Lubrizol : la préfecture s’opposerait à la nomination d’un expert indépendant

Durée de lecture : 2 minutes

3 octobre 2019

Actualisation - Vendredi 4 octobre 2019 - L’Etat a finalement accepté la nomination d’un expert indépendant, annonce l’association Respire.


« L’État cherche à dissimuler des informations essentielles » sur Lubrizol, dénonce dans un communiqué l’association Respire, ce jeudi 3 octobre. Elle dénonce en particulier deux points :

  • Le préfet s’opposerait à la nomination d’un expert indépendant, demandé par l’association au tribunal administratif. Lubrizol y serait en revanche favorable. Cet refus de la préfecture « est tout à fait inédit puisque dans de nombreuses affaires similaires (Amoco, Erika, le tunnel du mont Blanc, la pollution récente de la côte d’Azur par un accident de pétrolier en Corse…) un tel expert était nommé » , relève l’association.
  • Par ailleurs, « plusieurs informations convergentes nous font penser que les services de l’État refusent de communiquer au public des informations importantes », ajoute-t-elle. La nuit de l’incendie, des camions spécifiques des pompiers auraient pu mesurer les molécules toxiques présentes dans l’air. « Nous demandons donc la publications des mesures faites par ces camions », insiste l’association de lutte contre la pollution de l’air.

Autre information demandée, celles relatives aux pompiers qui sont intervenus : « Nous avons appris (dans la presse) que certains pompiers, présents sur les lieux ont connu des malaises et ont effectué ensuite des prises de sang. Les résultats de ces mesures n’auraient pas été communiquées aux pompiers eux-mêmes. Nous demandons la publication de ces résultats (de façon anonymisée pour préserver le secret médical) afin de savoir ce que les autorités recherchent et s’il y a des problèmes spécifiques chez les personnes les plus exposées », indique le communiqué.

  • Source : Respire
  • Photo : L’accès à l’usine Lubrizol de Rouen, le 1er octobre 2019. © Nnoman Cadoret/Reporterre


Lire aussi : Lubrizol : les autorités connaissaient le risque d’incendie


19 octobre 2019
L’Eglise catholique pourrait qualifier de « péché » les actes anti-écologiques
Lire sur reporterre.net
18 octobre 2019
Notre-Dame : six mois après l’incendie, le scandale de la contamination au plomb
Lire sur reporterre.net
17 octobre 2019
Cambriolée, la rédaction de Streetpress a besoin de soutien
Lire sur reporterre.net
17 octobre 2019
Dans les lacs, les algues se multiplient à cause du changement climatique
Lire sur reporterre.net
17 octobre 2019
Un écologiste assassiné en Indonésie
Lire sur reporterre.net
17 octobre 2019
La pêche électrique détruit les écosystèmes, confirme une étude
Lire sur reporterre.net
16 octobre 2019
Les décrocheurs parisiens de portraits de Macron condamnés à 500 € d’amende
Lire sur reporterre.net
16 octobre 2019
La loi énergie-climat devant le Conseil Constitutionnel
Lire sur reporterre.net
15 octobre 2019
Google a financé des groupes climato-sceptiques
Lire sur reporterre.net
15 octobre 2019
De la viande provoque trois morts en Allemagne, deux départements français en ont importé
Lire sur reporterre.net
15 octobre 2019
Le gouvernement projette la construction de six réacteurs EPR
Lire sur reporterre.net
15 octobre 2019
GCO : trois militants absous par la justice
Lire sur reporterre.net
15 octobre 2019
La France déroge à l’interdiction des rejets en mer
Lire sur reporterre.net
14 octobre 2019
Les dirigeants indépendantistes catalans condamnés à 9 ans de prison ou plus
Lire sur reporterre.net
14 octobre 2019
Au Japon, le typhon Hagibis a dispersé des sacs de terres radioactives de Fukushima
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Lubrizol

THEMATIQUE    Pollutions
18 octobre 2019
L’écologie populaire, c’est aussi dans les campagnes
Enquête
19 octobre 2019
Rojava kurde : un projet écologique menacé par l’invasion turque
Reportage
18 octobre 2019
Pour 2020, un budget d’un vert bien pâle
Info


Dans les mêmes dossiers       Lubrizol



Sur les mêmes thèmes       Pollutions