Les perturbateurs endocriniens contaminent aussi les enfants

20 avril 2017

Deux mois après l’enquête de Générations Futures sur les cheveux de personnalités écologistes, le magazine 60 millions de consommateurs s’est intéressé à la contamination des enfants par les perturbateurs endocriniens. Son étude, dévoilée jeudi 20 avril, révèle que sur chacun des 43 jeunes cobayes, citadins et ruraux, ont été retrouvés entre 20 et 54 perturbateurs endocriniens. « Tous les enfants de notre étude sont contaminés. Ce qui est à craindre, c’est que ce soit l’ensemble de la population des enfants de France qui soit contaminé », indique Victoire N’Sondé qui a mené l’enquête pour 60 millions de consommateurs.

Des bisphénols, des phtalates, des pesticides ou encore des métaux lourds : voici quelques-unes de ces molécules suspectes découvertes dans les cheveux des enfants-test. Il y avait même des PCB, interdits depuis 30 ans, et l’insecticide Lindane, banni depuis les années 2000. « On parle de risque sanitaire sérieux », résume Victoire N’Sondé.

Ces substances chimiques, qui perturbent le système hormonal, s’insinuent dans notre organisme. Elles sont soupçonnées de perturber le développement d’un fœtus et sa fertilité future, de favoriser notamment les cancers, les diabètes et autres problèmes cardiovasculaires. Ces substances se retrouvent « du sol au plafond et de la cuisine à la chambre à coucher, poursuit Victoire N’Sondé. On en a dans les récipients alimentaires, dans les aliments, dans les cosmétiques, dans certains revêtements de sol, dans l’air intérieur et extérieur ».




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : Les méthodes des lobbies pour empêcher la réglementation des perturbateurs endocriniens


22 octobre 2018
Les mangeurs réguliers de bio risquent moins que les autres de développer un cancer
Lire sur reporterre.net
22 octobre 2018
Le ministre de l’Agrictulture opposé aux repas végétariens dans les cantines
Lire sur reporterre.net
22 octobre 2018
Une cabane de Notre-Dame-des-Landes installée à La Plaine
Lire sur reporterre.net
22 octobre 2018
Un pesticide intoxique 70 personnes dans le Maine-et-Loire
Lire sur reporterre.net
22 octobre 2018
L’ASN craint de nouveaux problèmes sur l’EPR
Lire sur reporterre.net
21 octobre 2018
En Angletererre, les lourdes peines infligées à des militants anti-gaz de schiste sont annulées en appel
Lire sur reporterre.net
20 octobre 2018
Au mépris du climat et du rapport du GIEC, Vinci a lancé les travaux de l’autoroute GCO
Lire sur reporterre.net
20 octobre 2018
Les trains Cévenol, Aubrac et Toulouse-Port Bou sauvés par un accord État-Occitanie
Lire sur reporterre.net
19 octobre 2018
Le gouvernement impose à l’Assemblée de soutenir l’huile de palme importée par Total
Lire sur reporterre.net
18 octobre 2018
Des produits chimiques très dangereux dans les objets en plastique recyclé
Lire sur reporterre.net
17 octobre 2018
Le Conseil constitutionnel pourrait relancer l’enquête sur la mort de Rémi Fraisse
Lire sur reporterre.net
17 octobre 2018
Le projet d’A45 est définitivement abandonné
Lire sur reporterre.net
16 octobre 2018
Le mécanisme des inondations dans l’Aude - un phénomène appelé à se répéter
Lire sur reporterre.net
16 octobre 2018
Remaniement : Castaner à l’Intérieur, Travert s’en va et laisse l’Agriculture à Didier Guillaume
Lire sur reporterre.net
16 octobre 2018
Un leader paysan assassiné dans l’Amazonie brésilienne
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Pollutions
20 octobre 2018
À Marseille, La Plaine s’embrase contre la coupe des arbres
Reportage
20 octobre 2018
La punaise, le vélo et le changement climatique
Chronique
22 octobre 2018
Peut-on faire du vélo lors d’un pic de pollution ?
Une minute - Une question


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Sur les mêmes thèmes       Pollutions