Emmanuel Macron installe le Haut conseil pour le climat

Durée de lecture : 1 minute

28 novembre 2018



Emmanuel Macron a réuni mardi 27 novembre au matin à l’Élysée une partie du gouvernement pour installer le Haut conseil pour le climat, composé d’experts, avant de prononcer un discours très attendu sur la transition écologique.

Le chef de l’État a rassemblé autour d’une vaste table à l’Élysée les 13 membres de ce conseil, dont Laurence Tubiana, ex-négociatrice pour la France lors de la COP21, Pascal Canfin, directeur général de WWF France, ainsi que des climatologues ou des économistes. Parmi les ministres présents à la réunion, figuraient ceux de la Transition écologique François de Rugy, de l’Économie Bruno Le Maire, de l’Action et des Comptes publics Gérald Darmanin, de la Recherche Frédérique Vidal, de la Santé Agnès Buzyn et de l’Agriculture Didier Guillaume.

Pour Laurence Tubiana, le Haut conseil doit « avoir un rôle d’expertise indépendante, technique, économique » et « répondre à cette question : est-ce que la France est dans les clous pour respecter l’accord de Paris, globalement et par secteur, et si ce n’est pas le cas, qu’est-ce qu’il faut faire ».

Le Haut conseil est composé de Valérie Masson-Delmotte (paléoclimatologue), Katheline Schubert (économiste), Céline Guivarch (économiste), Pierre Larrouturou (économiste), Jean-François Soussana (directeur scientifique de l’INRA), Corinne Le Queré (climatologue), Laurence Tubiana (ex-ambassadrice pour les négociations de la Conférence de Paris de 2015), Alain Grandjean (économiste), Michel Colombier (co-fondateur de l’Institut du développement durable et des relations internationales - IDDRI), Pascal Canfin (directeur France du WWF), Marion Guillou (présidente d’Agreenium), Jean-Marc Jancovici (climatologue) et Benoît Leguet (directeur général d’I4CE).






26 janvier 2021
L’illégalité du barrage de Caussade pourrait être confirmée en appel
Lire sur reporterre.net
26 janvier 2021
Barbara Pompili, Mohamed Laqhila et Emmanuel Macron désignés « boulets du climat » par Greenpeace
Lire sur reporterre.net
26 janvier 2021
En vingt ans, les catastrophes météorologiques extrêmes ont fait 475.000 morts, selon un rapport
Lire sur reporterre.net
26 janvier 2021
L’État doit laisser les journalistes informer à Calais, demande un recours en justice
Lire sur reporterre.net
25 janvier 2021
L214 diffuse des images de cochons en décomposition dans une porcherie bretonne abandonnée
Lire sur reporterre.net
25 janvier 2021
Retour des néonicotinoïdes : le conseil de surveillance va à l’encontre de l’Anses
Lire sur reporterre.net
25 janvier 2021
Pendant la pandémie de Covid, les inégalités ont crû massivement
Lire sur reporterre.net
24 janvier 2021
Le gouvernement veut repousser de deux ans la fermeture des élevages de visons
Lire sur reporterre.net
23 janvier 2021
Les armes nucléaires sont interdites depuis le 22 janvier
Lire sur reporterre.net
22 janvier 2021
Canal Plus n’a pas le droit de s’approprier le mot Planète, estime l’INPI
Lire sur reporterre.net
21 janvier 2021
Pour Greenpeace, la crise du Covid est l’occasion d’arrêter les vols courts
Lire sur reporterre.net
21 janvier 2021
À Paris, les émissions automobiles causent 2.500 morts prématurés par an
Lire sur reporterre.net
21 janvier 2021
Un rapport plaide pour le retour des trains transfrontaliers
Lire sur reporterre.net
21 janvier 2021
Joe Biden signe le retour des États-Unis dans l’Accord de Paris
Lire sur reporterre.net
20 janvier 2021
Le référendum sur le climat face aux obstacles et aux oppositions
Lire sur reporterre.net


21 janvier 2021
« Les pubs sexistes encouragent la culture du viol »
Entretien
25 janvier 2021
Nous, journalistes bretons, ne cesserons pas d’informer sur l’agro-industrie
Tribune
25 janvier 2021
L’« agent orange », le poison de la guerre du Vietnam, en procès
Info