Les rennes rabougrissent, victimes du réchauffement

14 décembre 2016



Les rennes rabougrissent, notamment à cause de la hausse des températures, indique une étude publiée lundi 12 décembre. « Ces vingt dernières années — une période de réchauffement visible, été comme hiver, dans l’Arctique —, les rennes de l’archipel norvégien du Svalbard sont devenus plus petits et plus légers », indique la British Ecological Society (BES) dans un communiqué.

Une équipe de scientifiques de l’Institut James Hutton (un centre de recherches écossais) et de l’Institut norvégien de recherche sur la nature et de l’université norvégienne des Sciences de la vie ont étudié l’évolution des rennes en les mesurant et les pesant depuis 1994. L’étude montre qu’« en seize ans, le poids des rennes adultes a baissé de 12 %, passant de 55 kg pour ceux nés en 1994, à à peine plus de 48 kg pour ceux nés en 2010 », selon le communiqué.

« 12 % peuvent sembler peu, mais étant donné l’importance du poids corporel pour la reproduction et la survie, c’est potentiellement énorme », explique à l’AFP Steve Albon, de l’Institut James Hutton. « Nos travaux précédents ont montré que, lorsque le poids moyen de la population adulte est inférieur à 50 kg en avril, la population diminue », ajoute-t-il. Or les générations récentes « sont juste en dessous de ce seuil ».

Pour les chercheurs, ce rabougrissement des rennes du Svalbard est lié au réchauffement climatique. Des hivers plus chauds signifient davantage de pluie. Elle tombe sur la neige, où elle gèle, empêchant les rennes d’accéder au lichen qu’ils ont l’habitude de brouter. Résultat : « Les rennes sont affamés, ils perdent leurs petits ou donnent naissance à des jeunes beaucoup plus légers », explique le BES.




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.


31 juillet 2017
Le développement des énergies renouvelables implique toujours plus d’activité minière, souligne la Banque mondiale
Lire sur reporterre.net
29 juillet 2017
Le tribunal administratif de Toulouse suspend le projet de centre commercial Val Tolosa
Lire sur reporterre.net
28 juillet 2017
Le gouvernement réduit les aides à l’agriculture bio
Lire sur reporterre.net
27 juillet 2017
Le 2 août, l’humanité aura utilisé les ressources produites en un an par la planète, selon Global footprint network
Lire sur reporterre.net
25 juillet 2017
La pollution atmosphérique aggrave l’acné chez l’adulte, selon une étude
Lire sur reporterre.net
24 juillet 2017
Une pétition est lancée contre le projet de méga-mine d’or en Guyane
Lire sur reporterre.net
24 juillet 2017
La centrale nucléaire de Fessenheim totalement à l’arrêt
Lire sur reporterre.net
22 juillet 2017
L’humanité a produit 9 milliards de tonnes de plastiques non biodégradables
Lire sur reporterre.net
21 juillet 2017
L’Exposition universelle devrait détruire des terres agricoles à Saclay
Lire sur reporterre.net
21 juillet 2017
Quarante loups pourront être abattus pour la période 2017-2018
Lire sur reporterre.net
19 juillet 2017
Forêt de Bialowieza : la Commission européenne engage un bras de fer avec la Pologne
Lire sur reporterre.net
18 juillet 2017
La demande d’autorisation de création de Cigéo repoussée à 2019
Lire sur reporterre.net
17 juillet 2017
Coup d’arrêt au projet de centre commercial Val Tolosa à Toulouse
Lire sur reporterre.net
17 juillet 2017
Les crèmes solaires nuisent aux écosystèmes marins, dénonce l’ONG Green Cross
Lire sur reporterre.net
17 juillet 2017
On ne les aime pas, mais les mouches sont d’excellentes pollinisatrices
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Climat
28 juillet 2017
VIDÉO - Ils vivent dans une « tiny house »... et ils sont heureux
Alternative
1er août 2017
Sous le soleil, ailleurs...
La vie de Reporterre
29 juillet 2017
Radio Bambou pour les enfants : le camp sans déchets, l’étonnant oiseau batteur, et la Zad de Notre-Dame-des-Landes
Info


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Sur les mêmes thèmes       Climat