Nicolas Hulot évoque « des exceptions » à la sortie du glyphosate

Durée de lecture : 1 minute

26 février 2018

Le ministre de la Transition écologique, Nicolas Hulot, qui s’est battu, l’an dernier, pour une sortie du glyphosate en trois ans, se dit prêt à envisager des « exceptions », dans un entretien publié au Journal du dimanche dimanche 25 février.

« On est en train de recenser les alternatives qui existent et de leur donner les moyens de faire leurs preuves. Mais je ne suis pas buté et personne ne doit être enfermé dans une impasse : si, dans un secteur particulier ou une zone géographique, certains agriculteurs ne sont pas prêts en trois ans, on envisagera des exceptions », a indiqué le ministre, qui ne se rendra pas au Salon de l’agriculture. « Mais si on arrive à se passer du glyphosate à 95 %, on aura réussi », a-t-il ajouté.

Après la décision de l’Union européenne, en novembre, de renouveler pour cinq ans la licence de l’herbicide controversé, Emmanuel Macron avait promis que la substance, principe actif du fameux Roundup de Monsanto, serait interdite en France « au plus tard dans trois ans ». Mais fin janvier, le ministre de l’Agriculture, Stéphane Travert, avait déclaré que la France allait « essayer de sortir » dans les trois ans. « Le Président a rappelé que tant qu’il n’y a pas de substitution, il n’y a pas de suppression », avait souligné Stéphane Travert, qui doit présenter, à l’issue du Salon de l’agriculture, un « plan d’action » en la matière, en collaboration avec les autres ministres concernés.



Lire aussi : Le glyphosate réautorisé pour cinq ans après un tour de passe-passe allemand


18 septembre 2019
Feux de forêt : Human Rights Watch accuse le gouvernement brésilien de laisser faire les « réseaux criminels »
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2019
Une étude montre la perte vertigineuse des glaciers andins
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2019
48 heures de garde à vue pour avoir fabriqué un homard géant
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2019
Les vifs incendies en Indonésie enfument la Malaisie et tuent les éléphants
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2019
Bercy veut supprimer 1.700 postes au ministère de l’Écologie en 2020
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2019
Mobilisation contre le projet de blanchisserie nucléaire de Joinville
Lire sur reporterre.net
16 septembre 2019
À Lyon, les « décrocheurs » de portraits de Macron ont été relaxés
Lire sur reporterre.net
13 septembre 2019
Mort de Steve : « Les mesures prises par le commissaire divisionnaire ont manqué de discernement »
Lire sur reporterre.net
13 septembre 2019
Deux écologistes assassinés au Honduras
Lire sur reporterre.net
12 septembre 2019
La loi énergie - climat définitivement adoptée, des ONG déçues
Lire sur reporterre.net
12 septembre 2019
À Besançon, mobilisation pour soutenir deux journalistes injustement accusés
Lire sur reporterre.net
11 septembre 2019
Pont sur la Loire : déboisement en cours, des opposants face aux machines
Lire sur reporterre.net
11 septembre 2019
De nombreux soutiens au procès parisien des « décrocheurs » de portrait de Macron
Lire sur reporterre.net
10 septembre 2019
Le Val-de-Marne, premier département à prendre un arrêté antipesticides
Lire sur reporterre.net
10 septembre 2019
Des écoféministes décrochent un portrait de Macron
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Pesticides

17 septembre 2019
Dans les forêts du Morvan, l’État refuse d’encadrer les coupes rases
Enquête
18 septembre 2019
Les travailleurs sous-traitants du nucléaire en grève car « la sécurité se dégrade »
Entretien
20 juillet 2019
En Grèce, les low-tech au secours des migrants
Alternative


Dans les mêmes dossiers       Pesticides