Les incendies en Californie ont déja causé 31 morts et 228 disparus

12 novembre 2018

31 personnes sont mortes dans les incendies qui ravagent le nord et le sud de la Californie, où des vents violents, à la fois chauds et secs, se sont levés, rendant difficile la lutte contre les flammes. On dénombre deux incendies principaux, « Camp Fire » au Nord et « Woolsey Fire » au Sud.

Dans le nord de la Californie, le principal incendie baptisé « Camp Fire », est aussi l’un des plus meurtriers avec 29 morts depuis jeudi. Il égale le bilan de l’incendie de Griffith Park de 1933. Dimanche soir le shérif du Comté de Butte, Kory Honea, a annoncé que 228 personnes étaient toujours portées disparues. L’incendie a détruit plus de 6.700 habitations et commerces à Paradise, une commune de 26.000 habitants qui est devenue une ville-fantôme, ce qui est sans précédent en Californie. Dimanche, les pompiers ont dit maîtriser l’incendie à 25%. Les flammes ont parcouru 45.000 hectares et se trouvaient dimanche aux portes de la forêt nationale de Plumas.

Huit cents kilomètres au sud, le « Woolsey Fire » qui fait rage sur les hauteurs de Malibu, près de Los Angeles, a tué deux personnes. La surface du « Woolsey Fire » a doublé entre vendredi soir et dimanche, et 250.000 habitants ont reçu l’ordre de quitter la station balnéaire. D’autres localités ont été évacuées dans les comtés de Los Angeles et de Ventura. Samedi soir, 177 bâtiments avaient été détruits et 33.700 hectares de forêts étaient réduits en cendres. L’incendie n’était maîtrisé qu’à 10 %.

Les masses d’air qui traversent les déserts de l’ouest des États-Unis, notamment dans la vallée de la Mort, en direction de la côte devraient entraîner des vents violents et soutenus qui se sont levés dimanche et qui devraient durer jusqu’à mardi. À la fois chauds et secs, ils risquent d’attiser les flammes.




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : La Californie ravagée par un gigantesque incendie



19 avril 2019
Notre-Dame, site désormais pollué par le plomb ?
Lire sur reporterre.net
19 avril 2019
Un recours au Conseil d’État demande l’interdiction des grenades GLI-F4
Lire sur reporterre.net
18 avril 2019
Le dioxyde de titane, alias E171, sera interdit en janvier 2020
Lire sur reporterre.net
17 avril 2019
La société Arkolia confirme son projet de méga centrale solaire sur le Larzac
Lire sur reporterre.net
17 avril 2019
Un nouvel observatoire pour évaluer l’action des députés européens
Lire sur reporterre.net
17 avril 2019
Blocages à Londres : Extinction Rebellion réclame un « état d’urgence climatique »
Lire sur reporterre.net
16 avril 2019
Plus de 200 perturbateurs endocriniens retrouvés dans nos eaux de surface
Lire sur reporterre.net
15 avril 2019
L’exportation du lait européen en Afrique est nuisible, alerte un collectif d’ONG
Lire sur reporterre.net
15 avril 2019
Le glyphosate interdit au Vietnam
Lire sur reporterre.net
15 avril 2019
La manifestation pour la liberté de manifester brutalement empêchée à Toulouse
Lire sur reporterre.net
13 avril 2019
Appel à manifester pour les libertés samedi 13 avril
Lire sur reporterre.net
10 avril 2019
La fonte des glaciers fait monter le niveau de la mer à un rythme de plus en plus rapide
Lire sur reporterre.net
9 avril 2019
Le tribunal suspend les travaux de la déviation de Beynac, en Dordogne
Lire sur reporterre.net
9 avril 2019
La période d’avril 2018 à mars 2019 est la plus chaude jamais enregistrée en Europe et à l’échelle mondiale
Lire sur reporterre.net
8 avril 2019
Grenouilles et crapauds menacés d’extinction à cause d’un champignon
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Climat
22 avril 2019
Pourquoi soutenez-vous Gaspard Glanz ?
Une minute - Une question
20 avril 2019
Deux mille activistes du climat ont bloqué « la République des pollueurs »
Reportage
22 avril 2019
Le journaliste Gaspard Glanz enfin libre, mais empêché de travailler à Paris
Info


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Sur les mêmes thèmes       Climat