Nicolas Hulot évoque « des exceptions » à la sortie du glyphosate

26 février 2018

Le ministre de la Transition écologique, Nicolas Hulot, qui s’est battu, l’an dernier, pour une sortie du glyphosate en trois ans, se dit prêt à envisager des « exceptions », dans un entretien publié au Journal du dimanche dimanche 25 février.

« On est en train de recenser les alternatives qui existent et de leur donner les moyens de faire leurs preuves. Mais je ne suis pas buté et personne ne doit être enfermé dans une impasse : si, dans un secteur particulier ou une zone géographique, certains agriculteurs ne sont pas prêts en trois ans, on envisagera des exceptions », a indiqué le ministre, qui ne se rendra pas au Salon de l’agriculture. « Mais si on arrive à se passer du glyphosate à 95 %, on aura réussi », a-t-il ajouté.

Après la décision de l’Union européenne, en novembre, de renouveler pour cinq ans la licence de l’herbicide controversé, Emmanuel Macron avait promis que la substance, principe actif du fameux Roundup de Monsanto, serait interdite en France « au plus tard dans trois ans ». Mais fin janvier, le ministre de l’Agriculture, Stéphane Travert, avait déclaré que la France allait « essayer de sortir » dans les trois ans. « Le Président a rappelé que tant qu’il n’y a pas de substitution, il n’y a pas de suppression », avait souligné Stéphane Travert, qui doit présenter, à l’issue du Salon de l’agriculture, un « plan d’action » en la matière, en collaboration avec les autres ministres concernés.




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : Le glyphosate réautorisé pour cinq ans après un tour de passe-passe allemand


20 novembre 2018
Partout dans le monde, des centaines d’actions pour le climat
Lire sur reporterre.net
20 novembre 2018
Le gouvernement va annoncer entre 0 et 6 fermetures de réacteurs d’ici 2028
Lire sur reporterre.net
19 novembre 2018
La CGT Vinci demande un moratoire sur le GCO et soutient les grévistes de la faim
Lire sur reporterre.net
17 novembre 2018
70 parlementaires demandent à M. Macron le moratoire sur le GCO
Lire sur reporterre.net
16 novembre 2018
Pour le nouveau ministre brésilien des affaires étrangères, le changement climatique est un dogme pour étouffer la croissance des pays occidentaux
Lire sur reporterre.net
16 novembre 2018
Le gouvernement confirme qu’il continuera à piller le budget des Agences de l’eau
Lire sur reporterre.net
16 novembre 2018
Le bilan de l’incendie en Californie s’alourdit à 63 morts
Lire sur reporterre.net
15 novembre 2018
GCO : la grève de la faim reste déterminée, tandis que les gendarmes se livrent à des violences
Lire sur reporterre.net
14 novembre 2018
La répression contre les militants anti-Cigéo devant la Cour de cassation
Lire sur reporterre.net
13 novembre 2018
Gaspard d’Allens est relaxé à Bar-le-Duc
Lire sur reporterre.net
12 novembre 2018
Près de 50.000 manifestants pour le climat au Québec
Lire sur reporterre.net
12 novembre 2018
Les incendies en Californie ont déja causé 31 morts et 228 disparus
Lire sur reporterre.net
10 novembre 2018
Une première victoire juridique pour les défenseurs de la forêt de Romainville
Lire sur reporterre.net
9 novembre 2018
Les opposants au projet GCO ont manifesté chez Vinci et au ministère des Transports
Lire sur reporterre.net
9 novembre 2018
Débat public sur les déchets nucléaires : la CNDP rappelle le gouvernement à ses devoirs
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Pesticides

19 novembre 2018
Pour résoudre le problème des transports, il faut sortir de la drogue automobile
Tribune
17 novembre 2018
Ils roulent à vélo cargo et en sont très heureux
Alternative
20 novembre 2018
Pablo Servigne : « Il faut élaborer une politique de l’effondrement »
Entretien


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Dans les mêmes dossiers       Pesticides