Les saboteurs du climat

Durée de lecture : 1 minute

11 novembre 2015

C’est le nouveau livre de Reporterre, écrit par Nicolas de La Casinière. Une enquête serrée sur les fauteurs oubliées du changement climatique : les banques, les multinationales, les industries du pétrole et du charbon.

Le changement climatique, à qui la faute ? Vous, moi, les Etats, les riches, les pauvres ? Oui, mais pas seulement. Derrière les émissions de gaz à effet de serre, des multinationales et des banques s’obstinent au nom du profit à maintenir le vieux monde, fondé sur le charbon, le pétrole ou le gaz. Elles financent les climato-sceptiques et influencent les gouvernements par un lobbying d’autant plus intense qu’il est caché. Elles soutiennent une agriculture industrielle désastreuse et une déforestation dramatique. Elles brandissent l’éco-blanchiment pour détourner les regards.

Dans cette enquête fourmillant d’informations méconnues, Nicolas de La Casinière démonte les ressorts de la mécanique qui empêche une lutte résolue pour réduire les émissions de gaz à effet de serre. Une mécanique où de grandes groupes français, comme Total, Société générale ou Michelin, jouent un rôle notable. Pour enrayer le changement climatique, il faut empêcher de nuire les saboteurs du climat. En commençant par bien les connaître.

- Les saboteurs du climat, Nicolas de la Casinière, 144 p., 10 € (éd. Seuil, en partenariat avec Reporterre).


- « Une enquête serrée sur les fauteurs oubliées du changement climatique : les banques, les multinationales, les industries du pétrole et du charbon » - Revue de presse Climat de l’ONU en France.



Première mise en ligne le 16 octobre 2015

THEMATIQUE    Climat
19 septembre 2019
Climat : la France ne tient pas ses objectifs
Info
27 juillet 2019
Quand une coopérative ouvrière relance la culture locale du tilleul
Alternative
18 septembre 2019
Naomi Klein : « Nous entrons dans l’ère de la barbarie climatique »
Entretien


Sur les mêmes thèmes       Climat