Nuage radioactif détecté en France : la Russie reconnaît être à l’origine de la pollution

Durée de lecture : 2 minutes

21 novembre 2017

L’agence russe de météorologie Rosguidromet a reconnu lundi 20 novembre qu’une concentration « extrêmement élevée » de ruthénium-106 avait été détectée fin septembre dans plusieurs régions de Russie, confirmant les rapports de plusieurs réseaux européens de surveillance de la radioactivité. Selon Rosguidromet, la concentration la plus élevée a été enregistrée par la station d’Arguaïach, un village du sud de l’Oural situé à 30 kilomètres du complexe nucléaire Maïak, touché par un des pires accidents nucléaires de l’histoire en 1957 et servant aujourd’hui de site de retraitement de combustible nucléaire usé.

« Le radio-isotope Ru-106 a été détecté par les stations d’observation d’Arguaïach et de Novogorny » entre le 25 septembre et le 1er octobre, précise l’agence russe dans un communiqué, ajoutant qu’à Arguaïach, « une concentration extrêmement élevée » de ruthénium-106 « excédant de 986 fois » les taux enregistrés le mois précédent a été détectée. Ces deux stations sont situées dans le sud de l’Oural, près de la ville de Tchéliabinsk, proche de la frontière avec le Kazakhstan. L’agence russe précise que le ruthénium-106 a ensuite été détecté au Tatarstan puis dans le sud de la Russie, avant qu’il ne se fixe à partir du 29 septembre « dans tous les pays européens, à partir de l’Italie et vers le nord de l’Europe ».

Dans un communiqué, Greenpeace Russie a appelé Rosatom, la société d’État russe qui gère l’activité de toutes les entreprises du secteur nucléaire en Russie, à « mener une enquête approfondie et à publier des données sur les évènements arrivés à Maïak ». « Greenpeace va envoyer une lettre au parquet pour demander l’ouverture d’une enquête sur la dissimulation éventuelle d’un incident nucléaire », ajoute ce communiqué publié sur le site internet de l’association.




20 novembre 2019
Les députés n’ont pas verdi le budget 2020
Lire sur reporterre.net
20 novembre 2019
La production prévue des énergies fossiles ruinerait le respect de l’Accord de Paris
Lire sur reporterre.net
20 novembre 2019
La Banque européenne d’investissement ne financera plus les énergies fossiles à partir de 2021
Lire sur reporterre.net
19 novembre 2019
La déforestation en Amazonie atteint un nouveau record
Lire sur reporterre.net
18 novembre 2019
Le Pape officialise le concept d’« écocide »
Lire sur reporterre.net
18 novembre 2019
Un journaliste convoqué à Besançon pour avoir porté un masque de protection contre les gaz
Lire sur reporterre.net
18 novembre 2019
La justice suspend les travaux de la ligne 17 du Grand Paris Express
Lire sur reporterre.net
18 novembre 2019
500 manifestants dans le Morvan contre les coupes rases en forêt
Lire sur reporterre.net
16 novembre 2019
Paris : « La Rue est à nous » demande aux candidats de réduire la place de la voiture
Lire sur reporterre.net
16 novembre 2019
Fessenheim : l’État promet 400 millions d’euros à EDF, des associations portent plainte
Lire sur reporterre.net
15 novembre 2019
Les députés refusent le maintien de l’huile de palme parmi les biocarburants
Lire sur reporterre.net
15 novembre 2019
Bébés sans bras : une enquête préliminaire a été ouverte
Lire sur reporterre.net
14 novembre 2019
Amazon et eBay vendent des pesticides interdits
Lire sur reporterre.net
14 novembre 2019
Lubrizol : premières indemnisations pour les agriculteurs
Lire sur reporterre.net
13 novembre 2019
Les émissions de gaz carbonique des 20 pays du G20 ont augmenté de 1,8 % en 2018
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Nucléaire

20 novembre 2019
« Face au catastrophisme, c’est à partir du local qu’on aura du positif »
19 novembre 2019
« Si Julian Assange n’est pas protégé, cela marquera la fin des ­libertés individuelles »
14 novembre 2019
Une épicerie gratuite pour les étudiants qui ne mangent pas à leur faim


Dans les mêmes dossiers       Nucléaire