Les navires de croisière polluent plus que toutes les voitures européennes

Durée de lecture : 2 minutes

11 juin 2019

D’après une étude de l’ONG Transport & Environment, publiée le 5 juin, les bateaux de croisière polluent plus que l’ensemble des automobiles européennes. En 2017, le leader mondial du domaine, Carnival Corporation, a émis près de dix fois plus d’oxyde de soufre (SOx) que l’ensemble des 260 millions de voitures du parc européen. Son concurrent, le numéro deux mondial Royal Carribean (qui détient notamment le Symphony of the Seas, le plus grand navire de croisière du monde), en a émis quatre fois plus.

D’après l’ONG, « les émissions d’oxyde de soufre sous forme d’aérosols sulfatés (SO4) augmentent les risques pour la santé humaine et contribuent à l’acidification dans les environnements terrestres et aquatiques ».

L’Espagne, l’Italie et la Grèce sont les pays européens les plus touchés par cette pollution atmosphérique, suivis de près par la France et la Norvège. Barcelone, Palma de Majorque et Venise sont quant à elles les villes les plus exposées aux gaz toxiques recrachés par ces bateaux.

Classement des ports européens les plus pollués par les navires de croisière. En 2017, à Barcelone, 105 bateaux ont émis environ 33.000 kilogrammes d’oxyde de soufre, tandis que 560.000 voitures en ont émis environ 6.000 kilogrammes.

Transport & Environment souligne que « ces pays sont exposés à la fois parce qu’ils sont des destinations touristiques majeures, mais aussi parce qu’ils appliquent des normes moins strictes en matière de carburant au soufre, ce qui permet aux navires de croisière de brûler le carburant le plus sale et le plus sulfureux le long de leurs côtes ».

« Les villes interdisent à juste titre les voitures diesel sales, mais elles donnent un laissez-passer gratuit aux compagnies de croisière qui émettent des émanations toxiques causant des dommages incommensurables à la fois à ceux qui se trouvent à bord et sur les rives à proximité. C’est inacceptable », assène Faib Abbasov, le responsable de la politique maritime de l’ONG.

  • Illustrations : © Transport & Environment


Lire aussi : Le port de Marseille étouffé par les fumées des cargos


1er avril 2020
Un salarié d’Amazon en réanimation
Lire sur reporterre.net
1er avril 2020
La pollution liée aux épandages grandit, aggravant l’épidémie de Covid-19
Lire sur reporterre.net
1er avril 2020
Une start-up française invente les masques respiratoires en fibre d’asperge
Lire sur reporterre.net
1er avril 2020
En Colombie, les gangs profitent du confinement pour assassiner des militants des droits humains
Lire sur reporterre.net
31 mars 2020
En pleine crise du coronavirus, l’UE donne son feu vert à un accord de libre-échange avec le Vietnam
Lire sur reporterre.net
31 mars 2020
Les « éléphants à touristes » menacés de mourir de faim en Thaïlande à cause de l’épidémie de Covid-19
Lire sur reporterre.net
31 mars 2020
Une manifestation pour sauver le système de santé
Lire sur reporterre.net
30 mars 2020
Le général Lizurey, qui a expulsé la Zad, assiste Édouard Philippe dans la lutte contre le Covid-19
Lire sur reporterre.net
30 mars 2020
Le délai de mise en service de l’EPR de Flamanville repoussé à 2024
Lire sur reporterre.net
30 mars 2020
Michel Tibon-Cornillot, penseur du « déferlement des techniques », est mort du Covid-19
Lire sur reporterre.net
30 mars 2020
Au Portugal, les immigrés régularisés le temps de la crise sanitaire
Lire sur reporterre.net
30 mars 2020
Coronavirus : une usine d’oxygène fermée par un fonds spéculatif demande sa nationalisation
Lire sur reporterre.net
28 mars 2020
Les dépenses françaises pour la bombe atomique pourraient financer 100.000 lits de soins intensifs
Lire sur reporterre.net
28 mars 2020
Aux États-Unis, en raison du coronavirus, l’administration suspend les contrôles environnementaux
Lire sur reporterre.net
27 mars 2020
En pleine crise du Covid-19, les entreprises se préparent à verser des dividendes record
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Pollutions
31 mars 2020
En Chine et en Italie, « les premiers foyers épidémiques sont des zones très polluées »
Entretien
1er avril 2020
Confinés à quai, les marins ne vont plus au grand large
Reportage
1er avril 2020
En Tunisie, le crabe « Daech », une espèce invasive, bouleverse le quotidien des pêcheurs
Reportage


Sur les mêmes thèmes       Pollutions