Loi mobilité : une centaine de militants ont mimé les morts de la pollution de l’air

Durée de lecture : 2 minutes

4 juin 2019

Ce mardi 4 juin, au matin, une centaine de défenseurs du climat ont bloqué la circulation rue de l’université, auprès de l’Assemblée nationale. Les activistes ont fait irruption à 9 h 20, ont enfilé des gilets jaunes à l’effigie d’Anv-Cop21 et dévoilé des T-shirt blancs aquarellés de poumons noirs. Les messages, sur leurs banderoles : « Éteins ton moteur, respire le bonheur », « France, 1 décès sur 10 lié à la pollution de l’air » ou encore « le fond de l’air effraie ».

Cette action de désobéissance civile était vouée à interpeller les députés sur le projet de loi d’orientation sur la mobilité, débattu depuis hier lundi par les parlementaires. « C’est une opportunité cruciale de transformer la manière dont nous nous déplacerons demain, mais la loi est actuellement trop insuffisante », a expliqué Victor Vauquois, porte-parole de Respir’action, rappelant que plus de 67.000 personnes meurent prématurément, chaque année en France, de la pollution de l’air.

La circulation a été bloquée durant 15 minutes, puis les activistes se sont allongés, inertes, place du Palais Bourbon, devant l’Assemblée. Encerclés par une vingtaine de CRS, les défenseurs du climat ont soudain mimé de grosses quintes de toux. « Les transports représentent 30 % des émissions de gaz à effet de serre en France. Ce projet de loi est une opportunité d’aller plus loin pour mettre fin aux injustices liées aux transports, et lutter contre le dérèglement climatique et la pollution de l’air », a déclaré Teissir Ghrab d’Action Climat Paris.

En substance, les activistes demandent aux députés d’agir pour :

  • La fin de la vente des voitures neuves diesel & essence d’ici à 2030 ;
  • La généralisation du droit au forfait mobilité durable (vélo + covoiturage) ;
  • La suppression des « ristournes » au fret routier ;
  • L’amélioration du dispositif de zones à faibles émission ;
  • L’abandon des projets de nouvelles routes.

L’action s’est terminée dans le calme aux alentours de 9 h 40, quand les CRS, la mine détendue, ont escorté les activistes jusqu’à la bouche de métro.

  • Source : Alexandre-Reza Kokabi pour Reporterre


Lire aussi : Avec la pollution de l’air, asthme et allergies chez les enfants « sont de plus en plus précoces »


26 juillet 2019
De multiples records de chaleur enregistrés par Météo France
Lire sur reporterre.net
26 juillet 2019
Greenpeace dépose un recours contre la suppression des enquêtes publiques
Lire sur reporterre.net
26 juillet 2019
Les algues vertes frappent à nouveau la Bretagne
Lire sur reporterre.net
25 juillet 2019
Huile de palme : Total saisit le Conseil constitutionnel
Lire sur reporterre.net
25 juillet 2019
Nouveau revers pour le projet de centre commercial de Val Tolosa
Lire sur reporterre.net
25 juillet 2019
Les opposants à EuropaCity neutralisent les travaux de la future gare
Lire sur reporterre.net
25 juillet 2019
Le record estival de consommation d’électricité a été battu
Lire sur reporterre.net
25 juillet 2019
Un rapport officiel étudie comment atteindre le « zéro artificialisation » des sols
Lire sur reporterre.net
24 juillet 2019
Des animaux sont transportés sur de longues distances en pleine canicule, d’après des ONG
Lire sur reporterre.net
24 juillet 2019
Le 125e portrait d’Emmanuel Macron décroché au pays Basque
Lire sur reporterre.net
23 juillet 2019
Les députés ont voté pour la ratification du Ceta
Lire sur reporterre.net
23 juillet 2019
Canicule : EDF obligé de mettre à l’arrêt deux réacteurs nucléaires
Lire sur reporterre.net
19 juillet 2019
Bure : expulsion en cours au bois Lejuc
Lire sur reporterre.net
19 juillet 2019
La justice interdit à Greenpeace de s’approcher de convois transportant des déchets nucléaires
Lire sur reporterre.net
19 juillet 2019
À Bure, le bois Lejuc est réoccupé
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Transports

THEMATIQUE    Pollutions
27 juillet 2019
Quand une coopérative ouvrière relance la culture locale du tilleul
Alternative
26 juillet 2019
Contre le G7, les altermondialistes organisent un sommet « démocratique et ouvert »
Info
25 juillet 2019
Éradiquer les punaises de lit, une véritable guerre des nerfs
Enquête


Dans les mêmes dossiers       Transports



Sur les mêmes thèmes       Pollutions