de plus en plus de lecteurs soutiennent le journal, mais nos revenus ne sont toutefois pas assurés. Si toutes les personnes qui lisent et apprécient nos articles contribuent financièrement, la vie du journal sera pérennisée. Même pour 1 €, vous pouvez soutenir Reporterre — et cela ne prend qu’une minute. Merci.

Soutenir Reporterre

Source : http://yurtao.canalblog.com/archive...

Infos : Association CHEYEN. La Cantonade. 30160 Bessèges. Tél : 04.66.54.84.77.(matin sauf Jeudi). Adresse électronique : yourtescheyen (at) orange.fr.

DOSSIER    Habitat

21 novembre 2019
Nous avons visité Milipol, le salon de la répression
20 novembre 2019
Dans sa ferme, Anita prend soin des chèvres... et des humains
21 novembre 2019
Il faut décoloniser l’écologie


Dans les mêmes dossiers       Habitat